14:32 15 oct

Grand Prix d'Ouzbekistan 2014 - les tableaux

On prend les mêmes et on recommence

Les tableaux du Grand Prix d'Ouzbekistan de judo 2014, qui débutera dès demain, sont désormais tombés. Trois Français sont concernés, les trois mêmes que lors du Grand Prix du Kazakhstan du week-end dernier, Sofiane Milous (-60 kg), Pierre Duprat (-73 kg), en or à Astana, et Alexandre Iddir (-90 kg), qui avait atteint de son côté la médaille de bronze.
L'opposition sera assez proche de celle qu'ils avaient trouvé le week-end dernier, avec moins de Kazakhs, évidemment, et notamment les deux vainqueurs du Grand Prix, Yeldos Smetov (-60 kg) et l'ancien champion du monde Maxim Rakov (-100 kg). Il faudra faire face à 28 combattants ouzbeks en revanche, dont les leaders Rishod Sobirov (-66 kg), le poids lourds Abdullo Tangriev et quelques hommes forts comme Lutfillaev (-60 kg), Farmonov (-66 kg), Jurakobilov (-73 kg), Imamov (-81 kg), Choriev (-90 kg), Sayidov et Kurbonov (-100 kg), qui seront redoutables à Tashkent, comme ils l'avaient été l'année dernière pour la première de ce "Grand Prix" (qui succédait à une world cup organisée en 2011 et 2012).

Une belle montée en puissance pour Milous
Sofiane Milous ouvrira le bal justement contre l'un deux, l'Ouzbek Ulugbek Azizov, un garçon sans aucune référence, sinon une troisième place aux championnats d'Asie juniors en 2009, et plus guère sorti depuis. Il est d'ailleurs non classé à la ranking list, ce qui devrait être un combat à la main de notre n°1 français qui reste tout de même 12e mondial. Son adversaire ensuite sera sans doute plus sérieux avec la présence dans les parages du n° 26 mondial, le Brésilien Diego Santos, vainqueur de l'Open du Chili en juillet et troisième du Grand Prix de Croatie en septembre.

La médaille d'or sera bien défendue en -73 kg
Pierre Duprat (-73 kg), passé de la 24e place à la 16e, tout proche de la 12e place d'Ugo Legrand, grâce aux 300 points glanés il y a quelques jours, devra débuter sur un Ouzbek inconnu ou, plus probablement, face au Grec Azoidis, 69e mondial et champion d'Europe junior 2010, 2012 et 2013 en -66 kg. Pour rééditer sa prestation en or, il devra passer l'obstacle du Mongol Nyam-Ochir Sainjargal, 17e mondial, vainqueur du Grand Chelem de Paris 2012 et troisième des Jeux olympiques 2012, vice-champion d'Asie et vainqueur de Master en 2013, de retour de blessure. Un sacré test pour espérer refaire le joli coup du week-end dernier.  

Une finale lui tend les bras
Alexandre Iddir aura en hors d'oeuvre le Letton Milenbergs, 86e mondial. Il aura ensuite une bonne opportunité contre, probablement, le 12e mondial, l'Egyptien Hatem Abd El Akher, qui bénéficie de ce classement flatteur pour avoir gagné le championnat continental africain. En demi, en cas de victoire, il pourrait rencontrer l'Ukrainien Nhabali ou son adversaire de la semaine dernière, l'Italien Facente, qu'il avait battu (non sans difficulté). Une belle finale, raisonnablement accessible, lui tend les bras. Peut-être contre le Russe Kirill Denisov, 4e mondial ?

Téléchargements associés à l'actualité

IJF_Grand_Prix_Tashkent_2014_-_les_tableaux.pdf

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_regions
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code