16:25 21 nov

Le Franche Comté Judo Besançon met le sport adapté en avant

30 judokas sont attendus pour une animation handijudo en marge du tournoi

Le Franche Comté Judo Besançon organise samedi son premier tournoi par équipes (lire ici). Les festivités démarreront dès demain avec une animation destinée au sport adapté.

Le judo pour tous. Outre le tournoi label A, qui se tiendra samedi, le FCJB a souhaité organiser demain un entraînement réservé aux personnes handicapées, en collaboration avec cinq établissements spécialisés de la région. Une trentaine de combattants handicapés mentaux, âgés de 15 à 20 ans,  seront   accueillis sur les tatamis.  « Ils pratiquent déjà le judo dans leur établissement, au moins une fois par semaine », souligne Julien Parrot.  Responsable de l’événement, ce dernier possède également d’autres caquettes comme celle de professeur de sport adapté dans la région et d’entraîneur au FCJB, dont il est aussi un ancien judoka. En tout logique,  l’initiative est venue du club de Besançon. « Le FCJB a toujours joué le jeu. Lorsque nous réalisons des journées d’initiation, ils mettent à disposition leurs professeurs ou financent les récompenses pour les jeunes », confirme Julien Parrot. Demain, des judokas de Besançon seront également présents pour accompagner les participants sur les tapis. Ils pourront notamment combattre avec Maxime Clément (-100kg), récemment sacré champion de France à Marseille, et Christophe Humbert (-100kg), champion d’Europe en 2005. L’occasion pour les jeunes de rencontrer les judokas de haut niveau et d’apprendre davantage.

Le judo aide au développement de la motricité

En Franche-Comté, le sport adapté se développe depuis quelques années. « Nous organisons des journées d’initiation destinée aux personnes handicapées. Au départ, nous travaillions avec dix établissements et 70 jeunes. L’année dernière il y avait vingt structures et 150 participants », souligne Julien Parrot. Cette année, la 4e édition se déroulera le 30 janvier 2014, au pôle sportif des Montboucons à Besançon. « C’est un travail que nous réalisons en commun avec la ligue locale, ça avance. Nous espérons continuer d’évoluer », ajoute-t-il confiant. Lui-même professeur de sport adapté dans un IME local, où il travaille en lien avec la Fédération Sésame autisme, Julien Parrot a remarqué les biens-faits du judo sur les personnes handicapées. « Cette discipline leur permet d’améliorer leur motricité physique et moteur. Elle les aide également à développer de l’entraide avec leurs partenaires de combats. Il y a beaucoup d’échanges », détaille-t-il. « Je travaille avec de jeunes autistes depuis cinq, l’un d’entre eux a réussi à s’intégrer dans un club « normal ». Il s’entraîne deux fois par semaine. Cette réussite nous voulons la reproduire, c’est l’un de nos objectifs », ajoute-t-il. Chaque année, de nombreux jeunes handicapés participent aux championnats de France de sport adapté. 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310