13:09 21 mai

Kistler préféré à Aschwanden à la tête de la fédération suisse

Le médaillé olympique de Pékin dominé par le 7e des Jeux de Barcelone

Opposés dans la course à la présidence de la fédération suisse, depuis le retrait à mi-mandat de Pierre Ochsner du fait d’une santé fragile, Daniel Kistler et Sergeï Ashwanden ont été départagés le 17 mai dernier lors de l’assemblée générale des délégués de la fédération. Pour la victoire de l’aîné, septième des Jeux olympiques de Barcelone en -86kg et classé à trois reprises aux championnats d’Europe (7e en 1987 et 1989, 5e en 1992), qui dirigeait depuis 2009 le centre national de la performance de Brugg.
Un nouveau coup de semonce pour Aschwenden après s’être vu interdire en octobre dernier par le gouvernement d’enseigner le judo aux scolaires d’une école primaire de Rolle, dans le canton de Vaud, à cause de l’apposition du logo de son association Trako sur les kimonos prêtés aux enfants.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros