Club de la semaine

Show-logo_judo_avenir_02
24.10.13

Judo Avenir 02 (Aisne)

Développer le judo en milieu rural

210 licenciés pour 5 000 habitants (sur 2 communes : Bucy-le-Long et Crouy) - Président : Patrick Antunes - Vice Président : Jean-François Thomas - Trésorier : Jean-Michel Berna Secrétaire : Mercédès Thomas - Directeur Technique : Philippe Thomas (5e dan) - Professeurs : Claude Bonnard (6e dan) et  Cédric Thomas (2e dan) – Budget : N.C

   

Cours d’éveil, compétition, perfectionnement, jujitsu, kata, préparation physique ou encore passage de grade… Au Judo Avenir 02, le choix est multiple. Depuis la création de la première section, à Bucy-le-Long les dirigeants ont mis l’accent sur la diversité. L’initiative a été lancée en 1968 par Victor Blanchart et reprise ensuite par la famille Thomas dont les membres animent aujourd’hui encore la vie du club. Depuis 1989, la section s’entraîne sur deux dojos. L’un à Bucy et l’autre à Crouy. « Le but est d’offrir le judo sous toutes ses formes », explique Philippe Thomas, directeur technique du club. Et ce, même en pleine campagne. « Pratiquer du judo de qualité en milieu rural, c’est possible », souligne le judoka. Pour toucher un maximum de personnes, le club recrute sur près de vingt communes. La démarche séduit les jeunes. « La demande est forte chez les plus petits. En quatre ans, nous sommes passés de un à trois cours d’éveil », souligne le professeur, présent au sein du Judo Avenir 02 depuis 1972.

Deux sélections aux championnats de France 2e division

Se démarquer, le club le fait également par le biais de ses résultats. Depuis qu’il enseigne, Philippe Thomas a formé une centaine de ceintures noires sur les tatamis du Judo Avenir 02.  Actuellement, une quarantaine y est toujours licenciée. Le club ne se cantonne pas à l’aspect loisir de la discipline. L’an passé, deux de ses combattants ont été sélectionnés aux championnats de France 2e division et en coupe de France. Ce petit club de l’Aisne se donne les moyens pour rivaliser avec les grosses structures régionales. « Nous ne sommes pas un gros club, mais nous tenons à fournir un enseignement de qualité », souligne le professeur. « C’est important que même ici, à la campagne, les jeunes puissent accéder à de belles compétitions », ajoute-t-il. Pour preuve, le Judo Avenir 02 possède sa propre compétition, organisée en collaboration avec la ville de Soisson. Le tournoi seniors de Soisson, labellisé A, se tient généralement au mois de mars.

Toucher un nouveau public

Afin de renforcer encore cette polyvalence la section a ouvert, depuis la rentrée 2013, un cours de ne-waza, dispensé par Cédric Thomas, 2e dan. L’objectif ? Toucher un nouveau public et s’ouvrir aux seniors. « Nous voulons nous démarquer des clubs voisins », confirme Patrick Antunes, président du judo club, qui espère atteindre les 250 licenciés. Un bon moyen également pour pallier le départ des juniors. Assez éloigné des pôles universitaires, le Judo Avenir 02 subit chaque année des pertes parmi les jeunes. « Ils partent vers les universités d’Amiens, Reims ou Paris et donc rejoignent des clubs plus proches de leur lieux d’étude », admet Philippe Thomas. La section picarde s’adapte donc pour consolider son effectif. Le ne-waza semble une bonne solution : depuis la rentrée 2013, les inscriptions ont augmenté chez les adultes. 

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei