16:33 24 jun

Jeux européens 2015 de Bakou - les tirages sont faits

Tableaux et commentaires

Découvrez les tirages des Jeux européens - championnats d'Europe 2015 de Bakou qui débuteront demain, 25 juin 2015, à midi heure locale, soit 9h heure en France.

Le 25 juin
Trois catégories féminines : -48 kg ; -52 kg ; -57 kg
Deux catégories masculines : -60 kg ; -66 kg

Pas de Françaises engagées en -48 kg, Amandine Buchard étant la seule Européenne du Top 10 mondiale absente à Bakou. Dans cette catégorie super légère, la favorite sera la championne en titre, Eva Csernoviczki, la Hongroise qui avait battu Buchard en finale. Elle est première Européenne (5e) à la ranking list mondiale. Ses rivales seront la Roumaine Monica Ungureanu (7e) et l'Ukrainienne Maryna Cherniak (8e). Mais on attend aussi avec intérêt le retour de la Belge Van Snick, venue pour gagner.

En -52 kg, une seule Française, mais ce sera Annabelle Euranie, qui est parvenue à 32 ans à éclipser (momentanément ?) la médaillée olympique 2012 Priscilla Gneto pour prendre la place de titulaire. Elle est désormais à la 8e place au classement mondial et vise une sélection (encore non acquise) pour les championnats du monde d'Astana, et plus loin, pour les Jeux de Rio 2016, ce qui serait monumental, pour celle qui a fait 5e à Athènes en 2004. Un incroyable retour qu'il faudra suivre comme un moment d'histoire du judo français, car Annabelle Euranie revient en titulaire dix ans après sa dernière sélection, douze ans après sa finale mondiale ! Dispensée du tour préliminaire, son premier combat devrait lui permettre de se régler, face à la Suissesse Tschopp ou la Turque Arca, qui sont au-delà de la 60e place mondiale. Le moment fatidique vient juste après avec probablement l'Israélienne Gili Cohen, 8e mondiale, contre laquelle elle reste sur une victoire après avoir été battue pour leur première rencontre. L'une des deux sera sur le podium européen. En l'absence de la championne d'Europe et du monde, la Kosovare Kelmendi, le tableau s'ouvre un peu, mais la favorite est la terrible Russe Kuziutina, à son meilleur niveau depuis quelques mois. C'est une demi-finale potentielle pour la Française.

En -57 kg, elles sont deux et c'est le titre sinon rien ! Championne d'Europe en titre, médaillée mondiale, Automne Pavia n'a fait que deux tournois pour une seule défaite, sur un Asiatique.  Une année sans trop de tournois qui la laisse à la 7e place mondiale, derrière trois Européennes présentes, la n°1 mondiale la Portugaise Monteiro, la Roumaine Caprioriu et l'Allemande Roper, toutes les trois présentes. Le tirage au sort épargne à Automne Pavia un tour préliminaire, mais lui offre un premier combat costaud, contre la Russe Zabludina, très forte au sol et déjà médaillée européenne par le passé, où la jeune Anglaise Nekoda Davis-Smythe, qui vient juste de gagner le Grand Prix de Croatie et de se hisser en finale du Master. Attention danger britannique en vue ! Le tour suivant sera encore redoutable avec probablement sa vieille rivale autrichienne Filzmoser, classée sur les podiums des deux derniers championnats d'Europe. Une demi-finale contre la Portugaise Monteiro, médaillée dix fois en onze championnats, se profile à l'horizon.
Quant à Laëtitia Blot, on peut parier que cette preuve de confiance va lui donner des ailes de feu ! Elles s'est hissée à la 12e place mondiale et peu d'Européennes ne lui font peur. Pas même Pavia ! En revanche son premier combat sera un test contre la Kosovare Gjakova, une combattante dangereuse malgré sa 38e place mondiale. 

Chez les garçons, deux catégories et trois combattants dont on attend beaucoup. En-60 kg, Vincent Limare sera pour la seconde fois titulaire d'un championnat d'Europe en individuel.  Désormais 13e mondial grâce à sa finale au Grand Chelem de Bakou, il visera la médaille, et plus si affinités. Son premier adversaire, le Néerlandais Mooren, 28 ans, est 34e mondial. Un bon adversaire pour se mettre "dedans", l'Anglais MacKenzie, 26e, est imprévisible et rapide, mais n'aime guère le rythme que peut lui mettre le Français. C'est en quart de finale, si tout va bien, que Limare rencontre son destin européen 2015. Il affronterait probablement le Géorgien Papinashvili, 4e mondial, contre lequel il avait perdu l'année dernière au 3e tour d'un petit yuko. 

En -66 kg, la France avait triomphé l'année dernière avec une historique finale bleu-blanc-rouge entre Loic Korval, le vainqueur, et David Larose, le héros - pour être parvenu jusque là avec un croisé rompu. Depuis Larose s'est soigné et Korval a fait 5e du championnat du monde, 3e du Grand Chelem de Bakou et 5e du Master. On sent David Larose reprendre progressivement son habituelle consistance, et Korval n'est jamais aussi fort qu'en championnat ! Pour Larose, le tirage au sort a été impitoyable avec un premier tour sans problème a-priori contre un Espagnol, et le cauchemar ukrainien Zantaraya, en pleine forme, dès le second. On a hâte de voir ça ! Pour la suite des réjouissances, dans l'hypothèse optimiste, il devrait faire face au Russe très copieux Kamal Khan-Magomedov, médaillé mondial. Rude !
Quant à Loic Korval, cela paraît plus abordable sur le papier avec un Polonais inconnu en ouverture, Aleksander Beta, 70e mondial, puis probablement l'Israélien Golan Pollack, 21e, irrégulier, mais très dangereux. Avant, peut-être, un quart de finale face à l'Espagnole Uriarte, une pieuvre aux longues tentacules, contre lequel il reste sur une défaite, ou le Biélorusse Shershan, 4e mondial. Dans le cas où Korval parviendrait en demi-finale, ce serait logiquement contre le formidable Russe Pulyaev, vice champion du monde. 

Les autres actualités similaires

Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-flyer
Original-pav%c3%a9_310
Original-fly-abo_sensei