18:05 17 jun

Toujours pas de judo pour le groupe olympique

Une reprise le 22 juin ?

Le communiqué de presse a été envoyé hier. Alors que la reprise du judo devient effective dans certains pays (voir plus bas), le groupe olympique tricolore ne peut, lui, toujours pas pratiquer. En effet, avec la phase 2 du déconfinement qui a débuté le 3 juin, et selon le protocole proposé par la FFJudo, les athlètes de l'équipe de France auraient dû pouvoir pratiquer à deux pour des exercices uniquement techniques (uchi-komi et nage-komi mais pas de randori). Or, cela n'est toujours pas possible. "Nous avions l'accord du ministère des Sports. Le problème est que ce dernier n'a pas eu celui de l'Agence nationale de santé publique (ANSP) et du cabinet du 1er ministre" explique Jean-Claude Senaud, directeur technique national. Ce dernier espère donc que cet accord sera donné pour la phase 3 du déconfinement, à partir du 22 juin. "J'espère aussi que les pouvoirs publics accepteront que les licenciés de moins de 12 ans puissent eux aussi pratiquer à deux, tout en respectant le protocole sanitaire que nous avons proposé. Cela permettra aux clubs qui le veulent d'organier les passages de grade de fin de saison."

Le communiqué de la FFJudo :

"L’Equipe de France de Judo est prête à reprendre l’entraînement judo !
Le 18 mai dernier, date de réouverture de l’INSEP, après avoir effectué le protocole médical et les tests médicaux nécessaires afin de garantir leur sécurité, leur santé et leur capacité à s’entraîner, les judoka français ont repris l’entraînement physique tout en respectant les règles de distanciation et le protocole sanitaire. Deux semaines plus tard, la FFJDA a fait parvenir à Madame la Ministre Roxana Maracineanu ainsi qu’à Claude Onesta, une proposition de protocole strict et précis de reprise de l’entraînement judo destiné uniquement aux athlètes de l’Équipe de France. A ce jour, la Fédération n’a toujours pas reçu de réponse. Après un mois d’entraînement physique individuel et de suivi médical quotidien, les athlètes sont en pleine forme et le manque d’entraînement « judo» commence à se faire sentir fortement (pas de judo depuis le 18 mars). Le lundi 15 juin, afin de préparer au mieux un stage qui se déroulera en vase clos du 22 juin au 1er juillet aux Menuires, l’ensemble de l’équipe ainsi que le staff a fait des tests sérologiques et des tests PCR. A l’occasion de ce stage, les athlètes espèrent vivement qu’ils seront enfin autorisés à pouvoir reprendre la pratique du judo, même si cela est dans le cadre d’un protocole strict. Pendant ce temps, les pays étrangers préparent déjà activement la reprise du calendrier international prévue au 1er septembre. Pour info, voici les dates de reprise des entraînements des équipes nationales que nous avons contactées :

Israël : 15 mai
République Tchèque : 15 mai
Suisse : 18 mai
Allemagne : 18 mai
Kosovo : 1er juin
Tunisie : 9 juin
Portugal & Brésil (ensemble et au Portugal) : 24 juin
Italie : 25 juin
Pays-Bas : 29 juin
Russie : 1er juillet

Nos athlètes trouvent la préparation de la sélection et des Jeux Olympiques inéquitable par rapport aux pays étrangers et souhaitent reprendre au plus tôt un entraînement classique en évitant de mélanger les populations (groupes de poids et de sexe).

Jean-Luc ROUGÉ, Président de la FFJDA
"

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions