10:43 01 fév

"Il faut rêver fort"


Avec une victoire d'entrée au tournoi de Paris en février dernier et une présence continue sur les podiums d'une catégorie aussi dense que fluctuante ces dernières années, le Brésilien Leandro Guilheiro, médaillé olympique en -73 kg, a parfaitement réussi son passage dans la catégorie supérieure et s'affiche désormais comme l'un des favoris pour un titre mondial en -81 kg. Morgan Maury l'a interrogé pour l'EdJ sur les championnats du monde de Tokyo, ses ambitions et celles de l'équipe brésilienne, si brillante à Rio en 2007.

Leandro, comment vous sentez-vous à un mois des championnats du monde de judo ?
Je veux vraiment faire mon meilleur. Je ne pense qu'à ça. J’ai fait une très belle année en passant en -81kg. J’espère seulement bien me battre et faire du bon judo. Si ça se passe bien, je peux être champion du monde. Je veux quitter la salle en étant fier de moi.

Comment appréhendez-vous cette compétition où il y aura deux combattants par pays ?
C’est quelque chose de nouveau. On ne sait pas à quoi ressemblera la compétition et ce sera beaucoup plus dur d’être champion du monde. Ce n’est pas un problème de combattre six ou sept fois, j’ai déjà eu à le faire dans ma carrière comme à Athènes en 2004 pour terminer troisième. Le problème ce n’est pas la quantité des combats mais la qualité des adversaires qu’on aura à affronter. Mais à cause de ça, le titre aura plus de valeur.

Etes-vous confiant après cette très belle année où vous avez notamment gagné à Paris ?
Oui je suis très confiant. Pas seulement à cause de Paris mais davantage grâce à mes dernières compétitions. J’étais en forme. J’ai fait plusieurs médailles récemment ce qui m’incite à penser que je serai en forme à Tokyo. Tactiquement, physiquement et techniquement je suis au point.

Quel est l’objectif de l’équipe brésilienne dans ces championnats ?
Nous avons de grandes espérances. A Rotterdam, on n’avait pas réussi à avoir toutes les médailles attendues. Nous étions un peu déçus mais cette année, notre équipe est meilleure. J’espère que nous remporterons beaucoup de médailles. On peut avoir entre deux et quatre médailles d’or. Je pense que c’est possible. Il faut rêver fort.

Ce championnat aura-t-il une saveur particulière parce qu’il se déroule au Japon ?
Oui. J’ai une grande affinité avec ce pays. Mon judo ressemble au judo japonais. J’aime beaucoup y aller en stage ou en compétition. Il y a une énergie qui se dégage. On peut s’attendre à une grande compétition là-bas avec de bonnes vibrations. Je pense que ce seront les meilleurs championnats du monde qu’on ait vus.

Qui sera la star de ces championnats ? Teddy Riner ?
Je ne sais pas. On verra de beaux combats c’est sûr. Je pense quand même à Takashi Ono en -90kg. Je crois qu’avec les résultats obtenus cette année, il est le mieux placé pour briller. Teddy, c’est l’homme des plus de 100 kilos. Il est grand, jeune, fort et très difficile à affronter. Il a une grande confiance en lui. S’il reproduit ce qu’il fait dans l’année il sera très proche du titre. Mais attention, tout le monde voudra sa peau. Il faudra qu’il soit très bien préparé et qu’il prenne tous ses adversaires au sérieux. Mais sans aucun doute il sera l’un des grands de ces championnats qui seront grands aussi.

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_regions
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code