Club de la semaine

Show-carte_france_vierge
20.03.14

Bréval Sport & Loisir Judo (Yvelines)

Le BSL sur tous les fronts

170 licenciés pour 1942 habitants – Président : Louis Philippe Menant – Vice Président : Olivier Gutierrez – Secrétaire : Gwendoline Guiart – Trésorière : Karine Bagot – Budget : 32 000 euros.

Bientôt aura lieu le tournoi annuel de Bréval, organisé par le Bréval Sport & Loisir Judo. Comme chaque année, ce sont plusieurs centaines de judoka en herbe qui sont attendus pour se défouler sur les tatamis du gymnase de la ville. Une organisation qui demande du temps et de l’énergie mais qui ne fais pas peur au vice président du club Olivier Gutierrez, qui pourra compter le 6 avril prochain sur de nombreux soutiens. « Cela demande effectivement beaucoup d’organisation mais, heureusement, il y a une quarantaine de bénévoles qui sont là pour nous donner un gros coup de main ». Le tournoi, qui existe depuis une quinzaine d’années, s’inscrit chez les Brévalois comme une occasion pour réunir du monde, et prendre du plaisir « Nous sommes idéalement situés pour réunir des jeunes venant de l’Eure, l’Eure-et-Loir et de pas mal d’autres clubs de Normandie. Il y a tellement de monde qui souhaite participer que nous sommes malheureusement obligés de fermer les inscriptions » explique le vice président. Si le club reconnait que son faible nombre de licenciés, par rapport à d’autres clubs, ne lui permet pas de remporter le symbolique trophée des vainqueurs, ce n’est pas ce qui compte le plus. « Pour nous, le plus important, ce n’est pas de gagner, mais de prendre du plaisir ». Une notion de plaisir qui est primordiale pour Olivier, qui s’excuserait presque : « cela peut paraître un peu bateau, mais nous mettons vraiment au cœur de notre enseignement et de notre dynamique de club ». Reste que dans ce coin des Yvelines, il n’est pas toujours facile de réunir beaucoup d’adultes, et le club peine un peu à licencier de nouveaux adhérents « Chez les adultes, le cours n’est pas très fourni. Il n’y pas vraiment de judo loisir pour eux, il s’agit davantage d’un groupe compétition » explique avec un peu de regret Olivier. Mais peu importe, le club n’a pas besoin de ça pour exister, et ce ne sont pas les projets de développement qui manquent. Il y a sept ans, grâce à la volonté de l’ancien président, une section sport adapté voyait le jour « Au début, il y avait seulement cinq, six licenciés mais, désormais, ils sont vingt cinq » s’enthousiasme le vice président. Une aubaine pour les trois foyers alentours qui  emmènent leurs judokas se bagarrer tous les samedis matins.  « Mais tout cela n’aurait jamais été possible sans Morad Mounene, professeur du club, et Damien Bordager qui aide bénévolement à chaque cours, précise-t-on au club. Ces jeunes handicapées s’intègrent facilement dans la vie du club. Dès qu’ils en ont l’occasion, les professeurs mettent aussi en place des entraînements entre valides et handicapés. À chaque fois, c’est une réussite ». Les dirigeants du club ont décidé d’aller encore plus loin. Ils se sont notamment inscrits cette année sous la bannière de la FFSA (Fédération Française de Sport Adapté), ce qui leur permet de déplacer leurs sportifs sur de nombreuses compétitions, en plus du tournoi que le Bréval Sport & Loisir organise depuis trois ans la veille de son grand tournoi valide annuel. L’ambition ? Organiser des championnats interdépartementaux pour le judo adapté. « Tout le monde s’affaire pour faire tourner la machine, explique encore Olivier. Je suis judoka depuis trente ans, ce qui fait de moi le plus ancien dans ce club et j’ai appris a reconnaître les fondamentaux d’un club où les gens vivent bien ensemble. C’est très important d’évoluer dans la bonne humeur, et c’est le cas ici. » Un dernier petit projet M. le vice président ? « Oui ! Nous aimerions construire un nouveau dojo, pour le moment c’est une salle polyvalente et nous devons installer et enlever les tapis continuellement, ce n’est pas l’idéal ». 

N.B : Le club organise également un entraînement de jujitsu ouvert à tous les licenciés FFJDA le 5 avril au soir au gymnase de Bréval. De 18h à 20h. Laurent Marty interviendra pour un entraînement orienté vers le ne-waza et le jujitsu brésilien.

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros