10:43 01 fév

Levallois finaliste

Dominateur au plan national et comptant Teddy Riner dans ses rangs depuis le début de saison, le LSC a réalisé une grosse performance ce week-end à Abensberg, en Allemagne. Alors que le club restait sur deux belles troisièmes places en coupe d’Europe des clubs, les combattants Bleu et Jaune ont franchi une nouvelle marche dans des conditions difficiles, l’équipe ne comptant que quatre éléments en l’absence de -81kg valide. Opposés au TSV Abensberg (Padar, Neto, Bischof, Alarza, Uematsu…) quatre fois vainqueur de l’épreuve et qui évoluait devant son public lors de la demi-finale, Riner (+90kg), Darbelet (-73kg), Fichot, Massimino (-90kg) et Czukiewycz (-66kg) l’emportaient sur l’ensemble des matches aller-retour (6-4). Le groupe était toutefois un peu juste pour détrôner l’ogre russe de Yawara Neva Saint-Pétersbourg en finale. Après une correction infligée à l’équipe Turque de Koaceli (9-1), le club russe a décroché sans trembler son 6e trophée continental (acquis au cours des neuf dernières éditions, un record) sans Tmenov mais avec notamment Gadanov (-66kg), Isaev (-73kg), Nifontov (-81kg), Denisov (-90kg) et Khaibulaev (+90kg)… rien de moins ! Mis à part Riner (vainqueur de ses deux combats, contre Khaibulaev et Bryanov), le LSC ne fit donc pas le poids et s’est largement incliné (2 victoires à 8, 20 points contre 77 aux Russes).
Une seconde place qui demeure quand même exceptionnelle quand on sait que la dernière présence française à ce niveau remonte à… 1998. Cette année-là, le PSG s’inclinait devant les Néerlandais de Kenamju. Le club parisien, qui demeure également la dernière équipe victorieuse en coupe d’Europe des clubs masculins. C’était en 1995.

L’avis de Christian Chaumont, entraîneur du LSC
« Avec une équipe au complet… »
i« Lors de la présentation à Abensberg, l’organisation a passé la musique de Mission Impossible… On s’est dit que c’était un signe (rires). On a réussi celle d’aller en finale, alors que l’équipe allemande était quand même très belle en face. On s’en est sorti avec nos trois combattants les plus forts, alors que Clément (Czukiewycz) s’est bien battu avec ses armes. Il a fait de son mieux pour se hisser à la hauteur de l’enjeu même s’il a perdu ses combats. En finale, c’était encore plus difficile, mais Teddy a porté l’équipe en « éclatant » deux Russes qui présentaient une équipe d’un niveau podium mondial dans chaque catégorie. « Darbe » et Massimino se sont bien battus,ils ont vraiment donné le meilleur aussi… Mais on a vite compris que ce serait impossible. Alors, certes, la défaite est lourde, mais vu la concurrence, j’ai le sentiment qu’avec une équipe au complet, avec Amoros, Schmitt et Dafreville notamment, il y aurait eu un truc à jouer, on aurait pu viser le titre. On a donc envie d’être à 2010 dans une configuration plus favorable pour nous et prétendre à franchir encore une marche...»

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei