10:43 01 fév

WC de Tallinn, première médaille pour Agbegnenou

Du beau linge chez les Françaises pour cette "World Cup" plutôt modeste en opposition. Dix-neuf combattantes de chez nous avaient fait le déplacement, et si huit d'entre elles se retrouvent sur le podium, aucune ne l'emporte, ce qui peut être considéré comme une déception dans plusieurs catégories où nos meilleures combattantes trébuchent devant de nouvelles venues. En -57 kg, deux grandes "outsiders" françaises se "tiraient la bourre", Audrey La Rizza (2e) et automne Pavia (3e), mais elles étaient toutes les deux victimes de la championne du monde juniors hongroise Karakas - déjà médaillée européenne seniors.
Pas de bonnes nouvelles non plus en lourdes où Eva Bisseni, battue par ippon par la Russe Donguzashvili et par la Polonaise Sadkowska, ne parvient pas à retrouver ses sensations et son niveau, et où Stéphanie Possamaï, qui tente l'aventure en +78 kg, ne concrétise pas l'essai. Elle bat cependant l'excellente Turque Kocaturk et mène un moment par waza-ari contre l'immense Chinoise Liu Huanyua. De quoi espérer une adaptation rapide.
C'est un peu moins triomphal que la semaine dernière pour les Françaises en -70 kg. Là encore, une combattante d'avenir plus que de présent, la Néerlandaise Kim Polling, vice-championne d'Europe juniors 2009 (derrière la nouvelle championne d'Europe seniors, la Hongroise Joo), élimine de la course à l'or, l'expérimentée Marie Pasquet - qui trouve encore une place sur le podium, mais ne parvient pas, malgré l'absence de sa rivale Mylène Chollet, à se faire remarquer assez clairement pour obtenir enfin une sélection à un championnat du monde. C'est Clarisse Habricot qui se retrouve une nouvelle fois en finale, comme en Roumanie la semaine dernière, mais elle est une nouvelle fois battue, cette fois par Kim Polling. En -78 kg, Géraldine Mentouopou accroche un petit podium, mais décroche nettement dans la course à la sélection. Victorieuse en Tunisie, Marine Richard (-52 kg) est une nouvelle fois en finale, mais se fait écarter du titre par l'inattendue Marie Muller, une Luxembourgeoise dont le travail régulier commence à payer. Ni Delsalle, ni Lafont, ni Gneto ne parviennent à se situer au niveau du podium en -52 kg. Prétendante à une place aux championnats du monde en -48 kg, Laetitia Payet est arrêtée en demi-finale par la première de ses adversaires faisant réellement partie de l'élite européenne, la Russe Kondratyeva, troisième du Grand Chelem de Rio et première en Egypte.
Heureusement, si Clarisse Agbegnenou ne fait pas l'or non plus, sa troisième place en -63 kg est en revanche plus encourageante : la meilleure junior française de cette catégories (mais aussi championne de France seniors) emporte quatre combats, dont un contre la combattante chinoise Lin Meiling, championne d'Asie 2009, et pour la place de trois contre l'excellente jeune Israélienne Gerbi, médaillée européenne juniors 2008. Elle ne cède que face à l'Israélienne Schlesinger, médaillée mondiale seniors.
Avec Audrey Tcheuméo, le souffle de la jeunesse chez les Françaises, c'est Clarisse Agbegnenou. Encore un effort et elle pourrait bien rejoindre en sélection Gévrise Emane dans cette catégorie pour faire les championnats du monde, d'autant que ses rivales Poli et Pruvost ne parviennent ni l'une ni l'autre à faire la différence.

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions