11:37 28 mai

Les douze premiers Français pour les mondiaux d’Astana

Il ne reste plus que six places à prendre, dont quatre chez les féminines

Fort des enseignements du Masters de Rabat, qui a vu la France ramasser le plus grand nombre de récompenses (six, dont un titre) derrière le Japon et ses douze médailles, le comité de sélection de la FFJDA a décidé de dévoiler une partie de la sélection tricolore pour les championnats du monde d’Astana (Kazakhstan, du 24 au 30 août). Douze premiers engagés, sept masculins pour cinq féminines, qui vont pouvoir sereinement préparer le rendez-vous de l’année, voire même de cette fin d’olympiade puisque les médaillés kazakhs composteront quasiment leur billet pour les Jeux olympiques de Rio de l’an prochain.

Parmi eux, on retrouve logiquement la jeune médaillée européenne et mondiale 2014 Amandine Buchard (RSC Champigny), maintenue en -48kg malgré son forfait pour des soucis de santé lors du dernier Grand Prix de Croatie, qui a désormais trois mois pour gérer au mieux sa descente au poids.

Comme l’an passé, la catégorie des -52kg va demander un supplément de réflexion aux décideurs nationaux. Si la performance au Maroc d’Annabelle Euranie (Blanc-Mesnil SJ), en bronze après s’être payée la Chinoise Ma Yingnan, n°5 mondiale invaincue cet hiver, l’Israélienne Gili Cohen (n°7 mondiale) et surtout la Japonaise Misato Nakamura, double championne du monde (2009 et 2011) et médaillé olympique à Pékin, a évidemment marqué les esprits et prouvé que la longiligne médaillée mondiale 2003 a encore de la ressource, sa principale rivale, Priscilla Gneto (Levallois SC), dominée en repêchages par l’Italienne Giuffrida, n’est pas hors-jeu. Sélectionnée sur tous les grands évènements depuis 2011 – excepté aux Europe de Montpellier l’an passé où Pénélope Bonna lui avait été préférée- , elle s’est montrée sous un bon jour début mai au Grand Chelem de Bakou en montant sur la troisième marche du podium. Avantage tout de même à l’aînée Euranie, seule engagée aux Jeux européens de Bakou (25-28 juin) où elle pourrait définitivement s’installer dans le gotha planétaire.

En -57kg, Automne Pavia (US Orléans Loiret), absente à Rabat mais troisième lors de sa seule sortie de 2015 à Düsseldorf, sera bien évidemment de la partie, pour aller chercher un titre derrière lequel elle court depuis 2010. Sera-t-elle accompagnée de Laetitia Blot comme à Bakou le mois prochain pour les Jeux européens? Tout dépendra de la perf’ de la Bretonne de Pontault-Combault, victorieuse à Zagreb et finaliste à Abou Dhabi en première partie de saison, en Azerbaïdjan, qui va aussi devoir se méfier du retour en grâce d’Hélène Receveaux, inattendue finaliste du Masters en dominant l’Américaine Marti Malloy et la Roumaine Corina Caprioriu, respectivement  n°3 et n°2 mondiales. Avec désormais trois Françaises dans le top 15, l’un des deux doublons devrait passer par cette catégorie.

Tenante du titre et n°1 au classement mondial, Clarisse Agbegnenou (-63kg, JCE Argenteuil) sera également du voyage pour le Kazakhstan, avec l’objectif de devenir la cinquième tricolore de l’histoire à réussir à conserver sa couronne après Brigitte Deydier (victoires en 1982, 1984 et 1986), Catherine Arnaud (1987 et 1989), Marie-Claire Restoux (1995 et 1997) et Lucie Decosse (2010 et 2011). En attendant Anne-Laure Bellard (JC Pontault-Combault), cinquième l’an passé à Chelyabinsk et qui s’est rassurée avec le bronze à Rabat après deux éliminations sèches à Bakou et Düsseldorf ?

Même indécision que chez les -52kg en -70kg, où Fanny-Estelle Posvite (AJ Limoges), écartée de la sélection pour les Jeux européens au profit de Marie-Eve-Gahié (FLAM 91) et de Gévrise Émane (Levallois SC) -qu’elle a dominé aux pénalités pour le bronze au Masters-, a clairement avancé ses pions en attendant les résultats de ses deux rivales en Azerbaidjan, qui influeront forcément la décision finale prévue mi-juillet.

Les deux autres médaillées mondiales 2014 Audrey Tcheuméo (-78kg, Villemomble Sports) et Émilie Andéol (+78kg, RSC Champigny), alignées aux Jeux européens dans un mois, complètent pour le moment cette sélection sans surprise, dans laquelle Madeleine Malonga (-78kg, Levallois SC), elle aussi présente en Azerbaïdjan, Lucie Louette-Kanning (+78kg, FLAM 91) ou encore Marine Erb (+78kg, Villemomble Sports) pourraient encore se glisser à la faveur d’une bonne forme dans la dernière ligne droite de cette saison.

 

Chez les masculins, le choix de la continuité a été prôné par le comité de sélection qui, exceptés les deux Génovéfains David Larose (-66kg) et Florent Urani (-73kg), a reconduit les engagés des Jeux européens de la fin juin.

On retrouve donc chez les légers Vincent Limare (-60kg, JC Maisons-Alfort), qui découvrira pour la première fois les championnats du monde après s’être fait griller la politesse par Sofiane Milous l’an passé suite à un championnat d’Europe de Montpellier où il n’avait pas su saisir sa chance. Victorieux du Grand Prix de Chine en novembre dernier et finaliste du Grand Chelem de Bakou en début de mois, le double champion de France en titre a depuis repris la main.

En -66kg, Loïc Korval (OMS Pointe-à-Pitre), qui n’a pas perdu de temps depuis la levée de sa suspension avec une troisième place au Grand Chelem de Bakou et une cinquième place au Masters, ira aussi à Astana. Pour David Larose, de retour en février après son opération du genou droit avec une encourageante cinquième place en Allemagne mais stoppé en huitièmes de finale lors de ses trois dernières sorties (Samsun, Bakou et Rabat), la sélection semble dépendre d’un podium de référence sur les prochaines sorties, à commencer par les Jeux européens.

Son camarade de club Florent Urani (-73kg) a lui aussi un gros coup à jouer sur les bords de la mer Caspienne. Invité surprise de la sélection continentale, le médaillé mondial juniors 2009 n’a en tout cas rien à perdre. Alors que le retour à la compétition d’Ugo Legrand (US Orléans Loiret), opéré fin février suite à une rupture des ligaments acromio-claviculaires, n’est toujours pas programmé, c'est pour l'heure le seul Pierre Duprat (Levallois SC), troisième en Croatie et au pied du podium au Masters, qui défendra la catégorie au Kazakhstan.

En -81kg, Loïc Pietri (Olympic Judo Nice), qui a manqué le podium au Masters pour la première fois depuis deux ans et sept sorties en individuel, sera en lice pour un troisième podium consécutif, comme l’ont seulement fait avant lui Jean-Luc Rougé (trois finales en 1975 et 1979 alors que l’édition 1977, prévue à Barcelone avait finalement été reportée, époque où les mondiaux ne se tenaient qu’une fois tous les deux ans), Fabien Canu (quatre médailles entre 1983 et 1989, dont les titres en 1987 et 1989), Stéphane Traineau (trois médailles entre 1991 et 1995), David Douillet (quatre victoires consécutives entre 1993 et 1997, dont deux fois en 1995 à Chiba en +95kg et en Open) et Teddy Riner (huit médailles, série en cours). Alain Schmitt (Levallois SC) devra s’illustrer début juillet du côté d’Oulan-Bator pour espérer décrocher une quatrième sélection mondiale de rang, lui qui reste sur une cinquième place à en Russie l’an passé et du bronze à Rio en 2013.

Alexandre Iddir (-90kg), Cyrille Maret (-100kg) et Teddy Riner (+100kg), ses trois coéquipiers du Levallois Sporting Club, sont quant à eux confirmés dans leurs statuts de leaders de leurs catégories respectives.

 

Les douze premiers sélectionnés français pour les championnats du monde d’Astana (24-30 août 2015)

Féminines
-48kg
Amandine Buchard (RSC Champigny)
-52kg À déterminer
-57kg Automne Pavia (US Orléans Loiret)
-63kg Clarisse Agbegnenou (JCE Argenteuil)
-70kg À déterminer
-78kg Audrey Tcheuméo (Villemomble Sports)
+78 kg Émilie Andéol (RSC Champigny)

Masculins
-60 kg Vincent Limare (JC Maisons-Alfort)
-66kg Loïc Korval (OMS Pointe-à-Pitre)
-73kg Pierre Duprat (Levallois SC)
-81kg Loïc Pietri (OJ Nice)
-90kg Alexandre Iddir (Levallois SC)
-100kg Cyrille Maret (Levallois SC)
+100kg Teddy Riner (Levallois SC)

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310