10:52 06 déc

Que deviens-tu... Ihosvany Ronaldo Veitía Quiñones ?

Des nouvelles d'un professeur passionné

À 49 ans, ce sixième dan cubain, fils du légendaire entraîneur aux 81 médailles olympiques mondiales retiré il y a quatre ans jour pour jour, enseigne le judo en Europe depuis plus de vingt ans. Très actif également sur le Net, l'occasion était belle de prendre quelques nouvelles.


Ronaldo Veitía père et fils dans les rues du Pays basque espagnol, un soir de printemps 2016
©Anthony Diao/L'Esprit du judo

Depuis notre reportage à Hondarribia en 2016, il y a eu beaucoup de changements dans ta vie, non ? Peux-tu nous les résumer ?
En septembre 2017 nous avons ouvert un nouveau club à Hondarribia en compagnie d’un groupe de parents et d’élèves. Tout a bien fonctionné pendant un an même si le plus difficile demeurait : trouver des judokas et des familles qui croient en notre travail. Malheureusement et en raison de circonstances diverses nous avons dû fermer au meilleur moment… Aujourd’hui j’ai intégré l’équipe technique de l’Ecole De Frutos à Alicante, qui est dirigée par Carlos Montero et Raúl Molina. Même si ça fait peu de temps que j’y suis l’accueil a été fabuleux. Je me sens un membre de plus de cette grande famille et de cette prestigieuse école de judo.

Tu animes le site Internet Judo Noticias. Comment en es-tu venu à le créer ? Quel est ton objectif ? Tu travailles seul ou quelqu’un t’aide ?
Judo Noticias a d'obord été une page Facebook créée en septembre 2014. Elle est née du désir d’écrire, d’informer et de communiquer sur le judo. J’ai toujours suivi cela avec mon épouse et c’est elle qui m’a encouragé à créer un espace pour réunir mes deux passions que sont le judo et l’écriture. Par la suite et en raison des nombreuses personnes qui nous suivent sur Facebook, j’ai créé en mai 2017 le site Judo Noticias ainsi qu’un compte Instagram, que nous alimentons depuis quatre ans déjà avec beaucoup d’enthousiasme. C’est moi seul qui m’occupe d’en alimenter le contenu.

Qui est ton lectorat ?
La majorité sont des lecteurs de langue espagnole, venant dans l’ordre d’Espagne, d’Argentine, du Mexique, des Etats-Unis et du Chili. Aussi curieux que cela puisse paraître, la France fait aussi partie de ce Top 10.

Combien de temps consacres-tu à la recherche d’infos, à la rédaction de brèves et à la gestion des commentaires ?
Je fais une veille quotidienne sur tout ce qui paraît autour de notre art martial : vidéos, articles, brèves, etc. C’est à partir de là que j’opère ma sélection et que je mets en ligne sur le site, le Facebook et l’Instagram de Judo Noticias. À côté de ça je prépare moi aussi du contenu pour le web : entretiens, brèves, tribunes, etc. J’avoue que les brèves me prennent un certain temps, préparer les entretiens, enquêter, vérifier les données, répondre aux internautes. En fait tout est question de discipline dans les horaires et de passion dans le travail.

Comment chosis-tu tes thèmes et tes invités ?
Si l’actualité de la planète judo reste le cœur de mon sujet, je n’oublie pas pour autant l’Histoire de ma discipline. De fait beaucoup de mes entretiens concernent des figures du judo mondial, certes en retrait aujourd’hui mais qui ont marqué leur époque. De là je bâtis un planning de travail mensuel, dans lequel j’élabore l’éventail le plus large possible pour traiter du judo. En général j’établis mon programme et sélectionne mes entretiens en fonction du calendrier sportif. La plupart du temps j’envoie mes questions par mail ou par les réseaux sociaux.

Tu sembles dégager une foi invincible dans le judo. D’où ça te vient ?
J’ai effectivement une foi énorme dans le pouvoir du judo, dans les valeurs qu’il véhicule, dans l’école de vie qu’il constitue pour chacun de nous, immergés que nous sommes dans ce monde passionnant. Comme dit mon père le judo est un amour unique et pour la vie. J’en suis convaincu moi aussi et Judo Noticias en est un bel exemple. Pour moi, aux heures les plus sombres, il s’est même avéré le meilleur antidote aux mouvements de balancier du destin.

 

Une version en espagnol de cet entretien est disponible ici.

 

 

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_regions
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code