Club de la semaine

Show-jc_caumontois
20.06.13

JC Caumontois (Provence-Alpes-Côtes-d’Azur)

À la recherche de la nouvelle star

75 licenciés pour 4722 habitants - Président : Ascensio Fernandez - Professeur : Thierry Briançon - Budget : 26 800 euros

Le 16 novembre 2013, le club de Caumont-sur-Durance fêtera ses 40 ans. Tout est déjà prêt. « Ce sera une soirée cabaret, annonce le président Ascensio Fernandez, qui se fera autour d’un repas. Le but est de profiter de ce moment pour tous se rassembler. Et quoi de mieux pour cela que de faire venir notre fondateur, Marc Villette ? Il sera présent, nous nous en sommes assurés ». Une organisation bien arrangée. Ou presque. « Ce qu’il nous manque, grimace Hervé Pras, judoka du club et organisateur de l’évènement, c’est une guest-star. Nous aimerions quelqu’un qui puisse marquer l’événement, mais c’est toujours difficile à trouver, ça prend du temps ». Hervé Pras ne désespère pourtant pas, il passe son temps libre à chercher le moindre contact qui pourrait lui être utile pour la fête de son club. Les autres judokas lui font confiance. En 2011, il s’était très bien acquitté de sa tâche d’organisateur en faisant venir Matthieu Bataille. Le champion avait ravi les petits et les grands durant une séance d’entraînement. « Surtout les petits, précise Hervé, car il était venu en kimono bleu. On n’en utilise jamais au club et ils étaient très étonnés. Je pense qu’ils n’avaient jamais vu plus grand Schtroumpf ! » Le principal intérêt que voit Hervé à cette visite, c’est que « cela a ravivé la motivation de tout le monde ». En 2012, le palmarès s’est ainsi doté d’un titre de champion du Vaucluse, remporté par Xavier Pras, le fils d’Hervé et de deux ceintures noires. Mais « notre ambition, ce n’est pas d’en faire des champions – même si en avoir ne nous déplairait pas – rappelle Hervé Pras. On insiste surtout sur les valeurs, celles que les jeunes doivent s’approprier, même en dehors du dojo, pour leur personnelle.». « La culture judo, c’est le plus important » renchérit le président Ascensio Fernandez. Ce but, c’était déjà celui du fondateur Marc Villette. Videur de discothèque, il décide de créer un club pour combler le manque de structures pour les sports de combat dans la ville. Ainsi naît le club judo-gym Caumontois, en 1974. Au bout de 4 ans, les deux sections se séparent pour former deux clubs distincts. Après les entraînements dans une ancienne salle de bal, le dojo déménage dans différents locaux que lui trouve la mairie. Depuis 2009, les séances se font dans un gymnase, que les divers sports de la ville se partagent. L’acquisition d’un dojo est dans les projets du club mais ce n’est pas le plus pressé. « On aimerait faire une section adulte pour rassembler plus de judokas. On voudrait du sang neuf, pour créer plus de rythme dans les cours », explique Hervé. Ascensio  Fernandez s’est chargé de stimuler quelques passions ces dernières années. « On a accueilli quatre nouveaux licenciés cette année. Dont un jeune qui était ceinture marron chez nous avant de partir pour ses études. On en espère d’autres pour la saison prochaine ».

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei