18:51 10 fév

Grand Chelem de Paris 2017 : Le tirage au sort des féminines

Vingt et une combattantes françaises sont en lice

C'est à 14h qu'a eu le tirage au sort de ce Grand Chelem de Paris, alors que de petits flocons de neige éphémères faisaient leur apparition à l'extérieur de l'AccordHotel Arena.
Un froid qui contrastera sans doute avec la ferveur habituelle attendue ce samedi et dimanche pour encourager des combattants tricolores, pas forcément gâtés par le tirage.
Il en faudra pour une équipe féminine qui, dans l'ensemble, aura fort à faire ce week-end.

En -48kg, Anaïs Mosdier (ADST Judo), vice-championne de France à Montbéliard alors qu'elle n'était que junior 1e année, combattra contre la Brésilienne Larissa Farias (vice-championne du monde juniors 2014). Si elle s'impose elle retrouvera soit l'Israélienne Shira Rishony (n°23) ou la solide Roumaine Monica Ungareanu (17e mondial), vainqueur du Grand Chelem de Bakou 2016.
Sephora Corcher (RSC Champigny), médaillée mondiale juniors 2014, blessée et à la recherche d'un résultat significatif que son potentiel peut lui offrir affrontera, elle, la Chinoise Yanan Li, vainqueur du Grand Prix de Qindao en 2016. Au tour suivant, c'est la Gabonaise (ex-Brésilienne) Taciana Cesar (ex-Lima).
Mélanie Clément (JC Marnaval) aura fort à faire avec la Roumaine Alexandra Pop (3e aux championnats du monde juniors 2014) au 1er tour pour après retrouver possiblement Irina Dolgova (16e mondiale), vainqueur à Madrid en 2016 mais battue nettement par Paula Pareto à Rio cet été. Une jeune Russe redoutable en ne-waza.
Enfin, Mélanie Vaugarny (ACS Peugeot Mulhouse) rencontrera la Chinoise Yao Xiong, 2e aux championnats d'Asie du sud-est cet été.

En -52kg, Astride Gneto (ES Blanc Mesnil Judo) aura un tour blanc puis retrouvera soit l'Anglaise Kelly Adwards soit la Roumaine Larisa Florian. Deux adversaires à la portée de la championne de France 2016 qui pourrait retrouver...Majlinda Kelmendi en ¼ ! Une perspective enthousiasmante.
Coraline Marcus-Tabellion (FLAM 91), tout comme Mosdier, est vice-championne de France 2016 1re division tout en étant junior. Une combattante très agréable à suivre, avec un bagage ne-waza intéressant qui montera sur le tapis de l'AccordHotel Arena pour la première fois contre la Portugaise Leandra Freitas.
Pour Amélie Guihur, il faudra être dedans tout de suite puisque c'est la Niponne Natsumi Tsunoda, vainqueur à Tokyo avec un ne-waza très aiguisé qui s'offre à elle !
Enfin, Laetitia Payet (Villemomble Sports Judo) combattra contre la Finlandaise Katri Kakko, sans référence mondiale significative. En 1/8 c'est Distria Krasniqi, la Kosovare, championne du monde juniors 2015. Une combattante d'un autre calibre.

En -57kg, Hélène Recevaux (US Orléans Loiret JJJ), tête de série n°1 samedi aura un tour blanc puis retrouvera soit la Chinoise Hongjie Tian soit la Marocaine Soumiya Iraoui. Un ¼ de tableau à la portée des qualités éprouvées de l'Orléanaise.
Priscilla Gneto (ES Blanc Mesnil Judo), si elle ne devrait pas rencontrer de grosses difficultés contre l'Ivoirienne Zouleiha Dabonne, retrouvera l'Américaine Marti Malloy, médaillée olympique et mondiale. Du solide.
Lola Bennaroche (RSC Champigny), tout comme Recevaux, sera dispensé de 1er tour. Elle devra donc attendre pour savoir qui de la Bulgare Ivelina Ilieva ou la Coréenne Youjeong Kwon elle affrontera. Pour un éventuel ¼ contre Rafaela Silva, championne olympique en titre !
Laetitia Blot (JC Pontault-Combault), rencontrera l'Américaine Amélia Fulgentes puis, peut-être, la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard, vainqueur dimanche dernier à Arlon et grande baroudeuse du circuit mondial.

En -63kg, Cloé Yvin (Sainte Geneviève Sports) rencontrera l'Espagnole Sarai Padilla Guerrero pour un éventuel ¼ contre la championne européenne, mondiale et olympique Tina Trstenjak !
Margaux Pinot (ES Blanc Mesnil Judo) a un tour blanc dans un ¼ où elle affrontera probablement l'Allemande Trajdos ou la Japonaise Miho Minei...qui l'avait battue en demi-finale à Tokyo au golden score lors d'un combat acharné. Une revanche sera pour le moins excitante.
Clarisse Agbegnenou (RSC Champigny) fera sa rentrée lors de ce Grand Chelem. La vice-championne olympique, pourrait retrouver la Japonaise Aimi Nouchi, vainqueur du Grand Chelem de Bakou 2016, en demi-finale. Enfin Yasmine Horlaville (Eure Judo), junior 3e année, rencontrera la Marocaine Soufia Belattar pour son baptême du feu à Paris.

En -70kg, Melissa Heleine (US Orléans Loiret JJJ), vice-championne de France 2016, rencontrera elle aussi une Marocaine, Chaimae Laabizat pour retrouver immédiatement après Chizuru Arai, 2e à Tokyo et vainqueur à Tyumen ! Du très solide ! Fanny-Estelle Posvite (AJ Limoges) devra battre l'Espagnole Sara Rodriguez pour retrouver normalement en ¼ la Vénézuélienne Elvismar Rodriguez, 3e à Tokyo début décembre et vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs à Belgrade.
Marie-Eve Gahié (FLAM 91) voudra sans aucun doute affirmer sa domination nationale lors de ce Grand Chelem dans la perspective des futurs championnats internationaux. Elle devrait se retrouver en ¼ et pourra retrouver la Canadienne Kelita Zupancic, 5è à Tokyo.
Enfin Lucie Perrot (RSC Montreuil) tire le gros lot avec la nouvelle pépite niponne, Saki Niizoe, vainqueur à Tokyo. Une grande gauchère avec un uchi-mata qui va bien.

En -78kg, peu de combattantes. Christelle Garry (JC Maisons-Alfort) rencontrera la Slovène Klara Apotekar, 5è à Tokyo. Madeleine Malonga (ES Blanc Mesnil Judo) retrouvera la Cubaine Kaliema Antomarchi qui l'a battue dimanche en finale à Arlon. Un combat pour une revanche.
La vice-championne olympique Audrey Tcheuméo (Villemomble Sports) pourrait retrouver elle en ¼ sa compatriote Sama Hawa Camara (RSC Champigny). Un duel franco-français pour une place en demi-finale.

Enfin en +78kg, les Françaises ne sont pas vraiment gâtées ! La championne olympique (RSC Champigny) pourrait rencontrer l'Allemande Jasmin Kuelbs dès son premier combat. Marie Del Puppo (ACBB Boulogne Judo) devra battre la Tunisienne Sahar Trabelsi pour retrouver la Coréenne Minjeong Kim, championne d'Asie 2016. Romane Dicko, la surdouée du Randoris Club, championne de France 2016 senior alors que cadette 3e année, affrontera la Biélorusse Maryna Slutskaya, 3e à Abou Dhabi en 2016. Enfin Eva Bisséni (RSC Champigny), si elle se défait de la Mongole Javzmaa Odkhuu devra se défaire de la Brésilienne Maria Suelen Altheman, vainqueur à Abou Dhabi.


 

Les autres actualités similaires

Original-original-310_cjuniors
Original-pub_3
Original-original-310_cadets
Original-original-310_militaires
Original-carre%cc%81_ff
Original-original-310_veterans
Original-original-310_para_judo
Original-page_81
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_regions