22:12 02 mar

K.Inoue critique envers l'arbitrage du combat Ojitani/Harasawa

Une prise de position rare de la part de la part du responsable nippon

Dimanche dernier lors du Grand Chelem de Düsseldorf, la finale des +100kg, qui opposait Takeshi Ojitani à Hisayoshi Harasawa, se terminait par un double hansokumake. Une finale sans vainqueur et deux images : celle des deux lourds japonais restant un peu incrédules alors que l'arbitre hondurien leur avait demandé de saluer; puis un podium où ces derniers se partageaient la seconde marche, la première restant vide.
Un évènement, permis par le règlement d'arbitrage depuis le 1er janvier 2018, qui a fait immédiatement beaucoup réagir. 
A leur retour d'Allemagne, le staff japonais a été évidemment questionné sur cette décision et, fait très rare, Kosei Inoue s'est montré explicitement critique de l'arbitrage : "Je peux comprendre qu'à la vue du combat, il était difficile de ne pas mettre de shido. Mais j'ai une question : est-on vraiment OK avec le résultat final ? Nous apprécions de regarder des "lourds" pour leur maîtrise et le dynamisme de leurs techniques alors que les contraintes physiques sont plus grandes que chez les catégories légères. Mais ils ont besoin d'une préparation plus longue. Or, si ce genre de décision devait se multiplier je crains que cette spécificité liée aux combattants lourds disparaisse". Une réprobation claire de la part du responsable national masculin nippon qui a néanmoins ajouté "que c'est la règle et nous allons donc nous préparer en fonction". 

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-pav%c3%a9_pp_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-abonnement_sensei_10_ans_60_numeros