10:44 01 fév

Le Japon énorme, la France trop loin

Avant toute analyse des résultats nationaux, il faut saluer comme il le mérite les résultats totalement hors du commun réussi par le Japon sur ces championnats du monde. Treize médailles sur seize possible et... douze médailles d'or, c'est hallucinant. Pour les filles, c'est du jamais vu : sept médailles sur huit possibles et sept médailles d'or ! À noter aussi que sur ces douze médaillés d'or, quatre seulement on fait le doublé avec les neuf médaillés d'or de l'année dernière. C'est dire à quelques points le Japon aura l'embarras du choix pour préparer les deux olympiades qui viennent avec les meilleurs combattants de leur génération.
Dimanche, le Japon a donc ajouté trois médailles d'or sur quatre possibles, et une médaille de bronze. Le -100 kg Asanuma, 3e,  est battu par l'étonnant cubain Armenteros - invité par la FIJ, il est devenu champion du monde. Le plus de 100 kilos Takeshi Ojitani emporte son deuxième titre mondial de suite. Un très bon et très vif, fort sur o-soto-gari, mais dans lequel on ne parvient pas à voir un futur rival pour Teddy Riner. Les féminines ramassent deux nouveaux titres hier, Mami Umeki (-78 kg), qui était pourtant menée waza-ari en finale par la Coréenne Yoon Hyunji avant de trouver la solution au sol, toujours un point fort japonais. Manami Inoue gagne son deuxième titre mondial juniors en +78 kg, face à la solide Allemande Carolin Weiss. Seule la -70 kg Yuki Kumiko rentrera donc sans sa belle médaille d'or. Dur pour elle dans l'avion...

Delvert, cinquième et puis c'est tout
On a cru longtemps que Clément Delvert (-100 kg) allait apporter un peu de lumière à notre équipe masculine, bredouille depuis le début du championnat, mais il chute en demi-finale sur le champion d'Europe italien Domenico Di Guida, puis pour le bronze, par le Japonais Asanuma Takumi, alors qu'il menait waza-ari. Dommage, car l'équipe de France masculine, malgré deux 5e place (Clerget en -66 kg et Delvert en -100 kg) revient sans récompense comme l'année dernière, ce qui n'est jamais très bon signe pour le futur.
On attendait aussi une performance de Madeleine Malonga (-78 kg), médaillée européenne cette année, elle échoue d'entrée par ippon sur la la Néerlandaise Karen Stevenson, qu'elle avait pourtant battu pour la médaille de bronze aux championnats d'Europe. Le bilan des Françaises reste donc à deux médailles de bronze (Mélanie Clément en -48 kg et Clarisse Agbegnenou en -63 kg), loin des quatre médailles, dont une d'or (Hélène Receveaux, -57 kg) de l'année dernière. On se consolera en se disant que Clarisse Agbegnenou a tout de même gagné le Grand Prix d'Abou Dabi seniors la semaine précédente et qu'elles étaient cinq médaillées aux championnats d'Europe.
Plus que jamais dans la course : l'Asie. Car si la Russie se refait une belle santé en s'affirmant comme la deuxième nation mondiale avec neuf médailles, dont deux d'or, un performance d'exception, si l'Autriche pour l'Europe et Cuba pour les Amériques captent les deux dernières médailles d'or accessibles en -70 kg et en -100 kg, c'est la Corée, avec sept médailles, mais aussi l'étonnant Kazakhstan confirmant sa percée de 2010 avec quatre médailles, qui font la meilleure impression chez les outsiders. Pour l'Europe l'Allemagne, les Pays-Bas à quatre médailles, l'Ukraine et la Géorgie à trois. La France disparaît cette fois à la quinzième place des nations à égalité avec l'Angleterre et la Suisse. Le Brésil, 10e nation, rentre déçu d'Afrique du Sud avec deux médailles seulement, après avoir été deuxième nation mondiale l'année dernière.

Les autres actualités similaires

Original-web-encartedj310x310-181017
Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-creps_2018
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros