14:05 07 fév

Tournoi de Paris 2014 : Les tableaux sont tombés

Le tirage au sort des quatorze catégories vient de livrer son verdict

Les sept catégories légères (-48kg, -52kg, -57kg et -63kg pour les féminines, -60kg, -66kg et -73kg chez les masculins) ouvrent le bal ce samedi sur les tatamis de Bercy. Côté français, de belles histoires peuvent s’écrire au POPB, notamment autour du retour d’Annabelle Euranie (-52kg, Blanc-Mesnil Sport Judo) et de la quête due triplé dans laquelle va se lancer David Larose (-66Kg, Sainte-Geneviève Sports). Décryptage catégorie par catégorie.

En -48 kg, Amandine Buchard (RSC Champigny), Aurore Climence (Sainte-Geneviève Sports)et Scarlett Gabrielli (JC Pontault-Combault) devraient toutes les trois profiter d’un combat abordable au premier tour avant d’affronter une ténor de la catégorie: La championne olympique 2012 Sarah Menezes (BRE) pour la double championne de France en titre, contre qui elle avait perdu l’an passé, la cubaine Dayaris Mestre-Alvarez, qui a terminé deuxième la semaine passée à l’Open d’Arlon, pour Climence et la championne du monde en titre mongole Urantsetseg Munkhbat pour Gabrielli. Mélanie Clément (JC Marnaval-Saint Dizier) devra quant à elle être prête des le début des festivités puisqu’elle affrontera la Cchinoise Shishi Xié, finaliste des championnats d’Asie 2011.

En -52 kg, Astride Gneto (Levallois Sporting Club), la benjamine de cette équipe de France, affrontera au premier tour Angelica Delgado (USA). Abordable au vu de son comportement lors des derniers championnats de France 1re division. Au tour suivant, il lui faudra en revanche s’employer face à la Mongole Bundmaa Munkbaathar. Annabelle Euranie (Blanc Mesnil Sport Judo), qui devrait profiter d’un premier tour largement à sa portée, retrouvera très probablement en huitièmes de finale à l’Allemande Mareen Kraeh, troisième des derniers championnats du monde. Premier gros test pour la revenante vice championne du monde en 2003. Lucile Duport (ACS Peugeot Mulhouse), qui remplace Delphine Delsalle (RSC Champigny) blessée au coude, rencontrera la deuxième Mongole de la catégorie dont le palmarès demeure encore peu fourni. Si elle l’emporte, Duport devra en découdre avec la Finlandaise Jaana Sundberg. Pénélope Bonna (FLAM 91) sera quant à elle opposée à une Chinoise très abordable sur le papier, avant un second tour couperet face à l’Israélienne Gili Cohen ou l’aAllemande Sappho Coban.

En -57 kg, la toute nouvelle championne de France, Laetitia Blot (JC Pontault-Combault) affrontera au premier tour la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard, troisième du dernier grand pPrix de Croatie. Si le combat tourne en sa faveur, elle se retrouvera face à la numéro 1 mondiale Miryam Roper (Allemagne). Hélène Receveaux (ADJ 21) devra être immédiatement dans le bain si elle veut battre Sumiya Dorjsuren (Mongolie), vainqueur du Master en mai dernier. Morgane Brunet (AJA Paris XX) devra aussi faire preuve d’audace pour remporter son match face à Anzu Yamamoto, finaliste l’an passé. Seule Automne Pavia (US Orléans Loiret) profitera, en raison de sa deuxième place au classement mondial, d’un tableau assez favorable. Exempte de premier tour, elle affrontera pour débuter Rushana Nurjovova (Turkménistan) ou Shushana Hevondian (Ukraine). En quarts de finale, elle devrait logiquement retrouver la Portugaise Telma Monteiro troisième à Abou Dhabi.

En -63 kg, Anne Laure Bellard (JC Pontault Combault), la grande droitière de la catégorie, rencontrera au premier tour Marian Urdabayeva (Kazakhstan), avant de vraisemblablement se mesurer en huitièmes à la championne du monde en titre Yarden Gerbi (ISR). Deux styles de judo totalement opposé pour un combat qui risque d’être très intéressant. La jeune Julie Pierret (La Couronne Grand Angoulême), qui pallie le forfait de Morgane Ribout (RSC Champigny), n’aura pas tâche facile. Au premier tour,elle se voit opposée à la Japonaise Miki Takana. Maelle Di Cintio (ADJ 21 Bourgogne) ne partira pas dans l’inconnu puisqu’elle rencontre la Russe Pari Surakatova, qu’elle a récemment battu aux championnats d’Europe -23 ans par ippon. Derrière, elle affrontera soit la Hollandaise Anicka Van Emden, soit la brésilienne Katherine Campos, où ça risque de se corser. Clarisse Agbegnenou, la meilleure chance de médaille française dans cette catégorie, affrontera Nina Milosevic (Slovènie), qui enchaine actuellement les podiums en open continental.Toutefois, la sociétaire du JC Escales Argenteuil ne devrait pas connaître de pépin jusqu’aux phases finales.

 

Chez les masculins, en moins de 60kg, Adrien Raymond (Sucy Judo) aura le privilège de passer un tour, avant un premier tour largement abordable face au Monégasque Siccardi. Derrière, le niveau montera de plusieurs crans avec le Géorgien Papinashvili, numéro 2 mondial et au pied du podium à Rio. Pour le champion de France Vincent Limare (JC Maisons-Alfort), l’aventure parisienne débutera par le Béninois Gnahoui, avant de croiser la route d’un certain Felipe Kitadai, médaillé olympique à Londres. En cas de succès, c’est vraisemblablement l’Ouzbek Urozboev qui attendra alors le vice champion d’Europe juniors 2011. Son adversaire en finale à Marseille, Kamel Mohamedi (AC Boulogne-Billancourt), se frottera d’emblée à l’Ouzbek Lutfillaev, finaliste à Abou Dhabi en novembre dernier. Une victoire lui ouvrirait alors le tableau, les principaux obstacles se nommant alors Yu (HKG) ou Telmanov (KAZ). Enfin un gros duel en perspective contre Ludwig Paischer (AUT) d’entrée pour le titulaire des derniers Jeux Sofiane Milous (JCE Argenteuil), qui pourrait ensuite se frotter au Coréen Wong et au Japonais Kido.

Dans la catégorie supérieure, où les attentes seront très fortes dans le clan tricolore, Dimitri Dragin (Levallois SC) se lancera contre Américain Bolen, avant de se mesurer au Mongol Tumurkhuleg Davaadorj, finaliste malheureux de l’an passé contre David Larose (Sainte-Geneviève Sports). Le double tenant du titre, exempté de premier tour, devrait rallier les quarts sans trop de soucis, avant d’hériter du vainqueur du combat Georgii Zantaraia (UKR) - Sugoi Uriarte (ESP) qui vaudra assurément le détour. Pour se hisser pour la troisième fois consécutive en finale, Larose pourrait alors se retrouver face à Loïc Korval (AC Boulogne-Billancourt), de retour au premier paln depuis son titre à Marseille, qui se voit offrir un tableau au tempo crescendo, avec le Portugais Soares et l’Israélien Flicker pour se retrouver ses marques à Bercy avant de se frotter à Farmonov et au Japonais Takajo. Même configuration pour Kilian Le Blouch (FLAM 91), qui débutera face au  Canadien de Sucy Judo Alister Ward, avant de probablement affronter l’Azéri Shikhalizada, sur le podium mondial au Caire en 2005 à seulement 16 ans (un record).

Enfin, chez les -73kg, Ugo legrand (US Orléans Loiret) a toutes les clés en main pour effacer l’élimination prématurée de l’an passé. Le vice champion du monde, qui passera un tour, tirera le vainqueur de Wandtke (GER) - Muki (ISR) avant de défier tour à tour, si tout se passe bien pour lui, le Canadien Morin-Martel et le Coréen Bang pour s’inviter dans le dernier carré. A ses côtés, Jonathan Allardon (AC Boulogne-Billancourt)défiera le Russe Iartsev, troisième à Tokyo, pour s’offrir un duel plus qu’intéressant contre le guerrier mongol Tsagaanbaatar Khasbaatar. Soit deux gros tours à passer pour faire place nette, avant que le triple champion d’Europe juniors grec Azoidis ou le Brésilien Mendonca ne viennent à sa rencontre. Guillaume Chaîne (US Métro) lancera pour sa part les hostilités contre le Dominicain Santana, avant de croiser le fer avec l’Américain Delpopolo. Le champion d’Europe slovène Rok Draksic ou le Mongol Ganbaatar l’attendraient alors au tournant. Pour Arthur Clerget (Sporting Marnaval), une entrée en lice face au Turkmène Nurmuhammedov, avant de monter en régime face au Canadien Margelidon, puis contre le vainqueur du duel entre l’Allemand Voelk et l’Emirati Scvortov. Si ses trois tours s’enchaînent sans accroc, le cadet de la fratrie pourra alors tenter de déjouer les plans du champion olympique russe Mansur Isaev, qui devra quant à lui se méfier du Japonais Riki Nakaya.

Retrouvez tous les tableaux en téléchargement ci-dessous.

Téléchargements associés à l'actualité

Tournoi_de_Paris_2014_-_Tableaux.pdf /files/original/missing.png

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310