Club de la semaine

Show-gant_d'or_houilles
21.02.13

Gant d’Or de Houilles, section judo (Yvelines)

70 ans d’histoire…

400 licenciés pour 31 300 habitants – Président : Denis Pasquet – Entraîneurs : Bruno Renard et Yves Maricourt – Budget : 70 000 euros.

Créé en 1942, Gant d’Or de Houilles est à l’origine un club de boxe. C’est en 1955 qu’apparaît la section judo. Sous l’impulsion d’André Leclerc, ceinture noire, et de Franco Brondani, directeur technique du club et professeur de judo de l’époque, les judokas ont pu s’entraîner deux fois par semaines aux côtés des boxeurs. 
70 ans plus tard, le « palais » des sports de combats reste emblématique dans le département des Yvelines. La clé pour réussir : « défendre ses convictions, son histoire », selon Yves Maricourt, professeur de judo de Houilles. D’ailleurs, Jean-Claude Brondani, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de 1972, est aujourd’hui le président d’honneur du club, un symbole, une fierté. Au-delà d’une passion pour les sports de combat, le professeur Brondani a offert tout son temps au Gant d’Or pour préserver ce que son père avait construit avant la guerre, un trésor.Une réussite donc, puisque le club compte actuellement plus de 1200 licenciés répartis sur cinq activités : la boxe, le judo, le karaté, l’escrime et la gymnastique. 400 judokas, éparpillés sur les créneaux de la semaine, viennent fouler les tatamis de Houilles, dans un dojo d’une superficie de 500m2, refait à neuf et rendant l’histoire encore plus belle. « Des conditions d’entraînements royales pour pratiquer un judo traditionnel », raconte Yves Maricourt. « Nous faisons énormément référence dans nos cours, et je pense que c’est une bonne façon de lui rendre hommage, au grand judoka Guy Pelletier qui a été l’introducteur du judo en France dans les années 40 et un arbitre de renommée mondiale », poursuit le 4e dan. Si Bruno Renard, champion de France vétéran la saison dernière, entraîne les enfants et les groupes compétitions, Yves Maricourt, lui, gère les adultes, « une quarantaine d’inscrits mais ils sont environs 20 à être sur le tapis régulièrement ». Quoi qu’il en soit, à la sortie du dojo, à l’angle de la rue Mermoz, la porte d’une petite salle est toujours ouverte pour prendre le « petit pot de l’amitié ». Familles, amis, enfants, tous les judokas du Gant d’Or de Houilles, accompagnés par le président de la section judo Denis Pasquet, se retrouvent souvent pour des rendez-vous festifs et les boxeurs sont les bienvenus !

S.Su.

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros