10:06 21 mai

Masters de Rabat – Le parcours du combattant pour les Israéliens

Bloqués à l'aéroport, ils ont enfin pu rejoindre leur hôtel ce matin

La délégation israélienne va enfin pouvoir se concentrer sur sa participation au Masters de Rabat après une journée de mercredi pour le moins compliquée. Suite aux recommandations de l'Agence nationale de sécurité israélienne, les sept athlètes et les quatre encadrants, qui ont tenu à prendre part à cet évènement réunissant les seize meilleurs mondiaux de chaque catégorie et gros pourvoyeur de points en vue de la qualification olympique, devaient rallier le Maroc accompagné de gardes du corps.
Or, selon le site national d'informations i24news, ces derniers se sont vus refuser l'autorisation d'accompagner le groupe par les autorités marocaines, qui ont assuré qu'elles se chargeaient de sa sécurité à leur arrivée en Afrique. La FIJ s'est de son côté engagée à financer les charges du voyage et du dispositif de sécurité, estimées à plus de 20 000 euros.

Contre mauvaise fortune bon coeur 

Débarqués sur le sol marocain, les partenaires de Yarden Gerbi et de Sagi Muki n'ont cependant pas eu l'opportunité de rallier directement leur hôtel, se voyant même confisquer leurs passeports par la police aux frontières. Contacté tôt dans la matinée par le blog israélien JSSNews, le président de la fédération nationale Moshe Ponti a assuré que le groupe essayait, "malgré les 36 heures de voyage, de garder sa bonne humeur". Selon cette même source, c'est finalement grâce aux pressions de la FIJ que la délégation a pu sortir de l'aéroport en début de soirée, avec toutes les assurances concernant sa sécurité, pour prendre ses quartiers dans la capitale marocaine.

© Photo JSS News / La délégation israélienne a gardé le sourire malgré les longues heures d'attente à l'aéroport.

Tenus à une attitude discrète quant à leur nationalité, les athlètes vont enfin pouvoir peaufiner leur préparation et, pour certains, leur descente au poids, pour prendre part à une compétition dont le site internet ne fait même pas mention de leur participation. Afin d'éviter des protestations du même ordre que celles connues en 2010 lors du championnats du monde juniors, qui avaient poussé les organisateurs à retirer le drapeau bleu et blanc à l'étoile de David de l'esplanade du lieu de compétition. Un climat guère propice à la performance mais face auquel les Israéliens sont malheureusement impuissants.

 

La sélection israélienne pour le Masters de Rabat

Féminines
-48kg
Shira Rishony 
-52kg Gili Cohen
-63kg Yarden Gerbi
-70kg Linda Bolder

Masculins
-60kg
Artiom Arshanski
-66kg Golan Pollack
-73kg Sagi Muki

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros