9:06 01 jun

J-C Senaud : "Renouer le contact avec les enfants"

Trois questions au directeur technique national de la FFJudo

Alors que la phase n°2 du déconfinement national débutera demain, quid des sports de contact et du judo ? Jeudi dernier, lors de son allocution télévisuelle, le Premier ministre Edouard Philippe annonçait la réouverture des gymnases, mais aussi l'interdiction de la pratique des sports collectifs et sports de contact jusqu'au 21 juin. Peut-on donc rouvrir les clubs de judo pour une pratique basée sur le protocole proposé par la FFJudo ? Jean-Claude Senaud, directeur technique national, nous répond. 

Après les annonces du Premier ministre, les clubs de judo vont-ils pouvoir rouvrir ? 
Normalement oui. Toutefois, la très grande majorité des clubs pratiquent dans des dojos ou gymnases municipaux. Il faudra donc l'accord de la mairie pour que cela se fasse. C'est pourquoi nous finalisons une lettre que nous allons envoyer très rapidement à François Baroin (président de l'association des maires de France) pour l'informer lui et tous les autres maires du protocole pensé par la FFJudo pour une reprise progressive et sécurisée de la discipline. De même, les clubs recevront demain un courrier rappelant le protocole sanitaire concernant la période qui s'ouvre jusqu'au 21 juin, des fiches techniques pour les passages de grade, etc. L'idée est de renouer le contact physique (tout en respectant bien entendu les gestes barrières) avec les pratiquants, et en particulier les enfants. 

Et pour le haut niveau ? 
À partir de demain, les athlètes de l'équipe de France vont pouvoir remettre le judogi tout en étant soumis à des règles sanitaires personnelles et collectives précises. Il y aura des groupes de travail technique (uchi-komi, nage-komi) de 2 à 4 judokas maximum. Les randoris ne sont pas encore à l'orde du jour. Si le déconfinement se poursuit normalement, il y aura des stages d'été répartis entre Montpellier, Soustons, Houlgate et Les Menuires où nous finalisons l'organisation, pour début juillet, d'un stage de préparation physique. 

Vous aviez évoqué une grande campagne de communication de la FFJudo à partir de juin. Qu'en est-il ? 
À partir du 12 juin, les clubs vont recevoir des affiches portant sur les différentes pratiques et les différents publics de notre discipline. Et à partir du 15 août jusqu'à la fin du mois de septembre - avec un pic lors des quinze premiers jours du mois - nous allons communiquer sur une multitude de supports : les réseaux sociaux en visant un public ciblé (l'idée est de toucher une dizaine de millions de personnes), via le groupe de presse Bayard, dans la presse spécialisée féminine, dans les cabinets médicaux avec des vidéos, sur les bus des grandes métropoles françaises (Paris, Lyon, Marseille, etc.) et à la télévision avec des spots diffusés sur France 3 et ses déclinaisons régionales. 

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions