11:47 30 jan

Tournoi de Paris 2014 - Dix titulaires de Rio de la partie

Blessés ou trop justes, Louette, Gneto, Riner, Schmitt et Duprat font défection

Des dix-huit Français à avoir pris brillamment part aux derniers championnats du monde individuels de Rio (sept médailles pour deux titres), ils ne seront que dix à fouler les tatamis de Bercy pour le Tournoi de Paris (8-9 février). Lucie Décosse partie à la retraite, Laetitia Payet en stand-by pour mieux se consacrer à son avenir, Emane encore en reconnaissance dans sa nouvelle catégorie des -70kg, mais également cinq blessés ou convalescents manquent à l'appel de la capitale.

Parmi ces absents d’envergure, on retrouve Priscilla Gneto (-52kg), opérée en septembre 2013 d’une rupture partielle du ligament croisé du genou droit, et Lucie Louette (-78kg), touchée à l’épaule gauche et au cartilage costal lors des « France » de Marseille et que l’on peut voir s’époumoner depuis quelques semaines sur les machines de l’INSEP en lorgnant sur les tatamis tous proches. Côté masculin, c’est du côté du Levallois SC que le bât blesse. Touchés au genou lors de la coupe d’Europe des clubs peu avant les fêtes, Pierre Duprat (-73kg, rupture des ligaments croisés du genou gauche) et Alain Schmitt (-81kg, contraint à l’abandon après son quart de finale contre Julian Kermarrec) ont dû déclarer forfait, ainsi que Teddy Riner (+100kg), actuellement en phase de reprise avec une épaule gauche comme neuve, qui ne pourra briguer un septième succès consécutif au POPB.

Loin d’être mis en péril, les espoirs de la nation pourront, entre autres, reposer sur le champion du monde en titre Loïc Piétri (-81kg), absent du Tournoi l’an passé et particulièrement intéressant pour son retour à la compétition lors du grand Chelem de Tokyo (battu en finale par le jeune Japonais Nagase qui sera bien de la partie dans dix jours). Il faudra aussi compter sur David Larose (-66kg), double tenant du titre peu épargné par les pépins physiques ces derniers mois mais qui saura se sublimer pour un triplé magnifique, Ugo Legrand (-73kg), qui voudra faire oublier son élimination prématurée de l’an passé, ou encore Cyrille Maret (-100kg), dont la montée en puissance cette saison devra passer par un podium à domicile. Dans les rangs féminins, le retour à la compétition d’Automne Pavia (-57kg) ne peut être qu’une bonne nouvelle pour le spectacle, d’autant plus qu’elle remettra en jeu sa couronne, au même titre que Clarisse Agbegnenou (-63kg), finaliste à Abou Dhabi en novembre dernier. Également médaillées lors du grand Prix émirati, Audrey Tcheuméo (-78kg), qui voudra prendre la succession de Lucie Louette victorieuse en 2013, et Emilie Andéol (+78kg), chaque saison plus proche d’une médaille à Bercy, feront le maximum pour inscrire leur nom au palmarès 2014, tout comme les 46 autres qualifiés tricolores aux dents très longues à trois mois des championnats d’Europe de Montpellier.

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310