11:33 25 nov

Loic Korval ne sera pas suspendu avant les Jeux !

Un pari risqué réussi par le champion français

Loïc Korval est dans l'Esprit du Judo et nous avions eu l'occasion de parler de ces graves soucis avec lui. L'épée de Damoclès la plus instable au-dessus de sa tête ? Pas les retombées de son explosion face aux décisions arbitrales aux championnats du monde d'Astana (qui lui a valu une suspension de principe), pas même l'affaire judiciaire qui l'oppose à deux motards de la police - en voie de "dégonflement" et qui est constamment remise - mais bien celle des trois "no-show"(entre 2013 et 2014) qui, en théorie, lui valait une suspension automatique de deux ans. 
On s'en souvient, le champion français avait contesté la validité du système, jugeant qu'il comportait des failles importantes qui invalidaient toute suspension pour faute. Suite aux éléments qu'il avait apporté, la FFJDA, qui l'avait d'abord suspendu automatiquement pour dix mois, avait renoncé à le faire. Mais en septembre, l’AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) lui a effectivement signifié une suspension de deux ans de toute compétition. Une décision que l'avocat de Loic Korval a aussitôt contesté devant le Conseil d'Etat, lequel, hier, a fini par "suspendre la suspension" pour mieux juger l'affaire sur le fond devant les arguments invoqués par Me Gramblat, l’avocat de Korval.

Une suspension de suspension ?
Reculer pour mieux sauter ? Oui, mais non. Car au rythme du Conseil d'État, Loïc Korval a gagné une dizaine de mois de répit - en plus de l'indice favorable sur la décision finale que représente cett suspension. Dix mois, c'est amplement suffisant pour se préparer aux Jeux olympiques en toute tranquillité, comme l'a bien compris Loïc Korval qui parle dans L'Equipe "de grand bonheur", de soulagement, et annonce sa volonté de titre olympique :  «Je vais enfin pouvoir me concentrer à cent pour cent sur un rendez-vous olympique où je viserai l’or». (article de L'Equipe, ici).

Place aux Jeux !
Après les Jeux, Loïc Korval passera en -73 kg comme il l'a déjà laissé entendre. Il sera peut-être médaillé olympique, et en tout cas prêt à conclure sereinement avec cette phase mouvementée de sa vie... dans laquelle il aura encore une fois démontré, au moins, sa solidité et sa combativité. En attendant, place à l'aventure de Rio pour l'insubmersible Loïc Korval !

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros