0:17 17 avr

Loic Korval doit renoncer au championnat d'Europe !

... mais il reste confiant pour les Jeux olympiques

Les choses évoluent rapidement dans l'affaire des trois "no shows" de Loic Korval qui s'est ranimée comme un feu de brousse depuis 24h (voir l'article publié vendredi sur le sujet), et pas forcément dans la direction souhaitée par les supporters de Loic Korval, même si ce dernier reste optimiste. Il vient en effet d'annoncer qu'il ne participerait pas aux championnats d'Europe. Voici ses explications telles qu'elles apparaissaient sur son compte facebook à 13h :

"Bonjour,
Je tiens moi-même à clarifier la situation. Le vendredi 15 avril le conseil d'État a rendu son verdict, j'ai été condamné à un an de suspension. Suspension qui est rétroactive ,après décompte il me reste donc 18 jours encore à attendre. De ce fait ,Je suis sorti de la sélection pour le championnat d'Europe. Cependant je tiens à rassurer tout mes supporters ainsi que mes sponsors, je serai sélectionnable pour toutes les compétitions une fois cette période de 18 jours terminée. Je me réjouis de pouvoir mettre un point final et définitif à cette affaire.
Déterminé plus que jamais, l'objectif est clairement l'or olympique."

Le combattant affiche sa volonté d'aller de l'avant, et en cela il est fidèle à son caractère. Il reste à savoir si le décompte dont il parle est bien celui de ceux qui ont la responsabilité de la sanction qui lui est appliqué, lesquels annonçaient en "off" que leur décompte à eux allait au-delà des Jeux...

Mais Loic Korval semble se réjouir à raison car cette suspension de dix-huit jours - et le décompte qui va avec - serait a-priori le calcul de la Fédération Française de Judo et c'est sa proposition qui est suivie en l'occurence. Dans l'hypothèse ou l'AFLD ne serait pas d'accord avec ce décompte, il lui faudrait alors faire appel... Un appel qui serait suspensif de la suspension. Les efforts éventuellement faits pour "coincer" Loic Korval avant les Jeux seraient de toute façon perdus.

Ce forfait pour les championnats d'Europe est tout de même une façon de "couper la poire en deux" car si Loic Korval peut toujours rêver des Jeux, il est tout de même dos au mur avec désormais quatre cents points au classement et donc environ deux-cent-cinquante à trois cents points à aller chercher pour entrer dans les vingt-deux qualifiés pour les Jeux sur le dernier mois qui lui reste pour le faire. C'est en effet au 30 mai que la course à la sélection olympique se termine.

Dix-huit jours, ça tombe bien, c'est juste la limite qui lui permet de reprendre avant le Grand Chelem de Bakou (6-8 mai). Derrière, il ne reste que le Grand Prix du Kazakhstan (13-15 mai) pour se sauver. Trois cent points, c'est la finale d'un Grand Chelem, ou une victoire en Grand Prix. Autant dire que c'est "jouable". Korval, a-priori, a son destin en main.

 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros