Club de la semaine

Show-es_cormelles
21.02.13

Entente Sportive Cormelloise Judo (Calvados)

Cormelles-le-Royal, simplicité, efficacité

175 licenciés pour 4500 habitants - Président : Pierre Junqua - Entraîneurs : Nadine Justafré, Romuald Jean-Burel, Clément Besniard - Budget : 40000 €

Sans la mutation professionnelle de Pierre Junqua à Caen il y a 16 ans, la ville de Cormelles-le-Royal n’aurait sans doute jamais connue de judo. Pratiquant de longue date et habitué des bureaux associatifs, l’actuel président de l’ESC Judo entreprend donc de monter, en septembre 1996, ce club dans le cadre de l’Omnisports. Coïncidence, à la même époque, une toute nouvelle salle venait de voir le jour offrant aux 90 adhérents, dès la première année, 200 m2 de praticable. Une aubaine pour le développement d’un club qui est devenu le 2e de la ville en termes de licenciés, derrière le football. « Il m’était en fait naturel de monter cette association étant donné qu’en arrivant, je voulais m’intégrer socialement en pratiquant dans un club de judo qui n’existait pas encore », souligne Pierre Junqua. Le hasard fait parfois bien les choses et l’histoire du célèbre tournoi national Juniors de Cormelles-le-Royal le prouve une nouvelle fois. Initialement nommé tournoi de Caen, cette compétition possédait un passé et une vitrine qui furent délaissés pour des raisons économiques. Une opportunité en or pour l’ESC Judo et le comité départemental pour lequel Pierre Junqua est aussi président depuis trois olympiades. Ainsi, cela fait 7 ans que le club de l’ESC Judo organise le premier tournoi national Juniors (Label A) de la saison. L’occasion pour les pôles espoirs et pôles France de se confronter et ainsi prendre la température. « Les 4 pôles France seront une nouvelle fois présents cette année », se félicite le président de l’ESC Judo. Pourtant, la notoriété du tournoi aurait pu chuter lors du passage du Zénith à une salle plus traditionnelle. Mais il n’en fut rien, le secret de cette réussite se base sur une organisation irréprochable. « Le tournoi respecte un planning précis, sur une journée, les combattants arrivent tôt, repartent tôt, le timing est respecté et le côté sympathique est tout de même préservé ». Une constatation du président qui semble être une formalité, mais qui nécessite tout de même une forte implication humaine et matérielle. Les partenariats avec la mairie et le comité sont essentiels dans ce genre d’événement, pour notamment mettre en place les tribunes ou mettre à disposition la cantine à destination des arbitres. Des partenariats privés seraient les bienvenus, mais la crise oblige. Heureusement, les bénévoles sont là pour pallier au manque de main d’œuvre. Au nombre de 40 l’année passée, Pierre Junqua se souvient que dès la première année, un bénévole prenait son vélo pour rapatrier chez lui au plus vite les résultats afin de les mettre en ligne en suivant. Un tournoi précurseur du live et qui en a aussi fait un point fort. Lorsqu’on évoque l’avenir, Pierre Junqua reste sobre, comme lorsqu’il parle de son tournoi, il n’envisage pas de faire croitre son nombre d’adhérents ni même d’entreprendre des projets irréalisables : « il faut rester les pieds sur terre, atteindre plus de 200 licenciés nécessiterait d’autres infrastructures. Ce qui m’importe actuellement est de conserver ce côté convivial et sympathique qui permet aux petits, grands, bons et moins bons de se plaire et de pratiquer dans les meilleures conditions. Le judo, c’est d’abord du partage.»

Pour plus d'informations sur ce club, c'est ici

T. B.

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei