7:09 17 oct

Grand Chelem Paris 2015 – La première journée en direct

Vincent Limare brillant finaliste, Priscilla Gneto en bronze

Grand Chelem de Paris 2015
Accor Hôtels Arena Bercy
17 et 18 octobre 

Catégories du jour 
Féminines : -48kg, -52kg, -57kg, -63kg
Masculins : -60kg, -66kg, -73kg

© L'Esprit du Judo / Début de journée à l'Accor Hôtels Arena de Bercy.

(Pensez régulièrement à rafraîchir pour avoir accès aux dernières brèves)

19 h 25. -63 kg - Trstenjak étrenne son dossard. Dans la revanche de la demi-finale des derniers championnats du monde - abrégée sur hansoku make en faveur de la Slovène -, la n°1 mondiale s'impose à nouveau face à la Néerlandaise Franssen sur un seoi enroulé à mi-combat comptabilisé yuko. Les médailles de bronze vont à l'Israélienne Gerbi qui bat la Japonaise Minei d'un waza-ari, et à la championne d'Europe allemande Martyna Trajdos, qui immobilise l'Italienne Gwend après trente secondes de golden score.

19h05. Akimoto, troisième ! Paris réussit décidément bien au champion du monde 2010, qui s'invitait cette année pour sa cinquième finale à Bercy. Face au n°1 mondial azerbaidjanais Rustam Orujov, il donnait d'emblée le ton d'un sutemi tout proche de marquer. Derrière, il poursuivait son entreprise de démolition à grand coup de seoi. Waza-ari, puis ippon pour celui qui est désormais triple vainqueur de l'épreuve française.

18h55. -73kg - Muki et Wandtke bronzés. Deux belles oppositions pour ces combats pour la troisième place, remportés par l'Israélien d'un bel o-goshi sur le Chinois Sun et par l'Allemand et ses seoi à genoux face au Slovène Draksic.

18h40. -57kg - Monteiro au bout du suspense... Contre la guerrière mongole Sumiya Dorjsuren, la championne d'Europe 2015 a su attendre son heure pour s'imposer après 1'40 de golden score d'une petite pénalité. Troisième médaille pour la Portugaise à Paris, après sa troisième place en 2011 et sa victoire en 2012, en larmes après le salut final. Sur le podium, on retrouve l'Autrichienne Sabrina Filzmoser et la Japonaise Nae Udaka, respectivement victorieuses de la Hongroise Hedvig Karakas et du Japonais Tsukasa Yoshida.  

18h15. -66kg - Les Mongols n'ont pas fait le déplacement pour rien. Idéalement lancée par Munkhbat sacrée en -48kg, la Mongolie poursuit sa razzia avec le bronze d'Altansukh Dovdon, déjà troisième à Tyumen en juillet, et surtout le deuxième titre acquis par Tumurkhuleg Davaadorj au détriment de l'Ukrainien Georgii Zantaraia d'un yuko obtenu sur un o-uchi-gari tout en puissance. Finaliste malheureux il y a deux ans contre David Larose, le voila désormais n°1 mondial.

17h55. -52kg - Kelmendi conserve son bien. Sans paraître dans une forme légendaire aujourd'hui, la Kosovare a tenu son rang sans coup férir, comme en finale où elle a plaqué la Suissesse Evelyne Tschopp d'un o-uchi-gari bien ancré. Du (très) solide.

17h45. -52kg - Gneto termine en bronze par forfait. Touchée à l'épaule lors de son duel contre la Suissesse Tschopp, la Kosovare Krasniqi ne se présentait pas face à la Française pour la place de trois. On retrouve donc la Levalloisienne sur son deuxième podium parisien après celui (déjà sur la troisième marche) de 2011. Ai Shishime a de son côté dominé sa compatriote Yuki Hashimoto pour offrir une deuxième récompense au Japon.

17h35. -60kg - Takato un ton au dessus de Limare. Si le Français n'a pas compté ses efforts en finale contre le champion du monde 2013, cela n'a pas suffi pour s'offrir un premier titre en Grand Chelem devant son public. Beaucoup d'engagement pour une défaite d'un waza-ari face au lutin nippon, cador de la catégorie. Deuxième finale de grand Chelem tout de même pour Limare avecc Bakou, qui a prouvé au staff national qu'il pouvait proposer un judo rythmé et incisif tout au long d'une journée sans baisse de régime.

17h25. -60kg - Lutfillaev et Dashdavaa en bronze. D'un okuri-ashi-barai monstrueux sur Chammartin, l'Ouzbèk Lutfillaev, septième l'an passé, montera sur le podium. Il sera accompagné du Mongol Dashdavaa, dont le uchi-mata très ample a mystifié le Néerlandais Mooren.

17h15. -48kg - L'or pour Munkhbat! Opposée à la Belge Van Snick qui disputait là sa première finale de Grand Chelem, la championne du monde 2013 a profité d'une petite erreur adverse pour placer un seoi qui lui valait yuko. Suffisant pour glaner sa deuxième victoire en octobre après Tashkent et conforter sa première place au classement mondial.

17h05. -48kg - Rishony et Figueroa premières médaillées du jour. L'Israélienne l'emporte d'un shido devant l'Ukrainienne Maryna Cherniak, tandis que l'Espagnole s'offre la Chinoise Shishi Xie d'un tani-otoshi pour waza-ari.

15h30. Ce qu'il vous reste à vivre ce samedi (à partir de 17 heures) : 

-60kg :
Finale 
LIMARE Vincent (FRA)
– TAKATO Naohisa (JPN)
Combats pour le bronze
LUTFILLAEV Sharafuddin (UZB) – CHAMMARTIN Ludovic (SUI)
DASHDAVAA Amartuvshin (MGL) – MOOREN Jeroen (NED)

-66kg :
Finale 
DAVAADORJ Tumurkhuleg (MGL) - ZANTARAIA Georgii (UKR)
Combats pour le bronze
SHIKHALIZADA Nijat  (AZE) - DOVDON Altansukh (MGL)
TAKAJO Tomofumi (JPN) – OLEINIC Sergiu (POR)

-73kg :
Finale 
ORUJOV Rustam (AZE) – AKIMOTO Hiroyuki (JPN)
Combats pour le bronze
SUN Shuai (CHN) – MUKI Sagi (ISR)
DRAKSIC Rok (SLO) – WANDTKE Igor (GER)

-48kg :
Finale 

MUNKHBAT Urantsetseg (MGL) - VAN SNICK Charline (BEL)
Combats pour le bronze 
CHERNIAK Maryna (UKR) – RISHONY Shira (ISR)
XIE Shishi (CHN) – FIGUEROA Julia (ESP)

-52kg :
Finale
TSCHOPP Evelyne (SUI) – KELMENDI Majlinda (KOS)
Combats pour le bronze 
KRASNIQI Distria (KOS) – GNETO Priscilla (FRA)
HASHIMOTO Yuki (JPN) – SHISHIME Ai (JPN)

-57kg :
Finale 
 DORJSUREN Sumiya (MGL) –MONTEIRO Telma (POR)
Combats pour le bronze 
FILZMOSER Sabrina (AUT) – KARAKAS Hedvig (HUN)
YOSHIDA Tsukasa (JPN) – UDAKA Nae (JPN)

-63kg :
Finale 
 TRSTENJAK Tina (SLO) - FRANSSEN Juul (NED)
Combats pour le bronze 
TRAJDOS Martyna (GER) – GWEND Edwige (ITA)
GERBI Yarden (ISR) – MINEI Miho (JPN)

15h20. -73kg - Duprat ne verra pas le podium non plus. Rapidement sanctionné d'un shido, le Français se fait sortir par l'Allemand Wandtke, qui aurait pu mériter un shido pour non combativité en fin de partie. Duprat n'a en tout cas jamais su mettre du rythme dans ce combat qu'il laisse filer sans réel esprit de révolte.

15h05. -60kg - Milous sorti par Chammartin. Au moment où le public témoignait son bonheur pour la qualification de Limare, Milous se faisait surprendre sur un ashi-guruma du Suisse Ludovic Chammartin, médaillé européen à Bakou en juin, à l'entame de la dernière minute. Pas de podium pour l'athlète d'Argenteuil.

15h00. -60kg - Limare a mérité en finale! Offensif dès la première séquence avec un seoi qui aurait pu faire mouche d'entrée, Vincent Limare a mis sous l'éteignoir l'Ouzbèk Lutfillaev, victorieux de deux Grands Prix cette année. Il devait cependant en passer par le golden score, sévèrement pénalisé à vingt secondes de la fin, où il déracinait son adversaire d'un ura-nage plein de rage qui l'envoyait en finale. Le rayon de soleil tricolore du jour, c'est bien lui. 

14h55. -52kg - Gneto combattra pour le bronze. Face à la championne d'Asie 2015 Ma Yingnan, la Française a assuré l'essentiel d'un ashi-guruma pour waza-ari. Pour la médaille, il lui faudra franchir l'obstacle Krasniqi.

14h50. -52kg - Tschopp dans un bon jour, Kelmendi sans forcer. Finale inédite en -52kg, où l'on retrouvera la Suissesse Tschopp, dont le uchi-mata a balayé la Roumaine Chitu, vice championne du monde cet été, auparavant et qui a disposé de Distria Krasniqi par deux o-uchi-gari. Une autre Kosovare se présente désormais face à elle, et non des moindres puisqu'il s'agit de Majlinda Kelmendi, tranquille contre la Japonaise Hashimoto. 

14h40. -48kg - Van Snick affrontera Munkhbat en finale. D'un puissant uki-goshi, la Belge s'est défaite de la Chinoise Xie, tandis que la Mongole régalait en ne-waza pour un retournement qu'il l'amenait en position d'immobilisation pour conclure l'affaire.

14h30. Masculins - Le programme des demi-finales :

-60kg :
LUTFILLAEV Sharafuddin (UZB) – LIMARE Vincent (FRA)
DASHDAVAA Amartuvshin (MGL) – TAKATO Naohisa (JPN

-66kg :
DAVAADORJ Tumurkhuleg (MGL) –SHIKHALIZADA Nijat  (AZE)
ZANTARAIA Georgii (UKR) – TAKAJO Tomofumi (JPN)

-73kg :
ORUJOV Rustam (AZE) - SUN Shuai (CHN)
DRAKSIC Rok (SLO) – AKIMOTO Hiroyuki (JPN)

14h15. Féminines - Le programme des premières demi-finales :

-48kg :
MUNKHBAT Urantsetseg (MGL) – CHERNIAK Maryna (UKR)
XIE Shishi (CHN) – VAN SNICK Charline (BEL)

-52kg :
TSCHOPP Evelyne (SUI) –KRASNIQI Distria (KOS)
KELMENDI Majlinda (KOS) – HASHIMOTO Yuki (JPN) 

-57kg :
DORJSUREN Sumiya (MGL) – FILZMOSER Sabrina (AUT)
MONTEIRO Telma (POR) – YOSHIDA Tsukasa (JPN)

-63kg:
TRSTENJAK Tina (SLO) - TRAJDOS Martyna (GER)
FRANSSEN Juul (NED) – GERBI Yarden (ISR)

14h05. -73kg - Duprat pas assez précis pour aller en demi-finale... Vincent Limare sera finalement le seul Français à disputer une demi-finale cet après-midi à partir de 17 heures. Pierre Duprat a en effet failli dans sa tâche, rendue ardue par le Chinois Sun, par trois fois en bronze en 2015 (lors des Open continentaux de Rome et Taipei ainsi qu'au Grand Prix d'Oulan-Bator), qui passe l'obstacle français d'un seoi aérien comptabilisé yuko par l'arbitre. 

13h55. -60kg - Limare OK, Milous KO. Les deux Français, engagés depuis plus de deux ans dans une lutte indécise pour le leadership national, étaient côte à côte sur les tatamis parisiens. Limare, opposé au Néerlandais Mooren, était le plus prompt à se mettre en action en se relevant très vite d'un seoi mal contrôlé pour enclencher un juji-gatame puissant. À lui le dernier carré, contrairement à Milous qui s'est fait sortir d'un yuko concédé en bordure sur o-uchi-gari contre le Mongol Dashdavaa. À suivre sa capacité de remobilisation lors des repêchages.

13h50. -66kg - Le programme des quarts de finale :

DAVAADORJ Tumurkhuleg (MGL) – VERDE Elio (ITA)
SHIKHALIZADA Nijat (AZE) – OLEINIC Sergiu (POR)
ZANTARAIA Georgii (UKR) – DOVDON Altansukh (MGL)
TAKAJO Tomofumi (JPN) – SHAMILOV Yakub (RUS)

13h45. -57kg - Le programme des quarts de finale :

DORJSUREN Sumiya (MGL) – UDAKA Nae (JPN)
ROPER Miryam (GER) – FILZMOSER Sabrina (AUT)
MONTEIRO Telma (POR) – KARAKAS Hedvig (HUN)
YOSHIDA Tsukasa (JPN) – GJAKOVA Nora (KOS)

13h40. Kelmendi plus solide que Gneto. Sans montrer grand chose, la Kosovare double championne du monde s'est jouée de la Française, volontaire mais sans solution. Rapidement pénalisée, la Levalloisienne aura bien tenté de marcher sur son adversaire, en vain... Place aux repêchages désormais pour la médaillée olympique.

13h30. Duprat quatrième quart de finaliste tricolore. Face au médaillé olympique et mondial mongol Nyam-Ochir Sainjargal, le Français, qui avait perdu lors de leur seul face-à-face il y a tout juste un an au Grand Prix de Tashkent, a cette fois pris d'enblée le contrôle du combat, faisant rapidement pénaliser son adversaire. Derrière, sur une initiative de Sainjargal, il parvenait à placer un astucieux tani-otoshi en bordure pour empocher un waza-ari. S'en suivait deux minutes de gestion et de réchappe sur les tentatives adversaires, sanctionnées par deux shido, avant que le ashi-guruma du Mongol ne fasse mouche pour waza-ari. C'est donc d'une pénalité de moins que Duprat rallie les quarts, où il affrontera le Chinois Shuai Sun.

13h25. -52kg - Le programme des quarts de finale :

TSCHOPP Evelyne (SUI) – MUNKHBAATAR Bundmaa (MGL)
KRASNIQI Distria (KOS) – SHISHIME Ai (JPN)
KELMENDI Majlinda (KOS) – GNETO Priscilla (FRA)
MA Yingnan (CHN) – HASHIMOTO Yuki (JPN)

13h20. -60kg - Le programme des quarts de finale :

LUTFILLAEV Sharafuddin (UZB) – TAKABATAKE Eric (BRA)
MOOREN Jeroen (NED) – LIMARE Vincent (FRA)
DASHDAVAA Amartuvshin (MGL) – MILOUS Sofiane (FRA)
TAKATO Naohisa (JPN) – CHAMMARTIN Ludovic (SUI)

13h. -60kg - Limare sera lui aussi en quarts. Un petit yuko marqué d'entrée sur le Péruvien Postigos sur o-soto-gari et voila le Français en quarts contre le Néerlandais Jeroen Mooren, qui a éclipsé le Japonais Kido au tour précédent, l'un des seuls nippons à avoir connu la défaite aujourd'hui.

12h45. -60kg - Milous et Preciado ne se sont pas ménagés... L'Équatorien, que vous pouvez retrouver dans le Dojo du Monde de L'Esprit du Judo n°58 actuellement en kiosque, a crânement joué sa chance contre le Français. Une grosse bataille de garde et un engagement de tous les instants qui offraient à Milous l'opportunité de placer quelques balayages avant d'ouvrir la marque d'un hiza-guruma bien accompagné par le haut du corps. Un waza-ari d'avance qu'effaçait quasiment sur le gong Preciado sur makikomi, en vain puisque le décalage de pénalités (trois pour l'Equatorien, seulement deux pour Milous) envoyait Milous en quarts contre le Mongol Dashdavaa, finaliste aux mondiaux de Rio il y a deux ans.

12h35. -52kg - Euranie passe à la trappe... Dans le gros duel de kumikata que lui a proposé la Kosovare Krasniqi, la Française n'a pas su trouver l'ouverture, et encaissait même une pénalité peu après la mi-combat qu'elle ne saura pas remonter. Une défaite tactique à prendre en considération pour la suite de la saison.

12h15. -52kg - Gneto fait lever Bercy ! Cette opposition contre la Turkmène Bababamuratova, cinquième à Astana, s'annonçait assez ouverte. Et elle le fut. Embarquée dans le déplacement de son adversaire, la Française concédait dans la première minute un waza-ari sur uchi-mata. Mais elle repartait au charbon et, plus incisive, elle scotchait Babamuratova sur le dos d'un ippon sur un enchaînement o-soto-gari/harai-goshi limpide. Son parcours continue crescendo avec rien de moins que la double championne du monde Majlinda Kelmendi (Kosovo), de retour aux affaires la semaine passée à Lisbonne après quasiment un an sans compétition. 

12h05. -48 kg - Payet étranglée par Lokmanhekim. Tout d'abord dépassée par le mouvement d'épaule de la Turque (yuko), la Française était contrainte à l'abandon sur un kata-te-jime parfaitement placé. Incapable de se relever seule, elle quittait la surface sur une civière, sous les applaudissements du public parisien.

11h55. -73kg - Duprat expéditif ! Une seule petite séquence pour le Français, tranchant sur son juji-gatame suite à un sutemi pour amener le Nigérian Goumar au sol. Les choses sérieuses vont commencer pour Duprat, qui retrouve le Mongol Sainjargal au prochain tour, l'un des quatre masculins médaillés mondiaux cet été à Astana présents ce week-end (Avec lui, l'Israélien Pollack en -66kg, le Géorgien Liparteliani en -90kg et l'Ukrainien Khammo en lourds, tous médaillés de bronze au Kazakhstan).

11h45. Bilan bien pâle pour les Français... Alors que le Grand Chelem peine à se lancer dans une ambiance feutrée -les spectateurs n'ont certes guère eu de d'occasions de s'enflammer jusque là-, seuls six Français sont parvenus à passer leur premier tour sur les onze engagés (auxquels s'ajoute Amandine Buchard forfait). La journée s'annonce des plus timides ...

11h40. -66kg - Mariac trop timoré pour battre Shamilov. Le Russe, membre de la World Judo Academy, n'a eu besoin que d'un joli sode, dans un premier temps comptabilisé waza-ari avant d'être finalement valorisé yuko, pour éliminer le tricolore du Levallois SC qui est apparu bien timide. Quelques sutemi, et puis c'est tout... Il n'y a donc plus de Français en -66kg.

11h05. -60kg - Limare poursuit sa route. Un duel bien maîtrisé contre le Portugais Carvalho et le Français passait au décalage des pénalités. Comme Milous, le voila en huitièmes de finale.

10h50. -60kg - Milous est en jambes. Contre le Britannique McKenzie, l'Argenteuillais a de suite pris l'ascendant au kumikata, lui permettant de faire rapidement monter les pénalités de son adversaires. Et sur une tentative d'arrachée de McKenzie, Milous demeurait sur ses appuis et enroulait sur makikomi. Ippon! 

10h30. -57kg - La porte pour Receveaux aussi... Contre la rugueuse Kosovare Gjakova, la Dijonnaise n'a pas su trouver la solution. D'abord menée d'un yuko sur uchi-mata, elle encaissait derrière hansokumake pour une saisie de jambe guère visible.

10h15. -57kg - Automne Pavia out ! La Japonaise Yoshida, victorieuse du Grand Chelem de Russie cet été, avait tout d'un piège pour l'Orléanaise. Génée par le kumikata de son adversaire, Pavia se faisait surprendre sur un harai-makikomi en bordure tout proche de débloquer le compteur de la Nippone. Derrière, elle concédait une pénalité qu'elle ne parviendra pas à remonter. Une reprise délicate pour Automne Pavia.

10h05. -52kg - Euranie et Gneto répondent présent. En l'emportant au décalage de pénalités contre la Néerlandaise Ente, la longiligne trentenaire lance tranquillement sa journée. Même constat pour la Levalloisienne, très sérieuse pour son entrée en lice contre la Mongole Tsolmon Adiyasambuu (20e), septième des derniers mondiaux. Une victoire d'un yuko dans la dernière minute pour effacer sa pénalité de retard et la voilà au deuxième tour contre la Turkmène Babamuratova (14e), au pied du podium à Astana. Un parcours parfait pour s'étalonner contre deux bonnes surprises de l'été. 

10h. -48 kg - Buchard forfait! Alors qu'elle devait débuter son Grand Chelem contre la Roumaine Violeta Dumitru, la Française n'est finalement pas apparue ce matin à Bercy. En guise d'explications, un petit message posté sur son compte Facebook : 

9h45. -48kg et -73kg - Ça passe pour Payet et Duprat. Respectivement opposés à l'Équatorienne Cobos et à l'Angolais Hebo, les deux tricolores ont réussi leur début de journée, de deux yuko pour la combattante de Villemomble et sur ippon en moins d'1'30 pour le Levalloisien. 

9h40. -73kg - Sortie de piste aussi pour Chaine... Il avait pourtant pris son combat contre le Finlandais Eetu Laamanen, 85e mondial, par un uchi-mata valorisé d'un waza-ari dans la première partie de la rencontre. Mais il se faisait contrer au corps à corps d'un petit ko-soto qui le plaquait sur les deux épaules. Deux de chute pour le clan français.

9h25. -66kg - Déja terminé pour Larose! Sa tentative de gestion du combat contre le Slovène Gomboc s'est révélée vaine puisqu'après avoir pris l'ascendant lors des premières séquences, il s'endormait petit à petit. Pire, le Slovène s'emparait de son bras droit sur makikomi pour une clé qui avait juste le mérite de crisper de douleur le combattant de Sainte-Geneviève. Au sol une petite minute, il repartait au combat sans se révolter. Son avance d'un shido s'évaporait alors à cinq secondes du terme et, après 1'18 de golden score, Larose se faisait sanctionner à nouveau pour non combativité. Terrible désillusion pour le Français, très abattu en zone mixte.

9h. C'est parti dans l'Accor Hôtels Arena qui sent encore la peinture fraîche! Et ce sont les -60kg qui lancent la journée, avec une victoire sûre de Sofiane Milous par deux yuko sur le Libanais Damien Ziade. Prochain tour contre le Britannique Ashley McKenzie. À noter la victoire du jeune Espagnol Francisco Garrigos sur le vétéran autrichien Ludwig Paischer, médaillé olympique à Pékin.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310