15:28 19 aoû

La sélection russe pour les championnats du monde

Le retour du champion olympique Mansur Isaev !

Elle était encore secrète jusqu'à ce jour, la voici qui tombe. La sélection de la très formidable équipe russe est annoncée :

Masculins
-60 kg : Beslan Mudranov
-66 kg : Kamal Khan-Magomedov / Mikhail Pulyaev
-73 kg : Mansur Isaev / Musa Mogushkov
-81 kg : Ivan Nifontov
-90 kg : Kirill Denisov
-100 kg : Adlan Bisultanov
+100 kg : Renat Saidov

Une liste à faire peur ! Beslan Mudranov est champion d'Europe 2014 et 2015, vice champion du monde. Kamal Khan-Magomedov a été un très impressionnant champion d'Europe 2015, médaillé mondial 2014. Mikhail Pulyaev est médaillé européen 2014 et 2015, vice champion du monde 2014. Mansur Isaev est champion olympique 2012, Musa Mogushkov est médaillé mondial 2014. Ivan Nifontov est champion du monde 2009? médaillé olympique 2012, médaillé mondial 2014 et vice champion d'Europe 2015. Kirill Denisov est champion d'Europe 2015, trois fois médaillé mondial. Adlan Bisultanov n'a pas ce palmarès mais il est médaillé européen 2014 et a gagné deux Grands Prix et un Grand chelem. Enfin le grand poids lourd Renat Saidov avait fini en bronze à Chelyabinsk.
On notera que des trois médaillés olympiques, seul Mansuur Isaev (-73 kg), gagne sa place en déboulonnant Denis Iartcev, 5e seulement du dernier rendez-vous européen. Ce formidable combattant n'a plus guère de références depuis son titre olympique il y a trois ans. Astana sera l'occasion d'un retour dans la lumière et d'un replacement à la ranking. Arsen Galstyan (-66 kg), pourtant excellent depuis quelques mois, n'a pas pu s'immiscer dans le duel Pulyaev - Khan-Magomedov. Enfin on est surpris de ne pas retrouver le -100 kg Tagir Khaibulaev, 5e à Chelyabinsk en 2014, sans doute trop juste après un retour de blessure. C'est l'occasion pour Bisultanov de prendre le leadership en vue des Jeux. 

Féminines
-48 kg :
Irina Dolgova / Alesya Kuznetsova
-52 kg : Natalia Kuzyutina / Yulia Ryzhova
-57 kg : Irina Zabludina
-63 kg : Pari Surakatova
-70 kg : Irina Gazieva
-78 kg : Anastasiya Dmitrieva
+78 kg : Ksenia Chibisova

Pour ce groupe féminin, la bataille sera plus rude. Zabludina a fait en 2013 une médaille européenne, Pari Surakatova monte en puissance et se classe sur des podiums de Grand Prix depuis deux ans, Anastasiya Dmitrieva était troisisème du Grand Chelem de Bakou l'année dernière. Quant à Chibisova, elle a atteint trois podiums de Grand Chelem en 2014, à Bakou, Abou Dabi et Tokyo, tout de même. Mais c'est surtout dans les deux catégories légères, renforcées à chaque fois par une double sélection, que les médailles potentielles sont accessibles pour les féminines russes. En -48 kg, c'est l'ébullition entre les générations. Malgré la forte opposition de Kondratyeva, 29 ans, et de Rumyantseva, 27 ans, c'est finalement la vice championne d'Europe 2015, Irina Dolgova, 19 ans qui est de la partie, ainsi que la "ne-waza girl" Alesya Kuznetsova, 23 ans, cinquième du championnat du monde 2013, longtemps blessée. C'est à suivre. En -52 kg, la leader de l'équipe Natalia Kuzyutina, 4e mondiale, triple championne d'Europe et six fois médaillée sur ces sept dernières années, deux fois médaillée mondiale, fait partie des médaillées tout à fait crédible crédibles. L'objectif est de faire aussi bien que le meilleur résultat mondial des féminines russes : deux médailles de bronze (Tokyo 2010).

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros