8:29 21 avr

L'assemblée générale élective de la FFJudo en 2021 ?

Celle-ci devra se tenir avant le 30 avril

Vers un nouveau report de l'assemblée générale élective ? C'est très possiblement vers quoi se dirige le judo français. En effet, hier un communiqué de la ministre des Sports Roxana Maracineanu officialisait cette hypothèse, suivant une proposition émise par le CNOSF. Sport olympique présents aux JO d'été, le judo aura donc jusqu'au 30 avril 2021 pour organiser son AG élective. Jusqu'à présent, les dates officielles étaient les suivantes : AG de comité départemental du 1er au 27 septembre, AG de Ligue avant le 4 octobre et AG générale fédérale élective avant la fin de l'année. Un agenda rendu sans doute caduque par l'annonce faite hier : 

"Dans un contexte de crise sanitaire qui rend difficile la tenue des élections lors d’une assemblée générale élective avant le 31 décembre 2020 notamment pour celles qui doivent tenir des assemblées générales électives intermédiaires de comités territoriaux, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a souhaité recueillir la position du Comité National Olympique et Sportif concernant les modalités d’organisation des élections fédérales. Le président du CNOSF, Denis Masseglia a procédé à une consultation des fédérations et annoncé à la Ministre avoir recueilli un consensus sur un report des élections jusqu’au 30 avril 2021 pour l’ensemble des fédérations sportives, à l’exception de celles dont les disciplines sont inscrites au programme des Jeux Olympiques d’hiver. Soucieuse de respecter la voix et l’autonomie du mouvement sportif, la ministre se déclare favorable à cette proposition unanime de report qu’elle prévoit de transposer dans un décret qui sera soumis au Conseil d’Etat. Ce décret nécessitera la modification des statuts de certaines fédérations en assemblée générale."

Un communiqué dans lequel la ministre rappelle aussi les fédérations à leurs devoirs, en particulier sur la lutte contre toutes les formes de violence dans le sport et la féminisation des équipes techniques et dirigeantes : 
"La ministre rappelle solennellement aux candidates et candidats engagés sa volonté de voir les fédérations s’engager sur deux thématiques majeures : la lutte sans faille contre toutes les formes de violences dans le sport ainsi que la féminisation des équipes dirigeantes et techniques. « Ces deux sujets doivent faire partie intégrante du projet et de la politique fédérale » indique la Ministre qui encourage le mouvement sportif à accentuer sa transformation au sortir de la crise sanitaire. Parmi les chantiers prioritaires : la représentation égale entre les femmes et les hommes tant au niveau des instances nationales que des organes déconcentrés, le vote des clubs et une plus forte prise en compte de leurs problématiques sans oublier une véritable politique pour stimuler l’engagement bénévole."

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions