8:08 09 fév

Tournoi de Paris 2014 (J2): La compétition en direct

Maret en or, Posvite, Piétri, Malonga, et Andéol en argent

En direct du Palais Omnisports de Paris-Bercy

Retrouvez les résultats complets ici

19h. +78kg - Emilie Andéol se contentera de l'argent. Pas rentrée dans sa finale comme elle l'aurait souhaité, Emilie Andéol a subi la loi de la Japonaise Kanae Yamabe, dominatrice avec son ashi-guruma.

18h45. -100kg - Maret stoppe l'hémorragie française! Plus entreprenant que le Tchèque Krpalek, que le Français avait dominé lors de leur unique confrontation aux mondiaux de Rotterdam, Cyrille Maret voyait l'arbitre infliger deux shido à son adversaire. La troisième ne tardait pas, mais le Tchèque supplantait le fauchage intérieur de Maret pour un petit yuko qui changeait tout. Maret ne renonçait pas et, sur le gong, marquait à son tour yuko sur makikomi pour ravir l'or. Magnifique! Cinquième en 2008, 2009 et 2010, troisième l'an passé, vainqueur cette année, la progression de Cyrille Maret est linéaire.

18h35. -78kg - Malgré la défaite, l'avenir appartient à Malonga. Le combat démarrait tambour battant entre la Slovène Velensek et la Française Madeleine Malonga, impeccable jusque là. Malheureusement pour la médaillée mondiale juniors, le harai makikomi de Velensek s'imposera à sa tentative de contre. De l'argent qui vaut de l'or pour Malonga, au royaume des Louette et Tcheuméo.

18h25. -90kg - Lee Kyu-Won vainqueur par KO. Le vice-champion du monde géorgien Varlam Liparteliani, touché à la jambe lors de sa demie, ne pouvant se présenter face à Lee Kyu-Won, c'est ce dernier, champion du monde à Rotterdam en 2009, qui s'adjuge le titre.

18h20. -70kg - Posvite dépassée par les évènements. Alors qu'elle lançait un joli mouvement de hanche qui envoyait la Néerlandaise Bolder les quatre fers en l'air, sans réaction de l'arbitre, Fanny-Estelle Posvite laissait traîner son bras, que la Néerlandaise ne manquait pas d'arracher pour placer son juji-gatame. Incompréhension dans les travées de Bercy, mais l'arbitre ne bronchera pas.  Dommage pour Posvite et pour la France, qui perd là sa deuxième finale de rang.

18h15. -81kg - Tchrikishvili a pris sa revanche sur Piétri! Visiblement bien au fait du schéma français qui l'avait tant gêné à Rio, le Géorgien a cette fois pris la mesure de son meilleur rival du moment en ayant toujours un temps d'avance. L'inventivité du Niçois ne lui aura permis que de mener d'un yuko sur un retournement aérien. Derrière, la tentative de contre de Piétri, un brin risquée, permettra à Tchrikishvili d'empocher un waza-ari qu'il  lui permet de prendre l'or à Piétri et à Paris. Ca ressemble fort à un crime de lèse-majesté ... Vivement la belle!

18h. Place aux finales, avec cinq français engagés dans les sept derniers combats du tournoi.

-81kg : Avtandili Tchrikishvili (GEO) - Loïc Piétri (FRA)
-70kg : Linda Bolder (NED) - Fanny-Estelle Posvite (FRA)

-90kg : Lee Kyu-Won (KOR) - Varlam Liparteliani (GEO)
-78kg : Anamari Velensek (SLO) - Madeleine Malonga (FRA)
-100kg : Lukas Krpalek (CZE) - Cyrille Maret (FRA)
+78kg : Emilie Andéol (FRA) - Kanae Yamabe (JPN)

+100kg : Ryu Shichinohe (JPN) - David Moura (BRA)

17h55. +100kg - Saidov et Jaballah au palmarès. Renat Saidov (RUS) et son uchi-mata ken ken ravageur ont eu raison du Cubain Brayson, tandis que le Tunisien Faical Jaballah (TUN), déjà troisième aux mondiaux, s'adjuger à nouveau le bronze en faisant monter les pénalités de l'Allemand Andre Breitbarth jusqu'à hansokumake.

17h50. +78kg - Polavder et Ortiz médaillées. Dans le remake de la finale des mondiaux entre Idalys Ortiz et Maria Suelen Altheman, c'est une nouvelle fois la Cubaine qui a pris le meilleur sur la Brésilienne. Pas de valeurs techniques mais un gros combat tactique qui se concluera par la disqualification pour quatre shido d'Altheman. La Slovène championne d'Europe Polavder sera également sur la photo de famille.

17h40. -100kg - Clément à bout de souffle. Après Krpalek et Sayidov, Maxime Clément bouclait sa tournée des pointures planétaires par le Néerlandais Henk Grol, double médaillé de bronze olympique et triple finaliste mondial. Un combat dans lequel il rentrait parfaitement, poussait Grol à la faute. Mais plus les secondes s'égrainaient, pluc le Franc-Comtois était à la peine. Grol en profitait pour le plier au maximum, pour lui voir distribuer (tardivement) deux pénalités. Un sursaut d'orgueil pour Clément, largement soutenu par le public, mais le dernier uchi-mata de sa longue journée ne fera pas vaciller le Néerlandais, qui signe ici son quatrième podium consécutif. De son côté, le Russe Adlan Bisultanov, qui a marqué waza-ari à Cyrille Maret en éliminatoires, n'aura pas eu à combattre pour ravir le bronze à l'Allemand médaillé olympique Dimitri Peters, forfait depuis les demi-finales.
Henk Grol (NED) - Maxime Clément (FRA)

17h30. -78kg - Tcheuméo la voulait! Dix secondes, une feinte de départ côté revers, un tai-otoshi supersonique en retour et Audrey Tcheuméo peut exulter devant Larbi Benboudaoud. La Chinoise Xin Li n'a même pas eu le temps de penser à la médaille de bronze qu'elle filait déjà autour du cou de la médaillée olympique française. A ses côtés, on retrouvera la Néerlandaise Marhinde Verkerk, qui a fait respecter la hiérarchie contre sa compatriote Guusje Steenhuis - deux pénalités à une -.

17h20. -90kg - Après Nagase, Beiker. L'autre figure montante de l'équipe japonaise, Masyu Beiker, repartira comme Nagase avec le bronze autour du cou. Un puissant balayage pour amener le Coréen Gwak au sol, avant de l'immobiliser en yoko-shio-gatame. Un nom à suivre de très près. Tout comme le Russe Khusen Khalmurzaev, détonant au même titre que son frère Khasan en -81kg, qui devra toutefois se contenter de la cinquième place, battu par l'Allemand Odenthal parfait au contre sur l'harai-goshi du Russe.

17h15. -70kg - Perrot rate le coche. Contre la Japonaise Haruki Tachimoto, septième des derniers Jeux, la Française n'a pas trouvé la faille et, après s'être fait surprendre sur o-soto-gari pour yuko, elle subissait le rythme de la Japonaise qui lançera un morote fatal à la sociétaire du JC Escales Argenteuil. Tachimoto qui sera accompagnée de la Canadienne Zupancic, dont le o-uchi-garis a laissé sur place la Chinoise Chen.

17h. -81kg - Nagase et Kim Jae-Bum prennent le bronze. Le Japonais, opposé au Canadien Valois-Fortier, signe son deuxième podium consécutif en grand Slam après sa victoire à Tokyo, d'un o-soto-gari opportuniste qui lui valait un yuko. Pour le champion olympique Coréen, mené d'un yuko par le tenant du titre Ouzbek Imamov, il a fallu attendre le quatrième shido de son adversaire pour pouvoir concrétiser son joli parcours. Encore quelques mois et l'on devrait revoir le Kim Jae-Bum de Londres.

16h30. Ce qu'il vous reste à vivre ce dimanche à Bercy (à partir de 17 heures) :

Finales féminines

-70kg
Linda Bolder (NED) - Fanny-Estelle Posvite (FRA)

-78kg
Anamari Velensek (SLO) - Madeleine Malonga (FRA)

+78kg
Emilie Andéol (FRA) - Kanae Yamabe (JPN)

Finales masculines

-81kg
Avtandili Tchrikishvili (GEO) - Loïc Piétri (FRA)

-90kg
Lee Kyu-Won (KOR) - Varlam Liparteliani (GEO)

-100kg
Lukas Krpalek (CZE) - Cyrille Maret (FRA)

+100kg
Ryu Shichinohe (JPN) - David Moura (BRA)

Combats féminins pour le bronze

-70kg
Haruka Tachimoto (JPN) - Lucie Perrot (FRA)
Fei Chen (CHN) - Kelita Zupancic (CAN)

-78kg
Xin Li (CHN) - Audrey Tcheuméo (FRA)
Guusje Steenhuis (NED) -  Marhinde Verkerk (NED)

+78kg
Sarah Adlington (GBR) - Lucija Polavder (SLO)
Maria Suelen Altheman (BRA) - Idalys Ortiz (CUB)

Combats masculins pour le bronze

-81kg
Kim Jae-Bum (KOR) - Yakhyo Imamov (UZB)
Antoine Valois-Fortier (CAN) - Takanori Nagase (JPN)

-90kg
Khusen Khalmurzaev (RUS) - Marc Odenthal (GER)
Dong han Gwak (KOR) - Masyu Beiker (JPN)

-100Kg
Dimitri Peters (GER) - Adlan Bisultanov (RUS)
Henk Grol (NED) - Maxime Clément (FRA)

+100kg
Oscar Brayson (CUB) - Renat Saidov (RUS)
Faical Jaballah (TUN) - Andre Breitbarth (GER)

15h55. +78kg - Andéol, pour que la fête soit plus folle
Elle progresse à chaque sortie Emilie Andéol. Certes, la Britannique Adlington n'est pas au top niveau mondial mais avec son gabarit envahissant et son allonge, avaient quand même privé la championne du monde et olympique Idalys Ortiz d'une demie. En la maîtrisqnt parfaitement à la garde, elle gérait son combat… avant de contrer Adlington en la poussant sur le dos et, surtout, en suivant au sol. Ippon. 

15h55. -100kg - Maret, la journée de mammouth
Henk Grol, aussi fort que peu bavard (c'est peu dire !), la demie de Cyrille Maret était à la hauteur de sa journée : mais le Français est fort aujourd'hui et il a visiblement beaucoup de solutions au kumikata. Pénalisé, le Néerlandais, trois fois finaliste des championnats du monde et déjà double médaillé olympique, ne trouvait pas la solution et quand il venait au coprs à corps, le Levalloisien prenait bien soin de repasser derrière lui. Une intelligence de combat durant 5 minutes et une place en finale. Il reste une marche, celle de la finale contre le Tchèque Krpalek, contre qui l'Allemand Peters ne s'est pas présenté pour l'autre demie.

15h40. -100kg - Clément toujours là
Le Franc Comtois n'avait jamais rencontré l'Ouzbek Sayidov, triple champion d'Asie… alors pourquoi pas ? Le uchi-mata de Maxime Clément répondait à la tentative d'harai maikomi de Sayidov, qui manquait de se faire surprendre par le petit coup de patte du Français. Ce dernier mettait la pression, contrôlait bien le bras droit de l'Ouzbek au col pour le rendre inefficace et le faire pénaliser. C'est là que ça allait se jouer. Maxime Clément a le bronze à portée de main.

15h40. -78kg - Tcheuméo pour le bronze, Malonga intenable !
La championne du monde 2011 et médaillée olympique de Londres aura tenu un petit yuko d'avance jusqu'au bout dans son combat de repêchages face à Louise Malzahn. Mais le meilleur était à venir : Madeline Malonga "on fire" expédiait la Chinoise Li Xin en 45 secondes sur uchi-mata… suivi en osae-komi. Ippon. Quelle journée

15h30. -90kg - Liparteliani dans la douleur… Le champion du monde en titre, touché semble-t-il au genou droit, est sorti du tapis en boîtant bien bas après avoir immobilisé l'Allemand Marc Odenthal sur un travail magnifique au sol après avoir marqué yuko sur son makikomi en début de combat. Il affrontera en finale le Coréen Lee Kyu-Won vainqueur du Japonais Beiker sur l'autre tapis.

15h15. -90kg - Septième place pour Romain Buffet. Khusen Khalmurzaev, frère jumeau de Khasan qui a mené la vie dure à Piétri en -81kg, réduit à néant les espoirs de médaille de Romain Buffet. Une intense guerre de kumi-kata remportée par le Russe, plus frais que Buffet, avec un petit yuko anecdotique en fin de combat. Romain Buffet peut tout de même se satisfaire de sa prestation du jour, marquée par un succès de prestige contre le champion du monde Asley Gonzalez, qui vient valider son retour au tout meilleur niveau.

15h10. -70kg - Posvite tient sa finale. Un combat très tactique, peu enthousiasmant à regarder, mais avec une finale à la clé pour Fanny-Estelle Posvite, plus entreprenante et plus combative que la Chinoise Fei Chen. Pour l'or, elle devra batailler contre la Néerlandaise Linda Bolder, victorieuse de Haruka Tachimoto (JPN).

15h. -70kg - Perrot en place de trois. D'un o-uchi-gari compact, Perrot efface la Thaïlandaise Thongsri de son chemin et peut désormais prétendre au bronze.

14h50. -81kg - Piétri retrouve Tchrikishvili en finale. Pendant que le Géorgien se défaisait par deux waza-ari du champion olympique coréen Kim Jae-Bum, dont un sur un énorme arraché conclu par uchi-mata, Loïc Piétri faisait face au Canadien médaillé olympique Antoine Valois-Fortier. Si ce dernier connait pertinemment le schéma du champion du monde, cela ne l'empêche de subir le monstrueux seoi inversé du Niçois, crédité d'un waza-ari. Les tentatives de yoko-tomoe-nage et de jujitsu à la volée du Niçois seront vaines, mais empêcheront le Canadien de s'exprimer. Les deux mielleurs combattants actuels de la catégorie vont une nouvelle fois s'affronter en finale.

14h25. Masculins - Programme des demi-finales:

-81kg
Avtandili Tchrikishvili (GEO) - Kim Jae-Bum (KOR)
Loïc Piétri (FRA) - Antoine Valois-Fortier (CAN)

-90kg
Lee Kyu-Won (KOR) - Masyu Beiker (JPN)
Varlam Liparteliani (GEO) - Marc Odenthal (GER)

-100kg
Dimitri Peters (GER) - Lukas Krpalek (CZE)
Henk Grol (NED) - Cyrille Maret (FRA)

+100kg
Ryu Shichinohe (JPN) - Oscar Brayson (CUB)
Faical Jaballah (TUN) - David Moura (BRA)

14h20. -100kg - Krpalek un ton au dessus de Clément. Le champion de France n'a cette fois pas réussi à placer son arme fatale contre le Tchèque Krpalek, champion d'Europe et médaillé mondial en 2013, bien plus expérimenté à ce niveau. Il n'y avait tout simplement pas de place pour Clément sur ce tour là, enième grosse bagarre de la journée qui s'est conclue sur un énorme ashi-guruma du Tchèque. En revanche, le bronze n'attend que lui.

14h15 -90kg - Buffet reste à quai. En prenant un troisième shido sur le gong, ROmain Buffet a dû repartir au charbon contre l'étonnant Japonais Masyu Beiker, 20 ans et vainqueur du grand Slam de Tokyo en fin d'année dernière. Deux minutes de golden score qui épuiseront le Français, plus emprunté que son adversaire. Moins lucide, il sortait de l'aire de combat pour récolter hansokumake. A lui de trouver la force pour se relancer en repêchages.

14h. -81kg - Tchrikishvili par la petite porte. Guère à son aise contre Takanori Nagase, qui l'avait dominé à Tokyo avant de prendre le titre à Loïc Piétri - soit la finale mondiale de Rio à son tableau de chasse -, le Géorgien Avtandili Tchrikishvili l'emporte d'un shido. Un combat bien terne qui ne devrait pas ressembler à sa demi-finale contre le champion olympique Kim Jae-Bum.

13h50. Féminines - Les demi-finales du jour:

-70kg
Haruka Tachimoto (JPN) - Linda Bolder (NED)
Fei Chen (CHN) - Fanny-Estelle Posvite (FRA)

-78kg
Guusje Steenhuis (NED) - Anamari Velensek (SLO)
Xin Li (CHN) - Madeleine Malonga (FRA)

+78kg
Sarah Adlington (GBR) - Emilie Andéol (FRA)
Maria Suelen Altheman (BRA) - Kanae Yamabe (JPN)

13h45. -78kg - Tcheuméo à la trappe. Trop passive alors qu'elle n'était devant la Néerlandaise Guusje Steenhuis qu'aux pénalités, Audrey Tcheuméo s'est vu infliger deux pénalités dans la dernière minute, la forçant à rempiler pour un golden score indécis. Sanctionnée pour non combativité, la Française voyait la décision annulée par l'arbitrage vidéo. Du sursis pour Tcheuméo qui laissait Guusje Steenhuis lancer un uchi-mata gratifié d'un petit yuko. Cruel.

13h30. -100Kg - Maret fait trembler Bercy. Le Russe Bisultanov aura fait illusion le temps d'un tai-otoshi valorisé d'un waza-ari à mi-combat. Mais Maret ne pouvait s'en tenir là et allait faire plier son adversaire, peu enclin à se relever promptement après chaque séquence. Le Levalloisien lancera si fort son harai que le Russe faisait un quasi tour complet sur lui-même et ne concédait qu'un yuko. Mais l'emprise physique de Maret pliait en deux Bisultanov, qui recevait ses troisième et quatrième shido pour un hansokumake logique. Bercy n'attendait que ça.

13h25. -100kg - Clément va défier Krpalek. Un nouvel uchi-mata - pour waza-ari - contre le Bulgare Dichev et voila le Bisontin Maxime Clément en quarts de finale. Où il retrouvera le double médaillé mondial tchèque Lukas Krpalek, qui a eu toutes les peines du monde à se défaire du Canadien made in Japan Kyle Reyes - succès aux pénalités au golden score -.

13h15. -81kg - Piétri aux forceps - Face au Japonais Nagashima, le champion du monde français a reproduit à epu de choses près le même combat qu'au tour précédent contre le Russe Khalmurzaev. C'est avec son seoi inversé qu'il marque waza-ari avant de laisser passer l'orage en concédant trois pénalités. En demies, place au Canadien Valois-Fortier, sans concession dans la matinée et qui s'est défait d'Imamov, le tenant du titre, en quarts.

13h05. -78kg - Malonga dans le dernier carré. La folie s'empare du tapis 4 de Bercy! Dans le sillage de Posvite, Madeleine Malonga ravit le public d'un bel o-uchi-gari sur l'Allemande Heise en plein centre du tapis pour poursuivre son sans-faute. On peut encore rêver d'une finale Tcheuméo - Malonga.

13h. -70kg - Des regrets pour Perrot, une demie pour Posvite. Si Lucie Perrot n'a pas été récompensée contre la Chinoise Fei Chen, qui aurait mérité son quatrième shido, Fanny-Estelle Posvite n'a laissé le soin à personne de lui prendre son ticket pour les demies. Un enchaînement o-soto-gari - juji-gatame rondement mené et la Thaïlandaise Thongsri était renvoyée à ses études.

12h55. BUFFET SORT GONZALEZ! Impeccable de bout en bout, le grand Orléanais Romain Buffet a mis sous l'éteignoir le Cubain Asley Gonzalez, champion du monde et vice champion olympique. Avec un bras droit au col surpuissant, le Français a anéanti le judo du Cubain, pourtant tout proche de trouver la faille sur un grand fauchage d'abord annoncé yuko avant d'être invalidé à la vidéo. Trois pénalités à deux et c'est Buffet qui poursuit sa belle aventure.

12h45. +78kg - Andéol dans le dernier carré. La Mongole Javzmaa Odkhuu l'a bien compris: elle ne ressortira pas de l'osae-komi de la Française, plus proche que jamais de sa première médaille parisienne.

12h40. -100Kg - Maret prend son quart. Gu-Ham Cho, troisième l'an passé en +100kg, n'a pas fait le poids contre Cyrille Maret, le o-soto-gari du Français le renvoyant aux vestiaires en moins d'une demi-minute.

12h35. -81kg - Tchrikishvili se paie Riou. Le vice champion du monde géorgien n'a pas eu à puiser dans ses ressources pour venir à bout du double champion de France Guillaume Riou. Deux pénalités en trente secondes pour le Français, avant une tentative d'ura-nage avortée qui aboutira à un énorme harai du Géorgien.

12h30. Féminines - Le programme des quarts de finale:

-70kg
Kelita Zupancic (CAN) - Haruka Tachimoto (JPN)
Linda Bolder (NED) - Assmaa Niang (MAR)
Fei Chen (CHN) - Lucie Perrot (FRA)
Fanny-Estelle Posvite (FRA)
- Surattana Thongsri (THA)

-78kg
Audrey Tcheuméo (FRA) - Guusje Steenhuis (NED)
Luise Malzahn (GER) - Anamari Velensek (SLO)
Marhinde Verkerk (NED) - Xin Li (CHN)
Annika Heise (GER) - Madeleine Malonga (FRA)

+78kg
Idalys Ortiz Bocourt (CUB) - Sarah Adlington (GBR)
Emilie Andéol (FRA) - Javzmaa Odkhuu (MGL)
Maria Suelen Altheman (BRA) - Franziska Konitz (GER)
Lucija Polavder (SLO) - Kanae Yamabe (JPN)

12h20. -78kg - Il ne manquait plus qu'elle... Dernière tricolore à rentrer en piste, Audrey Tcheuméo débutait son tournoi par la Russe Kachorovskaya, troisième à Abou Dhabi fin novembre. Un combat tendu pour la Française, qui s'en sort sur deux yuko marqués sur tani-otoshi. Le koshi-jime de la Russe a fait craindre le pire à vingt secondes de la fin mais la championne du monde 2011 n'a pas abdiqué. En +78kg, Cécile Delwail n'a rien prouvé contre la Japonaise Yamabe, qui lui a infligé yuko sur o-uchi-gari.

12h10. -78kg - Malonga imperturbable. La Russe Dmitrieva, cinq podiums en grand Prix l'an passé, n'a pu que constater la force de frappe de Madeleine Malonga, incisive sur un o-soto-gari enchaîné en hon-gesa-gatame. Dernier obstacle pour s'inviter dans le carré final, l'Allemande Annika Heise (GER).  

12h05. -81kg - Piétri assure l'essentiel. Contre le jeune Russe Khalmorzaev, finaliste des dernierschampionnats d'Europe -23 ans, le champion du monde tricolore a fait souffler le chaud et le froid sur Bercy. Si son seoi lui permettait de marquer un waza-ari qui s'avérera décisif, il se réchappera de justesse sur deux uchi-mata du Russe et finira la partie avec trois pénalités au compteur. Et pendant ce temps là, sans faire de bruit, Kim Jae-Bum, le Coréen champion olympique en titre, poursuit sa route sans bruit dans l'autre demi-tableau.

11h55. +78kg - Ramanich atomisée par Altheman. La vice championne du monde brésilienne a littéralement tracté Ramanich pour un ura-nage déflagrateur.

11h50. +78kg - Andéol débute idéalement, Clément lance la machine à uchi-mata. Quatre minutes d'une grosse bagarre contre la Chinoise Sisi Ma, cinquième à Tokyo, et victoire par hansokumake pour Emilie Andéol, qui rallie les quarts. Ca passe aussi pour Posvite, victorieuse d'un yuko sur un uchi-mata à gauche tout en rotation contre la Britannique Conway, et pour Maxime Clément, qui a fait parler la poudre sur son fétiche uchi-mata contre Vaskovicius (LTU).

11h45. -70kg - Perrot implacable contre Portela. Un seoi à genoux sans conviction de la Brésilienne et Luci Perrot s'emparait d eson bras pour enclencher juji-gatame. Trente secondes lui auront suffi.

11h40. -78kg - Mentouopou à la trappe. Alors que son hiza-guruma lui avait offert la première valeur -yuko- de son combat contre l'Allemande Malzhan, Mentouopou n'a pu échapper au koshi-jime de son adversaire.

11h35. +100kg - Plus de Français pour succéder à Riner. Adrien Pin, dernier survivant tricolore à l'issue du premier tour, n'ira pas plus loin. La faute au Tunisien Faicel Jaballah, troisième à Rio, indélogable au sol.

11h30. -70kg - Fichot n'était pas loin. La vice championne d'Europe néerlandaise Linda Bolder a souffert pour venir à bout de la Française Fichot, intenable sur le tapis. Cependant, lors du golden score, l'arbitre la pénalisait, délivrant le billet pour les quarts à Bolder.

11h25. -90kg - Buffet est pressé. L'Orléanais, opposé pour son deuxième combat de la journée à l'Argentin Schmidt, n'aura eu besoin que de dix-neuf petites secondes pour planter son harai-goshi et s'offrir le droit de défier le champion du monde cubain Asley Gonzalez.

11h20. -100kg - Delvert surpris par Pessanha. Le vice champion d'Europe -23ans avait toutes les clés du combat en main, son adversaire brésilien, le double champion pan-américain Pessanha, totalisant trois pénalités au compteur après deux minutes de combat. Mais sur un harai-makikomi anodin, le Français concédait un yuko qu'il ne parviendra pas à remonter.

11h10. -100kg - Maret dévore Naidan. Tuvshinbayar Naidan, vice champion olympique à Londres et en or à Pékin, tel était le copieux hors d'oeuvre proposé à Cyrille Maret pour son entrée en lice à Bercy. Pas de quoi effrayer le Levalloisien, qui prenait d'emblée les devants en plaçant un tomoe-nage pour yuko. Derrière, il accentuait sa pression en marquant waza-ari sur kata-guruma. Net et sans bavure. Autre Asiatique à se faire sortir prématurément, le Japonais Takashi Ono, impuissant sur le o-soto-gari rageur de l'Allemand Peters, médaillé à Londres.

11h. - 81kg - Riou est en huitièmes. Le double champion national semble dans un bon jour ce dimanche. Il n'aura fallu qu'une petite erreur de l'Ukrainien Vasylenko, cinquième de l'édition 2012, trop loin sur sa tentative de ko-uchi, pour que Riou prenne la marque à son avantage (waza-ari). Suffisant pour retrouver le vice champion du monde géorgien Avtandili Tchrikishvili en huitièmes de finale.

10h55. - 100kg - Cheval défait par Sayidov. Malgré une grosse débauche d'énergie, le Français Alexandre Cheval n'a pas réussi à bousculer l'Ouzbek Sayidov, cinquième à Londres. Dans la quatrième minute, le ko-soto de Sayidov avait raison du vice champion de France.

10h50. -90kg Liparteliani trop fort pour Massimino. Le vice champion du monde géorgien n'a fait qu'une bouchée du Français. Son uchi-mata toujours aussi chirurgical lui offrait un waza-ari précoce, avant une amenée au sol conclue en immobilisation. Solide.

10h40. -90kg - Gobert sorti aux pénalités. Sans tomber contre le champion du monde 2009 Lee Kyu-Won, le combattant de Sainte-Geneviève Sports Ludovic Gobert se fait sortir du tableau principal sur hansokumake.

10h35. -81kg - 1'30 pour Piétri. Véritable attraction de la journée avec son dossard rouge de champion du monde, Loïc Piétri a gratifié de quelques seoi supersoniques pour faire voler en éclats le pauvre Turkmène Ayrapetian. Contrairement au Niçois, le Dijonnais Timothée Besland , surpris par le coup de volant du Cubain Morales alors qu'il menait d'un yuko suite à un contre bien senti, et le Mehdi Tobrouki, dominé aux pénalités parl'Allemand Maresch sans démériter, ne verront pas le troisième tour.

10h30. +78kg - Ramanich facile. La Thaïlandaise Satjadet n'a pas résisté à l'o-soto-gari de la Française, qui enchaînait au sol tranquillement.

10h20. -78kg - Malonga fringante. La Japonaise Okamura, vainqueur de la dernière coupe du Kodokan et troisième à Tokyo, n'a pas vu venir la médaillée mondiale juniors 2013. Deux amples mouvements de hanche et le tour était joué en à peine plus de trente secondes. Un bien joli numéro. C'est en revanche terminé pour Christelle Garry, pénalisé trois fois contre la Chinoise Xin Li.

10h05. -70kg - Fichot et Posvite lancées. La Kazakhe Kudarova n'est pas la plus solide des adversaires du jour et elle n'a pas résisté au makikomi de Valériane Fichot. Le tour suivant sera plus dur face à la dangereuse Néerlandaise Bolder. C'est fini en revanche pour la vice championne de France Karine Berger, battue aux pénalités par l'Espagnole Bernabeu - n°29 mondiale -, toute en bras et en posture. La championne de France Estelle Posvite a bien géré la Canadienne Burgess, écartée d'un petit shido. L'Anglaise Conway sera plus costaud au tour suivant.

9h55. +100kg - Un seul être vous manque...  En l'absence de Teddy Riner, on attendait de voir la valeur de ses quatre compères lourds face au gratin mondial. Et force est de constater que ce n'est guère encourageant. Pierre Robin, balayé pour waza-ari par l'Allemand Breitbarth, et Matthieu Thorel, catapulté par le uchi-mata de l'Autrichien Allerstorfer, sont éjectés du tableau principal. Pas plus de réussite pour Jean-Sébastien Bonvoisin, piégé par le hashi-guruma tout en puissance du Néerlandais Rouy Meyer. Ca passe en revanche pour Adrien Pin, qui a passé le Roumain Simonescu par l'hansokumake.

9h50. -100kg - Clément maître de son sujet. Le champion de France du Franche-Comté Judo Besançon a fait déjouer le Serbe Jurisic en faisant monter les pénalités. Son bras droit a totalement annihilé le judo de son adversaire.

9h40. -90kg - La tuile pour Iddir. Bien en jambes dans son premier combat, Alexandre Iddir se dirigeait vers un succès aisé après que son adversaire, l'Israélien Sasson, se soit fait sanctionner à deux reprises dans la première minute. Mais sur un uchi-mata un brin nonchalant du champion de France, Sasson retournait son adversaire pour le plaquer sur les deux épaules. Un coup dur pour le jeune leader français de la catégorie.

9h35. -90kg - Gobert, Buffet et Massimino bien en place. Pendant que Ludovic Gobert et Romain Buffet faisaient monter les pénalités jusqu'à hansokumake de leurs adversaires, le Letton Milenbergs et le Turkmène Kuvvat Nuryyev, Massimino exécutait le Roumain Radu sur son formidable makikomi.

9h30. -81kg - Besland réussit sa première. Un joli uchi-mata - d'abord comptabilisé ippon avant d'être ramené à waza-ari - contre le Chilien Salazar et le combattant de l'ADJ 21 reviendra au deuxième tour contre le Cubain Silva Morales.

9h15. -81kg - Exit Ntanatsidis! Le champion du monde juniors 2013 n'aura fait qu'un petit tour à Bercy, dominé aux pénalités par l'Espagnol Nacimiento Lorenzo.

9h10. -81kg - On reverra Tobrouki et Riou. Dans un Bercy qui se remplit tranquillement, les deux jeux combattants tricolores ont assuré l'essentiel en remportant leur premier combat de la journée, respectivement contre le Turkmène Tejenov - d'une pénalité - et l'Uruguayen Aprahamian - sur immobilisation.

9h. C'est parti pour dimanche! Bonjour et bienvenue à tous. Contrairement à la première journée, les combats se dérouleront sur quatre surfaces. Les premiers à entrer en scène sont les -81kg masculins.

 

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310