22:57 28 mai

Nicolas Mossion, futur responsable "jeune" du PSG Judo

Il dirigera un groupe d'une dizaine de cadets/juniors

Le projet "Judo" du PSG, acte 2. Après le recrutement de Teddy Riner, c'est un entraîneur, cette fois-ci, qui rejoint le club parisien. En l'occurence, Nicolas Mossion, responsable du pôle espoirs de Brétigny depuis neuf ans, qu'il quittera au plus tard le 1er août.
La mission du nouveau responsable "jeune" du PSG Judo ? S'occuper d'une dizaine de cadets et juniors dès septembre. Un groupe, en cours de constitution, avec comme objectifs Paris 2024 et Los Angeles 2028. 
Un entraîneur, fait assez rare, unanimement reconnu pour ses qualités humaines et ses compétences qui ont fait, avec ses complices Edwige Gillemot et Dimitri Dragin, de Brétigny une structure très performante. 
"Les premières discussions ont eu lieu au mois d'avril. J'ai rencontré Djamel Bouras et Nacer Nechar. Ils m'ont présenté le projet et je dois avouer que je n'ai pas hésité très longtemps. Cela fait presque dix ans que j'étais à Brétigny. Nous avons mis en place tout un protocole qui, si il a encore bien marché cette année, est finalement très répétitif puisqu'on le répète annuellement. Une opportunité s'est présentée. Je la prends comme un nouveau défi."
Un second étage à la fusée PSG Judo donc avec ce projet "jeune" : d'ici début juillet, une dizaine de jeunes (filles et garçons) constitueront le groupe dirigé par Nicolas Mossion. "Les discussions sont encore en cours avec certain(e)s. L'idée est de suivre de très près chaque athlète, en profitant de la logistique professionnelle du PSG en termes médical ou d'analyse vidéo. Après, comme n'importe quel club, il s'agira d'être en complément des structures d'accueil des jeunes, comme l'INSEP. Nous cherchons d'ailleurs un dojo pas loin de ce dernier, en attendant la construction d'un dojo à Paris."
Une volonté de créer un groupe avec pour objectifs les JO 2024 et 2028... mais pas que. "Le PSG a pour objectif d'être une véritable école de judo, avec à terme des interventions dans les écoles par exemple", explique Nicolas Mossion.
Ses premières missions ? "Finir de constituer le groupe, plainifier la saison 2018-2019, notamment les sorties internationales, et réfléchir au fonctionnement quotidien." 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310