10:43 01 fév

Levallois en finale à quatre

Belle performance de l'équipe masculine du Levallois SC qui se hisse pour la 3e année consécutive en finale à quatre (elle aura lieu le 5 décembre), battant en demi-finale ce samedi 17 octobre - sur une compétition aller et retour - les Italiens de Fiamme Azzure et les Néerlandais de Kenamju Harlem.

La rencontre "aller"
Levallois / Fiamme Azzure 5-0
Levallois / Kenamju Harlem 3-2 :
victoires de Jordan Amoros, Alain Schmitt et Teddy Riner. Défaites de Benjamin Darbelet et Hervé Fichot.

La rencontre "retour"
Levallois / Fiamme Azzure 4-1
Levallois / Kenamju Harlem 4-1 : victoires de Benjamin Darbelet, Alain Schmitt, Vincent Massimino, Teddy Riner.

La rencontre fut serrée du début à la fin. La parole à Baptiste Leroy, membre de l'équipe de Levallois :

"Même si le score ne l'indique pas, ça n'a pas été facile sur les Italiens non plus. Ils ont une bonne équipe et au premier tour, tout s'est joué sur des pénalités qui sont tombés du bon côté pour nous. Au deuxième tour, avec un 5-0 pour nous, on était forcément plus tranquille. Vincent Massimino, qui est entré à la place d'Hervé Fichot a d'ailleurs mis une boîte incroyable sur o-soto-gari avec les deux revers. Teddy a été énorme aussi et a géré assez facilement le Tunisien Chedly.
Contre les Néerlandais, c'était encore beaucoup plus chaud. C'est une équipe très combattante, avec le père Van Der Geest qui crie derrière et Marten Arens, l'entraîneur national, qui continue à défendre le club en Coupe et qui a battu Fichot à l'expérience ! Au premier tour on n'avait gagné que par trois à deux, et dans le second, Jordan Amoros perd à vingt secondes de la fin. Heureusement, Benjamin Darbelet, qui était à la rue par manque d'entraînement - et qui avait pris un beau tai-otoshi à gauche au premier tour contre Dax Elmont - a sorti au courage le combat qu'il fallait et l'a dominé pour leur deuxième affrontement. Et on a Alain Schmitt. C'est peut-être le seul "Coréen" qu'on a en France ! Il a tout gagné avec une grosse supériorité au kumikata. Contre les Néerlandais, il a sorti un "sukashi" pour ippon sur Guillaume Elmont qui les a refroidi. Teddy a gagné sur Van Der Geest par osae-komi.
Franchement, c'était un bon moment pour nous, une vraie grosse ambiance d'équipe. C'est super de voir Teddy qui nous a rejoint avec une telle faim. Je suis sûr qu'il est venu chez nous pour vivre ça."

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions