8:53 14 avr

Vivez une journée avec l'équipe de France

Au programme aujourd'hui : les test-matches

© Lola Benarroche - L'Esprit du Judo / Lucie Louette et Emilie Andéol prêtes à affronter des garçons du collectif France pour cette journée de test-matches.

J-9 avant les championnats d’Europe qui auront lieu à Montpellier. Les athlètes tricolores se préparent sérieusement, mais que font-ils exactement ? Vivez en direct une journée de préparation de bleu. Au programme aujourd’hui pour les masculins : les test matches. Pour les féminines, enttraînement en début de soirée.

20h30. Le dojo de l'INSEP s'est vidé peu à peu. Une journée de préparation se termine. Une autre commençera demain.

20h00. La journée se termine pour les féminines. La séance a été courte mais intense. Automne Pavia (US Orléans Loiret) se prépare avec des filles de la catégorie supérieure, pour s'opposer à plus physique qu'elle. Elle travaille également dans une surface de combat, pour se contraindre à travailler les sorties de tapis. La super légère et cadette de l'équipe Amandine Buchard (RSC Champigny) fait tomber ses adversaires les unes après les autres, sauf contre Lucile Duport (ACS Peugeot Mulhouse) qui lui donne du fil à retordre. Audrey Tcheuméo (Villemomble Sports) se met quant à elle dans le rouge, même si l'impact physique qu'elle impose à ses adversaires la place au dessus. Tout comme sa compatriote Clarisse Agbegnenou (JC Escales Argenteuil), qui semble intouchable.

17h45. L'entraînement commence, toutes les filles de l'équipe de France sont présentes. Elles sont en forme malgré la préparation difficile des championnats d'Europe.

Au programme :

- Uchi-komi, nage-komi

- Six randori de quatre minutes

17h00. Les filles du collectif national arrivent petit à petit au dojo de l'INSEP. Pénélope Bonna (FLAM 91), blessée à l'épaule, ne peut pas participer à l'entraînement et fait des soins au médical du dojo.

16h15. Vincent Limare, titulaire en -60kg, arrive au dojo. Si une légère blessure au pouce l’a privé de tests-matches, il  peut néanmoins faire une séance technique avec Darcel Yandzi. Emilie Andéol et Lucie Louette arrivent également au dojo pour une séance de musculation avec Christophe Massina.

15h30. À peine ont-ils récupéré qu’ils repartent pour leur dernière rencontre de la journée. Si tous les sélectionnés semblaient accuser leur matinée, leur second matche de l’après midi a été plus satisfaisant. Sauf peut-être pour Adrien Raymond et Ugo Legrand. Le premier s’est frotté à la foudre de Sofiane Milous (Argenteuil). Un ippon marqué d’entrée sur tomoe-nage puis un waza-ari sur maki-komi ont permis au 5e des JO de Londres d’emporter le combat. Le second n’a pas trouvé la solution face à Pierre Duprat (Levallois Sporting Club) qui remporte le combat grâce à un yuko marqué sur yoko-tomoe-nage. Le Levalloisien était plus incisif et plus frais que son adversaire Orléanais, le résultat est donc sans grande surprise.
Loïc Piétri aussi manquait probablement de fraîcheur. Son dernier combat face au champion de France en titre, Guillaume Riou (FLAM 91), se concluait par un match nul. Loïc Korval, quant à lui, a réussi à retrouver son calme après sa défaite contre Alexandre Mariac. Il s’impose face à Adrien Bourguignon dans un combat qui s’est joué aux pénalités (3-2). Si les deux combattants font preuve d’un judo explosif, il faudra attendre une autre rencontre pour vraiment s’en rendre compte. David Larose lui aussi a repris l’ascendant après sa défaite. D’abord mené yuko, grâce à un joli ko-uchi-gake de Vincent Vallée, il marque waza-ari sur sumi-gaeshi puis immobilise son adversaire pour l’emporter ippon. Cyrille Maret, qui s’est remis de son combat rugueux face à Teddy Riner, était aux prises avec Clément Delvert qui a décidé de lui rendre la tâche difficile. Le jeune -100kg a montré qu’il faudra compter sur lui dans l’avenir même si aujourd’hui le titulaire de la catégorie l’emporte. Pour finir, dans la catégorie reine Teddy affronte dans le même combat deux adversaires. Nabil Zalagh et Nicolas Blanchard se sont successivement relayés pour essayer de pousser le champion olympique dans ses retranchements. Sans vraiment de réussite. Teddy a enchaîné les ippons. Un Riner d’attaque pour les Europe de Montpellier.

15h. Ils en auront laissé des plumes pendant ce quatrième round ! Notamment les deux titulaires en -66kg qui ont consécutivement perdu leur rencontre. Loïc Korval pourrait probablement le confirmer puisqu’il a subi la fougue du jeune Alexandre Mariac qui marquait waza-ari à la mi-combat. Le sociétaire de l’AC Boulogne Billancourt n’a pas été capable de se concentrer et s’est laissé emporter par la colère, adoptant une attitude très nonchalante. De son côté, David Larose ne trouvait pas de solution face à Hugo Fonghetti (Sucy Judo). Il s’incline d’un shido pour manque de combativité. Alain Schmitt (Levallois Sporting Club) aussi doit accuser la matinée, puisqu’il s’incline face à Julian Kermarec (Sainte-Geneviève Sports) dans un combat assez équilibré. Le médaillé de bronze des championnats de France trouvait l’occasion d’enclencher une clé de bras sur laquelle le Levalloisien n’a pas eu d’autre choix que d’abandonner. Ippon.
Ugo Legrand et Loic Piétri aussi semblaient être dans le rouge. Si les deux combattants emportent la victoire, ils font la différence uniquement grâce aux pénalités. Les seoi-nage de Loic Piétri n’étaient pas aussi efficace en ce début d’après midi, mais il faut dire que l’engagement de Timothée Besland (ADJ 21) était au rendez-vous, et le champion du monde a été plusieurs fois mis en danger. Ugo Legrand, quant à lui, était peut-être un peu moins efficace au kumikata qu’habituellement. Adrien Raymond aussi aura bien peiné dans ce quatrième tour. Mais il s’impose finalement grâce à un yuko marqué sur le gong.
Enfin, comme promis, la baston entre Cyrille Maret et Teddy Riner a eu lieu. Les deux titulaires, en -100kg et +100kg se sont donnés à fond pour offrir un joli spectable. Teddy sanctionné pour sortie de tapis, Cyrille Maret prenait l'ascendant. Le sextuple champion du monde attaque, mais Cyrille résiste. Finalement, c’est dans les trente dernières secondes que Riner marque ippon sur un très joli uchi-mata. Mais ce fut difficile et on comprend mieux pourquoi Cyrille Maret est champion de France en titre chez les lourds…

 14h45. Les combats commencent. Petite nouveauté : tous les combats sont arbitrés et chronométrés.

-60kg :
Adrien Raymond / Sofiane Milous

-66kg :
David Larose / Vincent Vallée
Loïc Korval / Adrien Bourguignon

-73kg :
Ugo Legrand / Pierre Duprat

-81kg :
Alain Schmitt / Aurélien Leroy
Loïc Piétri / Guillaume Riou

-100kg :
Cyrille Maret / Clément Delvert
+100kg :  Teddy Riner / Nabil Zalagh-Nicolas Blanchard

14h. Les tricolores sont détendus et rassasiés, certains ont même profité de la pause pour faire une petite partie de belote. Mais les athlètes sont maintenant de retour au dojo de l’INSEP. Ils s’échauffent tranquillement, en musique, pour leurs prochains test-matches qui débuteront à 14h45. Et pour le plaisir des quelques spectateurs venus pour l’occasion, un randori entre Cyrille Maret et Teddy Riner aura lieu dans quelques minutes. Les filles, elles, ont déserté le dojo, et devraient revenir seulement d’ici quelques heures.

12h20. Après une matinée pleine de judo, les tricolores profitent d’un repos bien mérité, et se restaurent tranquillement jusqu'à 14h. Les combats reprendront à 14h45. Les féminines, après leur séance de préparation physique, se reposent jusqu'à l’entraînement de ce soir, prévu à 17h45. À suivre !

12h00. La matinée se termine pour les titulaires et remplaçants des championnats d’Europe. Loïc Pietri (AC Boulogne Billancourt) est une terreur avec ses seoi nage, et il en marque deux nouveaux comptabilisés wazari et yuko face au Génovefain Quentin Joubert... qui étrangle tout de même le champion du monde en titre. Un combat agréable à suivre, grâce aux deux combattants dont l’engagement est sans limite. A son tour, Ugo Legrand prend le dessus sur son nouvel adversaire, Guillaume Chaîne (US Metro). Un premier waza-ari sur ko-soto-gake et un magnifique uchi-mata comptabilisé ippon, qui met un terme au combat. Le médaillé olympique de Londres semble en pleine forme.
De son côté, David Larose est bien embêté par Alexandre Mariac (JC Maisons-Alfort), mais remporte tout de même son combat sur sumi-gaeshi et uchi mata, valorisés de deux waza-ari. Même cas de figure pour Loïc Korval, d'abord mené d’un yuko sur un contre de son partenaire de club Romain Poussin. Le médaillé mondial 2010 remonte ensuite le score d'un joli ura-nage annoncé waza-ari. Alain Schmitt lui aussi est en difficulté face au tout nouveau champion de France juniors, Pape Doudou N’Diaye. Le jeune Niçois fait preuve d’une agressivité qui gêne le médaillé mondial. Le super léger Adrien Raymond (Sucy Judo) se frotte à Robin Corrado pour un combat assez équilibré. S’il est amené à combattre aux championnats d’Europe, Adrien Raymond devra trouver les mêmes ressources qu’au grand Prix de Samsun pour prouver toute sa valeur.
Chez les lourds, Teddy Riner (Levallois Sporting Club) n’en finit pas de jouer avec ses adversaires. Matthieu Thorel, médaillé d’argent aux derniers championnats de France, a bien du mal face au colosse de 140kg. Ippon, waza-ari par deux fois et yuko, pas moins de quatre nouvelles marques au compteur pour le géant du judo français. Cyrille Maret (Levallois Sporting Club) en fait de même face à Hadrien Livolsi, un peu en déficit d’agressivité, même si ses contres vers l’arrière ont réussi à déséquilibrer à deux reprises le récent vainqueur du grand Prix de Samsun.

11h10. Lucie Louette et Emilie Andéol continuent leur entraînement avec les garçons, tandis que les autres filles de l’équipe de France sont parties en préparation physique. Un petit décrassage pour entamer la semaine.
Les entraîneurs masculins annoncent le troisième et dernier tour de cette matinée. Alexandre Iddir, qui s’est fait mal au poignet pendant le combat précédent, doit abandonner.


Au programme :

-60kg :
Adrien Raymond / Robin Corrado

-66kg :
David Larose / Alexandre Mariac
Loïc Korval / Romain Poussin

-73kg :
Ugo Legrand / Guillaume Chaîne

-81kg :
Alain Schmitt / Pape Doudou N’Diaye
Loïc Piétri / Quentin Joubert

-100kg :
Cyrille Maret / Hadrien Livolsi

+100kg :
Teddy Riner / Matthieu Thorel

11h00.  Deuxième tour des tests-matches terminé. Le grand Teddy Riner a montré de quoi il était capable. Quatre ippon sur Jean-Sébastien Bonvoisin, médaillé de bronze l’an passé aux championnats d’Europe et un état de forme qui ne laisse aucun doute. Loïc Piétri (AC Boulogne-Billancourt) lui aussi est à son aise aujourd'hui. S’il accuse un yuko sur un contre de l’un de ses seoi, il marque néanmoins waza-ari et yuko sur deux autres. Cyrille Maret ne rencontre pas non plus de grandes difficultés face au jeune Nicolas Blanchard, grâce notamment à un magnifique uchi-mata. Le médaillé olympique Ugo Legrand (US Orléans Loiret) est finalement arbitré. Il remporte son match face au médaillé d’argent des derniers championnats de France Arthur Clerget.
Ça se complique en revanche pour le reste de l’équipe de France.  « Je n’y arrive pas ! » peut-on entendre du côté d'Alexandre Iddir, durant son opposition contre le sociétaire de Maisons-Alfort Anthony Laignes. Il parvient néanmoins à marquer un magnifique ippon sur tsuri-komi-goshi à la toute fin du temps. 1-1 pour Joubert (Sainte-Geneviève Sports) et Schmitt Levallois Sporting Club). Quelques secondes après s’être fait étrangler par le médaille de bronze mondial, le Genovéfain libère sa jambe et immobilise son adversaire. Hikiwake également entre Adrien Bourguignon (US Orléans Loiret) et David Larose (Ste Geneviève Sport). Si le médaillé de bronze des derniers championnats d’Europe a bien failli coller son adversaire sur un bel uchi-mata, c’était sans compter sur le physique assez impressionnant du jeune Orléanais qui lui permet d'échapper à la projection. Pour finir ce deuxième tour, Loïc Korval (AC Boulogne-Billancourt) est bien plus agressif que son adversaire, il impose son rythme même si le score reste nul. Si le match avait été arbitré, c'est sans aucun doute qu'il l’aurait remporté aux pénalités.

10h40. Dans cinq minutes, le deuxième tour des tests-matches commence. Les sélectionnés sont plutôt détendus. Ceux qui les affrontent se préparent aussi du mieux qu’ils peuvent. Stéphane Frémont, directeur des équipes de France masculines, insiste et les intègre au projet : « S’ils sont champions d’Europe dans deux semaines, ça sera grâce à vous ».

10h37. Après avoir fait un deuxième randori face à Arthur Clerget (Sporting Marnaval), Lucie Louette est opposée maintenant à Florent Urani, sélectionné pour les championnats d’Europe par équipes, dimanche 28 avril. Elle semble plutôt en forme et elle peut compter sur les conseils de son entraîneur, Christophe Massina. Dans le même temps, Vincent Limare ne chôme pas, et fait une préparation physique en salle de musculation. Même hors du tatami, l’entraînement continue.

10h30 : Les entraîneurs annoncent le second tour des tests-matches.

Au programme :
-60kg :
Adrien Raymond / Walid Khyar

-66kg : 
David Larose / Adrien Bourguignon
Loïc Korval / Clément Czukiewycz

-73kg :
Ugo Legrand / Arthur Clerget

-81kg : 
Alain Schmitt / Quentin Joubert
Loïc Pietri / Julian Kermarrec

-90kg :
Alexandre Iddir / Anthony Laignes

-100kg : 
Cyrille Maret / Clément Delvert

+100kg
Teddy Riner / Jean-Sébastien Bonvoisin

10h20. Le premier tour des tests-matches est terminé, le second aura lieu dans une vingtaine de minutes. Emilie Andéol (RSC Champigny) et Lucie Louette (FLAM 91) arrivent au dojo en kimono pour prendre part à l’entraînement qui se déroule entre les combats. Emilie Andéol vice championne d’Europe 2013, affrontera Matthieu Thorel (UJ Brive Corrèze Limousin), Jean-Sébastien Bonvoisin (Sainte-Geneviève Sports), Anthony Laignes (JC Maisons-Alfort) et Emre Sanal (Nice Judo). Une séance qui ne sera probablement pas de tout repos pour la Campinoise ! Dans le même temps, Lucie Louette se frotte actuellement à Antoine Jeannin (US Orléans-Loiret). La tenante du titre européen en -78kg se prépare du mieux qu’elle peut pour garder son graal malgré une blessure à l’épaule qui l’a laissée de côté pendant de nombreux mois.

10h. Premier tour des tests-matches. Loïc Pietri ne rencontre pas de grandes difficultés face au jeune N’Diaye. Plusieurs seoi marqués et tout le tableau : yuko, ippon ou waza-ari. Le champion du monde des -81kg semble en forme, tout comme Teddy Riner qui n’effectue ni plus ni moins qu’une petite balade de santé. Pour les autres sélectionnés, la tâche semble un peu plus difficile pour ce premier tour. Ugo Legrand peine un peu à imposer son rythme face à un Tristan Avaliani assez agressif, Loïc Korval s’énerve, dès la mi-combat, probablement un peu frustré de ne pas réussir à finaliser ses attaques. Alexandre Iddir aussi aura un peu de mal, face à Maxime Aminot fraîchement de retour de blessure. Il marque néanmoins deux yuko, qui le laisserait vainqueur si le combat était arbitré.

9h25. Sur le tapis de l’INSEP, les judokas s’échauffent. Les entraîneurs annoncent le premier tour. Entre les tests-matches, les autres athlètes du collectif feront des combats. Seul Vincent Limare (JC Maisons-Alfort) ne prendra pas part aux réjouissances du jour festivités à cause d’une légère blessure au pouce.

9h. L’ensemble du collectif national arrive au dojo de l’INSEP pour un échauffement libre. Les tests-matches se dérouleront toute la journée. Trois combats ce matin, et deux cet après-midi. Pour Loic Piétri et Teddy Riner, les deux champions du monde en titre de cette équipe, les combats seront arbitrés et le chronomètre sera arrêté lors des matte, alors que les neuf autres sélectionnés combattront seulement avec la contrainte des surfaces de tapis.

Au programme : 

-60kg :
Adrien Raymond / Antoine Bidault

-66kg :
David Larose / Jérémy Moreira
Loïc Korval / Hugo Fonghetti

-73kg :
Ugo Legrand / Tristan Avaliani

-81kg :
Alain Schmitt / Timothée Besland
Loïc Piétri / Pape Doudou N’Diaye

-90kg :
Alexandre Iddir / Maxime Aminot

-100kg :
Cyrille Maret / Clément Delvert

+100kg :
Teddy Riner / Nabil Zalagh

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei