16:04 07 jan

La FIJ à la chasse aux forfaits douteux

Seul le certificat d'un médecin certifié FIJ pourra faire foi dorénavant

Afin de lutter contre les arrangements entre deux combattants d'une même nation et les forfaits récurrents de combattants suivant leurs adversaires - pour des raisons d'ordre politique la plupart du temps -, la fédération internationale de judo (FIJ) a décidé de légiférer. Désormais, une enquête compémentaire pourra être mené en cas de "combat conclu sur un résultat pré-déterminé", pour de possibles sanctions disciplinaires.
Par ailleurs, les forfaits médicaux devront être validés par un certificat signé d'un médecin mandaté par l'instance internationale, que ce soit avant ou pendant la compétition. Dorénavant, toute déclaration mensongère est donc passible de sanctions.

Une nouvelle qui réjouit notamment Oren Smadja, entraîneur de l'équipe nationale israélienne, qui a fréquemment connu des désistements de dernière minute, de la part de compétiteurs iraniens et de pays arabes, face à ses combattants ces dernières années. "Cela aurait dû être fait depuis longtemps, a-t-il indiqué à nos confrères d'Ynetnews. Le sport doit être protégé de toute politique. Chaque année, nous rencontrons le même problème. Après tout, l'équipe iranienne n'est pas mauvaise du tout et ils ont même eu des champions du monde. Ce qui est plus surprenant c'est que les Egyptiens ont récemment décidé de ne plus se mesurer à nous. Maintenant, cette tendance devrait cesser."

  • Marqué avec
  • , FIJ

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei