Club de la semaine

Show-jc_evin_malmaison
04.10.13

Judo Club Evin-Malmaison (Pas-de-Calais)

Le judo évinois s’adapte en toute occasion

© Sandy Couture - L'Esprit du Judo / Une joyeuse ribambelle de judokas en herbe au dojo Dutilleul d'Evin-Malmaison.

80 licenciés pour 4560 habitants – Président : Christian Couture – Secrétaire : Dominique Trybus – Trésorière : Myriam Couture – Professeur : Sandy Couture – Budget : 22 000 euros.

À Evin-Malmaison, tout le monde trouve sa place dans le dojo Dutilleul. Créé à l’initiative de Jean-Luc Carli au début des années 70, le club de judo fait partie intégrante du tissu associatif évinois, grâce notamment à l’activité de la famille Couture. Christian, le père, est à la tête de la structure pour la septième année, pendant que sa femme Myriam gère les comptes et que sa fille Sandy, 25 ans, se charge des cours depuis maintenant quatre saisons, avec une vingtaine de licences au club au compteur. Ces trois-là font la paire à Evin-Malmaison, qui œuvre essentiellement à la formation de jeunes compétiteurs performants, armés pour rejoindre le nouveau regroupement de l’Olympique Judo Avenir 62, fondé en 2012, à partir des catégories cadet(te)s. « Nous avons une dizaine de licenciés à l’OJA 62 issus d’Evin-Malmaison, présente Sandy. La mise sur pied de cette structure, qui tend vers le haut niveau, était indispensable pour rivaliser avec les gros clubs franciliens. Cela nous permet de profiter d’entraînements de masse de qualité chaque semaine, pour envoyer le plus de monde possible aux différents championnats de France. »

Pour autant, la performance n’est pas l’unique quête du club nordiste, qui vient d’ouvrir cette saison une section handisport, née de la volonté la jeune professeur. « Tout s’est enclenché suite à un challenge de judo adapté organisé par Patricia Bachelet auquel j’ai assisté, raconte Sandy. J’ai adoré ce qui y était proposé et, confortée dans mon opinion lors des cours spécifiques dans le cadre du Brevet d’Etat, je me suis occupée de ce créneau à Emmerin, avant d’en lancer un à Evin-Malmaison. » Le club, qui décide de tout mettre à disposition du public handicapé, se heurte alors au coût de la mise en place d’une telle section. Mais pas question de baisser les bras. « Sachant que notre projet correspondait au concours annuel de la fondation Norsys (une PME d’informatique basée à Ennevelin, NDLR), on a présenté notre dossier. Le jury a aussitôt adhéré, de même que les internautes, appelés à voter pour dégager les trois projets finalistes. » Avec plus de 700 voix, le JC Evin-Malmaison en fait bien évidemment partie, et se voit décerner le prix Coup de Foudre par la fondation. Grâce à la subvention de 2 500 euros qui lui est remise, dix élèves, atteints de différents handicaps, peuvent désormais fouler les tatamis évinois tous les mardis depuis le 17 septembre. « On apprend pour l’heure à se connaître, à apprivoiser les lieux ensemble, dans le but d’améliorer leur motricité et de développer leur goût de l’effort, » précise Sandy. Un goût de l’effort qu’elle est  prête à offrir à toutes les personnes intéressées par ces séances, vertueuses pour le public handicapé, mais aussi à tous les licenciés du Judo Club Evin-Malmaison, sans exception aucune.

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310