10:44 01 fév

Le Lyonnais perd l'un des siens

Robert Gay était l’un de ces judokas qui font les choses bénévolement, par passion. Après une carrière de judoka où il fut le premier champion Lyonnais junior en 1960, il passa son BE2 pour enseigner le judo. De dojos en dojos dans le Rhône, c’est à Pierre-Bénite (69) qu’il décide de poser ses valises et de fonder le club de judo Pierre-Bénite en 1971. Victime d’une sclérose en plaques, cet homme, discret et généreux, a continué à partager sa passion malgré son handicap et les douleurs, en prenant à sa charge le dossier « handi judo » au sein de la ligue du Lyonnais. 5e Dan en 1989, Robert Gay aura offert beaucoup de son temps à ses judokas. Une passion, une vie. Le 5 septembre 2012, le sensei s’est endormi, l’esprit apaisé. Il a été inhumé à Ba en Basset (Haute-Loire).

 

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_regions
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code