18:24 27 jan

Pierre Albertini n'est plus

Le Président de l'Amicale des internationaux de judo nous a quittés ce matin

La nouvelle est tombée en début de matinée. Pierre Albertini, 75 ans, 8e dan, Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur et dans l'Ordre national du mérite et Président de l'Amicale des internationaux s'est éteint ce matin chez lui. Grande figure du judo hexagonal, cet homme a consacré sa vie au judo et au sport  : « Il a commencé le judo tard avec des qualités physiques évidentes puisqu'il venait de la gymnastique, raconte son ami Jean-Claude Brondani. C'était un athlète complet ! ». Élève de Robert Boulat à l'ASVLJ de Vincennes, il avait commencé le judo très tard Quatre fois champion de France, double médaillé européen en -93kg (l'argent à Rome en 1967, le bronze à Berlin en 1970), médaillé de bronze aux championnats du monde universitaire à Tokyo en 1967, il sera sélectionné pour les Jeux olympiques de Munich en 1972.
Entraîneur alors qu'il était encore combattant, Pierre Albertini encadra la jeune équipe de France en stage au Japon en 1968 des Jean-Luc Rougé, Patrick Vial, Jean-Paul Coche, etc.
Patrick Vial vivra d'ailleurs les Jeux de Munich avec Pierre Albertini et retient de ce dernier « un meneur d'hommes, très cultivé, avec de l'éloquence. Il faisait encore cette année les cours d'histoire du judo dans la formation des futurs professeurs de judoka sur Paris. »
Diplômé de l'ENSEP, ce professeur de sport, devint ensuite directeur de l'école de judo à l'INS (l'ancêtre de l'INSEP). Il y forma nombre de professeur de judo avant de devenir DTN de la fédération française de tennis de table puis président de 1992 à 2000.
Depuis huit ans, Pierre Albertini était président de l'Amicale des internationaux de judo. Une fonction qu'il aurait dû quitter dans quinze jours, désirant passer la main, après avoir réussi « à force de persuasion à ramener vers cette association nombre d'anciens internationaux qui s'étaient éloignés de notre art martial ».
De lui, Jean-Claude Brondani, qui connaissait Pierre Albertini depuis le milieu des années 1960 et l'équipe nationale universitaire, retiendra avec émotion « sa générosité, lui qui fut un bénévole pendant très longtemps, sa richesse en amitié et un bon vivant qui savait se tenir à table. »

L'Esprit du Judo présente toutes ses condoléances et son soutien à la famille et aux proches de Pierre Albertini.  

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei