13:57 01 jun

Loïc Piétri : "Les JO, l'histoire d'un jour"

Le triple médaillé mondial revient sur sa sélection

"Pour être très honnête je ne savais plus que la sélection allait être donnée hier. Ca n'était pas vraiment une obsession vu qu'après les championnats du monde d'Astana, je savais que j'irais à Rio.
J'ai pensé ma saison pour arriver au top aux JO. Malheureusement j'ai eu cette blessure au genou. J'ai connu deux défaites depuis ma reprise mais je ne m'inquiète pas.
En fait, j'ai toujours l'habitude de beaucoup travailler sur le rythme et la proprioception avant chaque compétition histoire de pouvoir être efficace dans mes déplacements et bas sur mes jambes pour lancer mes attaques. Or, là je n'ai pas eu le temps de le faire avant Almaty et le Masters. De plus, je n'avais pas de jus ni de sensations. Je fais des petites erreurs dues à ce manque de travail en amont. Mais c'est un mal pour un bien car cela me donne une source de motivation, de l'énergie pour arriver et gagner le jour J.
Car deux mois, c'est largement suffisant pour travail sur les "cannes", l'endurance et la vitesse. Je pense que quelques test-match me seront aussi nécessaires.
Mon classement non plus ne m'inquiète pas. En 2013, lorsque je deviens champion du monde j'étais 19ème à la ranking list. Ce n'est pas mon style de regarder les tirages ni de rêver d'une finale contre tel ou tel. Je ne fais jamais de plans sur la comète.
Les JO c'est l'histoire d'un jour, où il faut battre tout le monde. Point."

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei