13:20 01 jun

Roger Vachon : "Les Europe et les monde comme référence »

3 questions au président du comité de sélection

Alors que la sélection officielle pour les Jeux olympiques de Rio a été annoncée hier soir, le président du comité de sélection revient sur les choix opérés. 

EDJ. Y a-t-il eu des choix difficiles à faire ?

Roger Vachon : Dans certaines catégories, les choses étaient claires. Par exemple, chez les garçons il n'y a pas de surprises. Logiquement, la seule catégorie masculine où des discussions ont eu lieu fut celle des -60kg. En fait, la seule catégorie où il y eut un choix vraiment très difficile à effectuer fut les -52kg.

EDJ. Qu'est ce qui a pesé dans la balance, en faveur de Priscilla Gneto ?

R.V : Les critères prioritaires étaient les grandes compétitions, à savoir championnats du monde et championnats d'Europe. Le Masters n'a pas vraiment pesé dans la décision finale (Annabelle Euranie y a obtenu le bronze le week-end passé, NDLR). C'est ce qui explique les choix en -52kg, mais aussi en -60kg et en -57kg. Par exemple, dans cette catégorie, Automne Pavia finit 3ème à Astana et est championne d'Europe 2016. En -60kg, Walide Khyar est lui champion d'Europe. Enfin en -52kg et pour vous répondre directement, Priscilla Gneto termine vice championne d'Europe. J'aimerais dire que pour la prochaine olympiade les critères de sélection devront être sans doute encore plus et mieux explicités aux athlètes car je trouve, à titre personnel, que la course à la sélection mériterait d'être raccourcie de plusieurs semaines. Dans l'idéal, je verrais la sélection donnée à l’issue des championnats d'Europe, avec un Masters qui retrouverait sa place originelle, au mois de décembre, car je pense que ce Masters 2016 était franchement mal placé dans le calendrier. À ce propos, il faut saluer le très beau parcours d’Hélène Recevaux et surtout de Vincent Limare qui bat le Japonais Takato, l'Ouzbek et le Coréen n°1 mondial depuis lundi.

EDJ. Quid des réservistes maintenant ?

R.V : Ils vont suivre une préparation optimale pour être prêts, au cas où l’un de sélectionnés se blesserait. La problématique tient dans le fait que plusieurs catégories n'ont pas de remplaçants : -66kg, -81kg, -100kg et +100kg chez les garçons et -48kg, -63kg et +78kg chez les filles. Il va donc falloir être très attentif à ce que les titulaires de ces catégories ne connaissent pas de pépin physique d'ici Rio.  

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros