10:47 14 déc

L'Open international d'Amnéville, c'est ce week-end !

Le point avec Sébastien Girardey, CTR de la ligue Grand-Est

Ce week-end se tiendra la troisième édition de l'Open international minimes et cadets d'Amnéville. Un évènement organisé notamment sous l'égide de "l'Interreg", une association tri-nationale (France, Luxembourg, Allemagne) dont le but est de promouvoir les actions dans un cadre européen. Un événement qui, outre cet aspect, se donne pour objectif d'être un ultime galop de préparation pour les compétiteurs de ces catégories comme l'explique Sébastien Girardey, CTR de la Ligue Grand-Est. 


À la veille de cet Open d'Amnéville, comment se présente cette compétition  ?
Ce sera la troisième édition de cet évènement organisé à Amnéville, car auparavant il était organisé à Metz. Au niveau du nombre de participants, ce dernier sera sensiblement le même que l'année dernière. À ce jour, nous sommes à 777 inscrits avec, grosso modo, 500 cadets et 275 minimes. Seront présents en tout sept pôles espoirs : trois de la ligue Grand-Est (Reims, Metz et Strasbourg) et quatre des Hauts-de-France, d'Île-de-France et Normandie (Brétigny, Lille, Amiens et Rouen). Nous compterons aussi deux délégations nationales, du Luxembourg et de Belgique francophone, la présence de clubs allemands et enfin des judokas suisses. Pour ces derniers, cet Open fait partie des tournois de "sélection" mis en place par la fédération helvétique. 

Une compétition dense et d'un très bon niveau donc... 
C'est en effet ce que nous recherchons. Le label Excellence est une preuve du niveau de cette compétition qui sera la dernière de l'année civile. Pour les cadets, elle servira pour les ultimes réglages avant le Tournoi de France cadets qui a lieu le 19 janvier à Cannes, mais aussi avant les phases de qualification pour les championnats de France mi-avril. 
Pour les minimes, nous n'avons pas de chance cette année puisque cet Open tombe le même week-end que la Coupe de France qui se déroule à Villebon. Mais, avec le retour à l'année scolaire du calendrier fédéral, et une Coupe de France minimes qui se déroulera fin mars de chaque année (dès 2019), nul doute que, l'année prochaine, nous aurons encore plus d'inscrits dans cette catégorie sur laquelle d'ailleurs la ligue travaille beaucoup. 

Un certain nombre d'évènements, dont ce tournoi, sont organisés via "l'Interreg". Pouvez-nous en dire plus sur cette association ?
Elle est composée de quatre entités : la ligue Grand-Est de judo, la fédération luxembourgeoise des arts martiaux (FLAM) et les länder allemands de la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat. Cette association transfrontalière a pour but, via la mise en place de différents compétitions ou regroupements, de créer des échanges et un enrichissement mutuel dans une zone géographique située au coeur de l'Europe. 
Cet Open, bien que co-organisé par la ligue Grand-Est et le club de judo d'Amneville, existe aussi grâce à "L'Interreg" puisque nous bénéficions de fonds européens pour l'organisation de cette compétition. De même, c'est dans le cadre de "l'Interreg" qu'est organisée la coupe européenne seniors de Saarbrucken ou, pour 2019, la coupe européenne seniors du Luxembourg.  
 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros