16:18 18 déc

Une numéro un mondial au Judo Club Maisons-Alfort

L’Allemande Miryam Roper, médaillée à Rio, est licenciée au club val-de-marnais

Alors que le dernier classement mondial de la FIJ nous apprenait dernièrement que David Larose (-66kg), Loïc Piétri (-81kg) et Teddy Riner (+100kg) termineraient l’année 2013 en deuxième position (en savoir plus ici), la France comptera tout de même une combattante au sommet des bilans mondiaux. L’Allemande Miryam Roper (-57kg), qui a privé Automne Pavia du bronze mondial à Rio en août dernier, défendra effectivement les couleurs du Judo Club Maisons-Alfort lors de la coupe d’Europe des clubs ce samedi.

Un atout de taille quand on sait que la Germanique enchaîne les médailles depuis quelques mois. Avant de se hisser sur le podium planétaire cet été, elle avait remporté les grands Slam de Bakou et de Moscou au printemps. Et depuis la rentrée, les grands Prix de Croatie et des Emirats Arabes unis ne lui ont pas résisté. Une année qu’elle pourrait finir en beauté en cas de bonne performance du JCMA ce samedi. Club qui cherchait une -57 kg pour renforcer son équipe depuis la montée de Sarah Loko en -63 kg et la descente de Laura Holtzinger en -52 kg. « Mon amie Sarah (Loko) m’a demandé si j’aimerais combattre avec son équipe parce qu’elles avaient besoin de quelqu’un en -57kg.  Je me suis dis : «  pourquoi pas ? », ça peut vraiment être cool », confie Miryam. Une aubaine dont se réjouit Sarah Loko. « Nous sommes de très bonnes copines, même lorsque nous étions dans la même catégorie. » L’opportunité aussi pour Miryam de disputer une compétition différente. « Combattre en équipes enlève de la pression, c’est un bon changement. Cela permet de combattre pour soi mais aussi pour les autres », précise la jolie Allemande de 31 ans, qui y voit aussi l’occasion de passer un week-end en France. « J’ai commencé à apprendre le français cette année, je vais pouvoir m’entraîner un peu, et profiter de Paris. » Toujours est il que cette nouvelle, inattendue, n’avait pas filtré jusqu'à ce que la liste des inscriptions ne soit publiée par le site de l’UEJ. « Nous voulions créer la surprise, affirme Sarah. Nous ne sommes pas un club qui a tendance à se disperser, ou à crier ce genre de nouvelle sur tous les toits ». Toutes les filles ont donc joué le jeu, et l’effet de surprise est réussi.Si le cap est fixé pour la compétition qui arrive, rien n’est gravé dans le marbre concernant le futur de la numéro 1 mondial. « La course à la qualification des Jeux va commencer et elle va devoir faire beaucoup de tournois, en étant énormément sollicitée, ajoute Sarah. Mais c’est vrai que maintenant qu’elle est devenue numéro 1 mondial, elle ne devrait pas avoir trop de problèmes. » « Les Jeux arrivent, mais je n’ai pas encore fait de plans pour le futur », confirme l’Allemande.

Une surprise n’arrivant jamais seule, Sarah Loko annonce que la composition d’équipe ne sera pas dévoilée avant le jour de la compétition. « Ce mercredi, nous saurons qui combattra, mais on ne dévoilera rien. » Jocelyne Mendy, Caroline Peschaud et Sarah Loko  postuleront en tout cas à l’une des deux places dans la catégorie des -63 kg. Avec Myriam Roper en tête affiche, l’équipe du JCMA tentera à coup sûr de s’emparer du titre, encore détenue pour quelques jours par les combattantes du Red Star Club Champigny.

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei