10:43 01 fév

L. Décosse « J’étais d’abord là pour faire des matches »

Lucie Décosse, 3e au Masters de Suwon en -70kg
« J’étais d’abord là pour faire des matches »

« Après les championnats du monde de Rotterdam, où j’ai réalisé une piètre performance, j’ai décidé de me consacrer à mes études. J’ai fait deux mois de stage chez Orangesports.fr à l’issue duquel j’ai validé mon diplôme de technicienne de l’information et de la communication dans le sport. Pendant cette période, je me suis entraînée seulement deux à trois fois par semaine… Puis j’ai fait une coupure complète pendant les vacances de Noël. C’est simple, je n’ai pas remis mon kim’ une seule fois pendant quinze jours ! Alors forcément, avant d’arriver en Corée, je savais déjà que je n’étais pas au top de ma forme ni même à mon meilleur niveau, je manquais d’entraînements... Au début de la compétition, je ne me sentais pas bien sur le tapis. D’habitude je suis mobile, je lance des attaques… Et là, durant les deux premiers combats, j’étais passive, je posais mes mains et j’attendais. Au premier tour, je parviens à battre la Japonaise Tomoe Ueno en la dominant physiquement. Au second tour, je tombe sur la Slovène, Rasa Sraka, très physique. L’ayant déjà prise l’an dernier à Paris et ayant été confrontée à elle pendant un stage cet été. Je parviens à la battre waza-ari sur ura-nage. Une technique que je n’utilise jamais ! En demi-finale, je suis face à une autre Japonaise, Yoriko Kunihara. Je l’avais vue faire waza-ari contre Mylène Chollet et yuko contre la Suisse Juliane Robra lors de ses deux premiers combats. J’avais également visionné des vidéos d’elle avant de venir en Corée. J’arrive à la mener en marquant deux yuko. À vingt secondes de la fin, en voulant contrer l’une de ses attaques, je m’écroule sur le tapis et elle marque waza-ari… Je finis sur la troisième marche du podium à cause de cette erreur. Avec du recul, je pense que cette défaite peut m’apporter beaucoup plus qu’une victoire. J’étais là pour faire des matches, pour retrouver mes sensations… L’objectif est atteint ! J’ai rencontré de nouvelles adversaires dans la catégorie, j’ai pris conscience que je devais apprendre à réagir vite en début de match pour éviter les pénalités à cause des nouvelles règles d’arbitrage. Enfin, je dois essayer de ne plus m’adapter au judo de mon adversaire. C’est le mien que je dois imposer sur le tatami… Bref, même avec une 3e place « seulement », ce masters, je n’en tire que du positif ! »

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310