Club de la semaine

Show-logo_club
02.01.14

Amicale Laïque de Caluire Judo (Rhône)

Quarante ans de judo chez les Caluirards

215 licenciés pour 41 200 habitants – Président : Jean-Paul Luquet – Vice-Président : Dominique Olive – Secrétaire : Jean-Yves Pommier – Directeur technique sportif : Michel Filieul, 6e dan – Professeurs : Maude Callet, 3e dan- Christophe Minarro, 4e dan et Jean-Claude Geynet, 5e dan et fondateur du club – Budget : 40 000 euros.

L’AL Caluire Judo soufflera ses quarante ans dans quelques semaines. Pour autant, la section n’a pas pris une ride et reste dynamique. « Nous avons conservé le même état d’esprit depuis le début », souligne Jean-Paul Luquet, le président de la section. Leur secret de jouvence ? La convivialité. « Nous appartenons à l’Amicale Laïque, cela veut tout dire », confirme avec le sourire le dirigeant.  Au fil des années, le club a souhaité créer un esprit de famille. Pour preuve : à 70 ans et retraité, Jean-Paul Luquet continue de s’entraîner deux fois par semaine. « C’est amusant, cela permet de créer un lien avec la nouvelle génération », confie le judoka, ceinture noire. Idem concernant Jean-Claude Geynet, fondateur du club. Le 5e dan a passé la main concernant la direction de l’ALC Judo mais il n’est pas rare de le croiser sur les tatamis. « Quand l’un de nos titulaires est absent, il n’hésite jamais à remettre le kim’ pour venir nous aider, et cela malgré ses deux prothèses de hanches ! », détaille impressionné Jean-Paul Luquet.  Au cours de l’année de nombreux événements sont mis en place pour faire vivre le club, « à son échelle et avec ses moyens ».  Pizzas, beaujolais… A la moindre occasion, les judokas se rassemblent. Preuve que cet esprit séduit : le nombre de licenciés. Au milieu des années 70, le club ne comptait que trente-neuf adhérents. Aujourd’hui, ils sont plus de deux cents, dont 125 enfants.

Le danger des nouveaux rythmes scolaires

L’ALC propose avant tout un judo ludique et formateur. Le mercredi est d’ailleurs réservé en grande partie aux plus jeunes avec trois cours qui leurs sont destinés. « Nous n’avons pas la prétention de former de nombreux Teddy Riner, mais nous sommes tournés vers les jeunes », explique le dirigeant. La méthode fonctionne : parmi ses judokas, l’ALC Judo possède de petites pépites. « Marie Chouabe a participé aux championnats de France minimes, elle s’entraîne maintenant dans un pôle espoir », explique notamment Jean-Paul Luquet.  L’ALC Judo n’hésite pas à envoyer ses bons éléments vers d’autres structures plus importantes. « Nous n’avons pas tous les créneaux nécessaires pour les pousser jusqu’au bout mais ils reviennent toujours nous voir par la suite, lorsqu’ils sont de passage », affirme le président. Depuis sa création, le club a formé 45 ceintures noires. Actuellement, une vingtaine s’entraîne sur les tatamis de Caluire. Pour leur permettre de pratiquer au mieux, la section a multiplié les initiatives. Chaque année, un tournoi interclubs est organisé et rassemble plus de 800 jeunes combattants sur douze surfaces de compétition. Tous les participants y reçoivent une médaille. « Cela se fait dans un bon esprit, c’est un rendez-vous important pour nous puisque c’est souvent la première médaille que les jeunes remportent », souligne le président.  A Caluire, les jeunes font donc vivre le club. Mais pour la rentrée prochaine, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires inquiète. Les enfants auront désormais classe le mercredi matin. « Cela nous ferait perdre nos trois entraînements petits, or nous ne pouvons pas les replacer car le dojo est pris l’après-midi », s’alarme Jean-Paul Luquet.  Ces créneaux concernent 125 licenciés et représentent la majeure partie des cotisations du club. « Nous sommes en pourparlers avec la mairie pour trouver une solution. Même s’il faut mettre des tapis dans un gymnase ou une salle municipale pour assurer les cours, nous le ferons », confirme le président.  Un nouveau dojo de 380 m² est aussi en construction. Le club y voit une opportunité. « La salle pourra être séparée, cela nous permettrait de dispenser trois cours sur un seul créneau horaire et donc de varier nos offres », confirme le dirigeant.

Un stage de jujitsu et ne-waza avec l’équipe de France

D’ici là, la section compte bien profiter de la saison à venir pour célébrer ses 40 ans. Les festivités vont démarrer les 11 et 12 janvier prochain avec son 3e stage de jujitsu ne-waza. L’équipe de France y assurera des entraînements. Le stage est ouvert à tous les licenciés de la ligue. Lors des éditions précédentes, plus de 200 combattants avaient participé. « L’idée du stage est une initiative de nos adhérents, c’est un plus pour Caluire car la prestation de l’équipe de France est spectaculaire », se réjouit le dirigeant. A Caluire, le jujitsu prend de plus en plus d’ampleur. Depuis cinq ans, la discipline s’est intensifiée avec deux créneaux par semaine. Ces derniers attirent 25 licenciés. Au fil de l’année, les autres combattants du club ne seront pas mis en reste puisque des entraînements de masse leur sont souvent proposés. « Nous invitions régulièrement des haut-gradés de la région, c’est une chance pour nos judokas de pratiquer avec eux. Cela leur permet de découvrir différents enseignements et visions du judo ». L’ALC  Judo a d’ailleurs accueilli, lors des années passées, de nombreux champions. Grâce à sa participation bénévole au tournoi de Lyon, le club a pu recevoir les équipes de Pologne, de Suisse ou encore d’Abou Dhabi. Lucie Décosse et Anne-Sophie Mondière s’y sont également rendues. En juin, un gala sera organisé pour clôturer cette année de fête. L’ALC Judo soufflera ses 40 bougies, une nouvelle fois tous ensemble.

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros