11:11 26 mai

VIDEOS - Masters de Rabat – La compétition en dix moments forts

Le parcours de Riner, les pions d'Euranie et Alvear, le duel ouzbek ...

Pour ceux qui n'auraient pu suivre en direct le Masters de Rabat ce week-end, petite séance de rattrapage avec dix combats sélectionnés pour vous. Évidemment, pour commencer, voici le parcours de Teddy Riner, survolant toujours les débats pour sa première compétition de l'année.

Son premier tour contre le Roumain Simionescu, dominé en dix-neuf secondes sur un subtil enchaînement en ashi-guruma / o-uchi-gari :

S'est alors dressé face à lui le Géorgien Matiashvili, récent vainqueur du Grand Chelem de Bakou, qui subira à l’entrée de la dernière minute un harai-goshi tout en élégance – avec une légère confusion sur le uchi-mata, qui l’amenait au sol, où Teddy finissait le travail en osae-komi :

Le combat suivant était d’un autre calibre avec rien de moins que le finaliste du dernier championnat du monde, le seul prétendant dont on se dit qu’il a les moyens de surprendre Teddy, Ryu Shichinohe.À mi-combat, le Japonais menait encore sur cette pénalité que Riner n’avait pas cherché à compenser. Mais celui-ci montait d’un cran la pression pour imposer sa saisie sur la manche. Une fois celle-ci saisie, il jouait un peu au chat et à la souris pour placer sa main droite, parvenait habilement à faire avancer Uke sur ses deux appuis et montait la main tout en lançant sa jambe dans un o-soto-gari parfait qui incrustait le Japonais dans le tapis.

C’est son vieux rival Barna Bor, un Hongrois qui dominait les juniors juste avant son arrivée, qui l’attendait en finale. Lui aussi avec des envies de bien faire, d’autant qu’il venait de gagner le Grand Chelem de Bakou. À quinze secondes de la fin, il laissait Barna Bor le prendre en garde de droitier derrière la nuque et se dégageait d’une main, ce qui lui donnait le contrôle de la manche. Les deux mains placées, il commençait la danse de mort qu'on connaît bien, sorte de pas chaloupé avec des avancées et des reculs des appuis et des hanches, zouk envoutant qui finit toujours par faire avancer l’adversaire quand il ne le faut pas. Bor passait la tête sous le bras, assumant une évidente quatrième pénalité à venir pour éviter l'inévitable, mais c'était trop tard pour lui. Riner ne le laissait pas lui échapper. La jambe de fauchage du champion partait vers le mollet, l’accrochage juste et parfait pour un nouveau o-soto-gari de collection.

Retour également sur le probant parcours de Fanny-Estelle Posvite, qui commençait par une victoire choc sur l’Allemande Vargas-Koch, n°2 mondiale, dès la première séquence du combat. La médaillé mondiale 2013 (3e) et 2014 (2e), lançait une première attaque un peu molle et se faisait happer par une poigne de fer dans un juji-gatame maintenu d’abord debout avec beaucoup de brio par la Française.

Après avoir dominé aux pénalités la Japonaise Arai, la Limougeaude enchaînait en demi-finale avec sa majesté Yuri Alvear, triple championne du monde, qui l’attendait au tournant. Une tentative de poussée de la solide championne de France 2013, que la Colombienne exploitait pour entrer brillamment dans la distance et la plaquer au sol… un moment « judo » étonnant qui mettait en valeur le talent si particulier de la championne colombienne, une démonstration éclairante de l’efficacité de son judo.

La première journée de compétition a, elle aussi, réservé son lot de belles séquences, notamment en ne-waza avec les démonstrations de la championne du monde 2013 la Mongole Urantsetseg Munkhbat, victorieuse de sa demie et de sa finale sur le même geste de ashi-sankaku-garami inversé... démontré par notre expert ne-waza Olivier Michailesco dans l'Esprit du Judo n°55, toujours en kiosque !

Du côté des Françaises, Annabelle Euranie a gratifié le public marocain d'un très joli o-uchi-gari, comptabilisé waza-ari à mi-combat contre la Japonaise Nakamura, pour s'emparer du bronze.

Et enfin, pour finir, ce duel endiablé pour le bronze entre les deux Ouzbeks Diyorbek Urozboev et Sharafuddin Lutfillaev, sans calcul et avec beaucoup de spectacle.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros