Club de la semaine

Show-dp_lorient
21.02.13

Dojo du Pays de Lorient (Morbihan)

Haut niveau et petits moyens, la difficile équation

270 licenciés pour 60 000 habitants – Président : Jean Le Bigot – Directeurs techniques : Stéphane Barras et Yvan Baranger – Budget: 10 000€ 

« Le Dojo du Pays de Lorient (DPL) est une structure qui regroupe neuf clubs, dont sept écoles de judo (Foyer Laïque de Keryado, Dojo de Gestel, L’Amicale Laïque de Larmor-Plage, Foyer Culturel Judo Merlevenez, Entente Judo Riantec Locmiquélic et Judo Club Sainte-Anne d’Auray) et deux clubs partenaires (Dojo de Saint-Philibert et Dojo de Sainte-Hélène). » Yvan Baranger, l’un des deux directeurs techniques du club en compagnie de Stéphane Barras, nous présente le club dans lequel il travaille à temps partiel, tout comme son compère. Une structure mise en place en 2000 pour « mutualiser les moyens financiers et humains et essayer de faire, petit à petit, du haut niveau » selon Yvan. Le Dojo du Pays de Lorient rassemble dix écoles de judo et plus de 1100 adhérents cette année : « Nous avons 270 compétiteurs qui s’entraînent à Lorient dans une structure compétition. Le reste du DPL est formé par ces écoles, ce qui permet aux pratiquants de rester près de chez eux. C’est également Stéphane et moi qui assurons les cours. » Une politique qui porte ses fruits, en témoignent quelques chiffres : « Le DPL est le 3e ou 4e club breton selon les années. Surtout, cette année a été riche pour nous, avec quatre podiums aux championnats de France, deux jeunes en pôle espoirs et deux en pôle France. Nous sommes presque arrivés à notre objectif de départ », se félicite-t-il. Le club breton aura néanmoins du mal à faire mieux comme nous le confirme Yvan Baranger : « L’argent finira par nous freiner et nous sommes, en plus, situés assez loin de Paris. Notre dernier gros objectif est d’avoir un de nos judokas en équipe de France, d’autant que nous avons de bonnes relations avec l’US Orléans qui est un club de haut niveau pouvant accueillir ce type de judoka. » En attendant, le DPL a accueilli, il y a peu, l’équipe olympique féminine cubaine « pour un vrai entraînement, auquel ont pu participer nos meilleurs compétiteurs du mardi 26 au vendredi 29 juin », poursuit Yvan. « Nous avons été surpris de l’humilité et de la discrétion de tels champions. D’ailleurs, nous pensons nous rendre prochainement à Cuba pour ce même type de stage, avec Stéphane Barras et Rodrigue Chénet, qui a été notre intermédiaire avec la sélection cubaine pour cette belle expérience », conclut un Yvan Baranger fier du chemin parcouru par son club depuis 2000.

B.J.

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310