Club de la semaine

Show-asptt_brest
21.02.13

ASPTT Brest (Finistère)

« Qui veut gravir une montagne commence par le bas »

160 licenciés pour 142 722 habitants - Directeur technique : Joël Boucher - Budget : 30 000€.

Le judo est un sport d’étapes. Avant de faire de la compétition, il faut apprendre les rudiments de la discipline. C’est ce qu’a mis en place le pragmatique Joël Bouchet (6e dan et ex-compétiteur de niveau national), le directeur technique du club ASPTT Brest, créé en 1979. Le club finistérien favorise « une pédagogie progressive », plutôt que de « forcer » ses licenciés à faire de la compétition, parfois au risque « de le décourager. » L’option choisie par le club breton ? Donner le goût de la compétition à ses jeunes judokas en organisant d’abord de petits rassemblements comme les compétitions inter-clubs. Puis, se préparer à la compétition, à ses exigences et son adrénaline, avec, en plus de ses cours théoriques, « un entraînement spécifique à la compét’» ouvert à partir de benjamin. « Les techniques, les règles d’arbitrage, les valeurs, les conseils de bases (…) pour réussir une bonne compétition y sont enseignés à une trentaine de judokas, une fois par semaine », explique le prof. Grâce à ce supplément, le club a pu voir l’une de ses élèves, Loïcia Le Berre, se classer 3e à la coupe d’Europe juniors 2011, qui se déroulaient à Lyon au mois de mai dernier. Pour le club ASPTT Brest, la compétition n’est pas un but à atteindre mais c’est une façon de faire découvrir un autre visage du judo.

M.P.

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei