20:15 14 aoû

Présentation officielle de l'équipe japonaise

Ambition et exemplarité comme leitmotiv

À deux semaines du début des championnats du monde, le judo japonais avait rendez-vous au Kodokan ce lundi pour la présentation officielle de l'équipe japonaise pour Chelyabinsk. Une cérémonie au cours de laquelle le discours général a été très clair : gagner... tout en respectant les valeurs fondamentales du judo japonais. Compte-rendu.
Correspondance spéciale au Japon de Thomas Rouquette

17h30, au 7e étage du Kodokan, l'équipe japonaise et son staff, judogi blancs immaculés, regards sérieux et concentrés, s'installent dans un ballet parfaitement orchestré face au public, au premier rang duquel on trouve naturellement Shoji Muneoka et Yasuhiro Yamashita, désormais président et vice-président de la fédération, mais aussi quelques judokas étrangers (dont des Français), installés dans les tribunes du 8e étage.

Première observation : à bien regarder les 1ers rangs des « VIP », on note immédiatement un absent de marque : Haruki Uemura, ancien président déchu de la Fédération poussé à la démission suite aux scandales traversés par le judo japonais en 2013, mais toutefois toujours à la tête du Kodokan.
C'est donc S. Muneoka qui ouvrait le bal des discours officiels avec un message clair pour cet ancien capitaine de l'université de Todai : les représentants du Pays du Soleil Levant doivent gagner en faisant ce qui a fait l'admiration de biens des judoka dans le monde : « Chercher systématiquement le ippon tout en ayant une attitude irréprochable sur le tatami », rappelant ainsi que le judo est « une discipline qui se pratique avec le respect de l’autre, avec notamment le salut qui ponctue le début et la fin de chaque combat. »


Photo : Thomas Rouquette

Suivent alors les discours d’un membre du ministère de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie (MEXT) et d’un membre du Comité Olympique avant la présentation de l'encadrement sportif et des athlètes. Une sélection déjà connue (voir ici) mais complétée par Daiki Nishiyama (-90kg), Ai Shichime (-52kg) et Haruka Tachimoto (-70kg) pour le championnat par équipes.
Si Kosei Inoue exprime de manière claire et concise son objectif d'un maximum de victoires, notamment avec ses trois perles victorieuses à Rio (N.Takato, M.Ebinuma et S.Ono), avec T. Nagase qui pourrait venir troubler le numéro de duettistes entre L. Piétri et A. Tchrikishvili en -81kg et enfin avec R. Shichinohe et D. Kamikawa pour grapiller une ou deux médailles chez les lourds, on sent dans la voix forte de Mitsutoshi Nanjo, Kantoku (entraineur en chef) des filles, une grande détermination teintée d'une certaine pression car le but est d'effacer la déception de Rio où les Japonaises n'avaient gagné aucun titre.

 


Photo : Thomas Rouquette

Une équipe toujours en reconstruction suite au scandale révélé après Londres, au sein de laquelle K. Matsumoto (-57kg) et les deux lourdes (K. Yamabe et M. Tachimoto) feront office de « leaders » lors de la campagne russe. Car dans les autres catégories, l'inconnue sera plus grande. En effet, certaines combattantes disputeront par exemple leur 1er championnat du monde (A. Kondo en -48kg, M. Tashiro en -63kg, K.Nunira en -70kg) en Russie.
Pour autant, lorsque chaque membre de l'équipe nationale prend la parole aucun doute ne perce dans leur voix : chacun d'entre eux veut rentrer avec l'or autour du cou, rien d'autre, et gagner avec la manière ! H. Saito (responsable de la délégation à Chelyabinsk et président du comité du haut-niveau) ajoute que cette équipe ne fera « pas honte dans sa façon de combattre ».


Photo : Thomas Rouquette

Lorsque Shinobu Sekine (champion olympique à Münich) lance un triple « Banzai ! » pour clôturer cette cérémonie, on se demande tout de même si les ambitions affichées seront confirmées par de bons résultats dans 15 jours ou si elles résultent avant tout d’une volonté de changer l’image écornée du judo japonais et de se démarquer définitivement d’une période douloureuse pour la fédération. Et c’est sur le tapis que ça va se passer.


Photo : D.R

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_regions
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code