2:41 02 fév

le champion olympique des -66 kg passe en -73 kg

Lasha Shavdatuashvili ne descendra plus au poids

Lasha Shavdatuashvili, champion olympique pour la Géorgie en -66 kg à Londres / Esprit du Judo - Emmanuel Charlot

Il ne fait pas partie de la sélection géorgienne engagée à Paris... et avec la sélection géorgienne, quand il en manque un "c'est qu'il est mort" comme dit Georges Brassens à propos des Copains d'abord.

Lasha Shavdatuashvili n'est pas mort, heureusement, mais à 22 ans seulement, il s'éclipse discrètement de la catégorie qui l'a fait roi. En difficulté pour faire le poids depuis des mois, loin de son niveau aux championnats du monde 2013 à Rio, le désormais ancien -66 kg a décidé de se mettre en retrait pour préparer ce passage, qui ne sera pas simple à réussir. Présent sur les stages, il n'est pas engagé sur les grandes compétitions de la tournée européenne.

Le parcours du jeune géorgien tient de la météorite. Une fulgurance, brûlant dans le ciel du judo mondial ! En 2011, la Géorgie se cherche un futur, après un titre mondial emporté avec les Kedelashvili, Kevekishvili, Tsirekidze  Gujejuani, et un successeur au vieux Khergiani. Après deux ans faibles, l'équipe semble renaître avec de nouveaux noms comme ceux de Shukvani (-60 kg), Liparteliani (-90 kg) ou Zhorzhaliani (-100 kg), mais rien ne semble poindre en -66 kg, catégorie dans laquelle les "modestes" Kardava et Asumbani représentent sans succès la Géorgie au championnat du monde de Paris 2011. Londres s'annonce mal... Sauf qu'un juniors de l'année, vainqueur du championnat d'Europe de son âge, commence à faire des siennes, juste à l'entrée de 2012, à quelques mois des Jeux. Lasha Shavdatuashvili gagne le tournoi de Géorgie, puis le tournoi de Tchéquie, avant d'être troisième du championnat d'Europe, battu par le Russe Gadanov. troisième du Grand Chelem brésilien, puis à nouveau vainqueur du tournoi d'Argentine, juste avant les Jeux, Lasha est choisi, à 20 ans, pour un pari. Et il l'emporte contre toute attente, en battant David Larose, en surprenant le Japonais Ebinuma en demi-finale et le Hongrois Ungvari en finale. Un championnat d'Europe 2013 emporté au courage est à la fois une belle confirmation et déjà un chant du cygne. Au bout de quelques mois de carrière senior, une année révolue, l'auteur du plus beau hold up de Londres, doit passer dans la catégorie supérieure. On lui souhaite bonne chance, mais ce sera plus compliqué d'exprimer son judo de corps à corps dans le pays des Legrand, Ono et autres Wang.

Lasha Shavdatuashvili quitte la catégorie des -66 kg qui l'a couronné champion de l'Olympe / Esprit du Judo - Emmanuel Charlot

Téléchargements associés à l'actualité

/files/original/missing.png

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei