17:52 07 avr

Le trio infernal japonais sera bien à Chelyabinsk !

La fédération nippone a annoncé ses premiers sélectionnés pour les mondiaux

Takato-Ebinuma-Ono, le retour ! Les trois magnifiques champions du monde de Rio seront bien à la défense de leurs titres fin août à Chelyabinsk (Russie). Au lendemain des championnats du Japon – à revivre en cliquant ici (premier jour)  et ici (deuxième jour)-, la fédération nippone ne pouvait que faire confiance à ses trois étendards, même si Masashi Ebinuma (-66kg) s’est contenté d’une médaille de bronze après être tombé en demies contre Kengo Takaichi. De leurs côtés, Naohisa Takato (-60kg) et Shohei Ono (-73kg) – de retour à la compétition après sa suspension exemplaire – réglaient la concurrence. Alors qui pour accompagner ses assoiffés d’or ? Le talentueux Takanori Nagase (-81kg), vingt ans et déjà tout proche du gotha de la catégorie – il a battu Tchrikrishvili et Piétri à Tokyo avant de céder d’une pénalité contre le Géorgien à Paris – et désormais bien installé sur la scène nationale avec ce premier titre. Masyu Beiker (-90kg), que vous allez apprendre à connaître en feuilletant le dernier L’Esprit du Judo (n°49), a lui aussi son ticket pour la Russie, malgré une défaite en finale contre le compact Yuya Yoshida. Pour les -100kg et les lourds, il faudra attendre le Zen Nihon (championnats du Japon toutes catégories) de la fin du mois. Si la décision chez les -100kg semble indécise entre le vieillissant Takashi Ono, Yusuke Kumashiro et le jeune champion du monde juniors 2010 de retour aux affaires Ryunosuke Haga, cela devrait se jouer entre Ryu Shichinohe et Daiki Kamikawa, en pleine bourre en ce moment (victoire à Paris pour le premier, succès à la Coupe du Kodokan, à Düsseldorf et au championnat national pour le second). À moins que les deux ne soient conviés pour faire front ensemble contre Teddy Riner ?

Chez les féminines, l’heure est en revanche au renouvellement. Ami Kondo (-48kg), impériale à Fukuoka comme à Tokyo en fin d’année dernière, se rendra en Russie avec ferme intention de continuer à persécuter Menezes, Munkhbat et consorts. En -52kg, devant l’embarras du choix, les sélectionneurs ont décidé de faire confiance à Yuki Hashimoto, troisième à Rio et également sur la troisième marche samedi. L’une des deux finalistes, à savoir Yuka Nishida et Misato Nakamura, pourrait également l’accompagner pour faire le nombre. Dans la catégorie supérieure, là aussi loin d’être dépourvue en talents avec Nae Udaka, Anzu Yamamoto et la championne olympique Kaori Matsumoto, c’est la première nommée, victorieuse de Yamamoto en finale samedi, qui s’est assurée le voyage dans l’Oural. Mais une fois encore, on peut s’attendre à un doublon. Sans sa sortie de piste prématurée du week-end, Kana Abe (-63kg) aurait dû être la figure de proue de la catégorie. Mais la fédération a porté son choix sur la toute jeune Miku Tashiro, vignt ans, qui tentera le triplé magique après ses titres mondiaux cadets et juniors acquis en 2009 et 2010. En -70kg, Karen Nunira – à découvrir également dans le magazine – a mis tout le monde d’accord en remportant le titre au nez et à la barbe des Chizuru Arai et Haruka Tachimoto, tandis que Ruika Sato (-70kg) obtient le droit de faire mieux que sa septième place brésilienne. Chez les lourdes, le cœur des sélectionneurs balance entre Kanae Yamabe, en or à Paris et à Rome, et Megumi Tachimoto, tout en haut à Tokyo et Düsseldorf. Si Yamabe l’a emporté en finale pour le titre national, elle devra se méfier de la soif de revanche de sa rivale lors de la Coupe de l’Impératrice, organisée dans deux semaines et où le couperet fédéral tombera. Il n’est pas improbable que les deux soient conviées au festin, où le Japon aura bien fière allure, et ce rien qu'avec ses onze premiers sélectionnés (Sur un total de 18).

 

La sélection japonaise pour les championnats du monde de Chelyabinsk

 

Féminines
-48kg : Ami Kondo
-52kg : Yuki Hashimoto
-57kg : Nae Udaka
-63kg : Miku Tashiro
-70kg : Karen Nunira
-78kg : Ruika Sato
+78kg : Non défini

Masculins
-60kg : Naohisa Takato
-66kg : Masashi Ebinuma
-73kg : Shohei Ono
-81kg : Takanori Nagase
-90kg : Masyu Beiker
-100kg : Non défini
+100kg : Non défini

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei