16:58 05 fév

Grand Chelem de Paris 2016 - Le sort en est jeté

Du très lourd dès les premiers tours !

On s'y attendait, on va être servi! Ce Grand Chelem de Paris 2016, premier grand rendez-vous de cette année olympique, va valoir le détour ce week-end à l'Accor Hôtels Arena de Bercy. Quatre-vingt-treize pays recensés, 583 compétiteurs (soit un quart de plus que lors du tournoi 2015 d'octobre dernier), onze des quatorze tenants du titre, six champions du monde d'Astana, toutes les leaders féminines de la ranking list mondiale...

Et au premier coup d'oeil sur les tableaux tirés au sort en début d'après-midi, certaines affiches vont d'ores et déjà saliver.

Samedi 6 février

-48kg
D'entrée de jeu, Laetitia Payet (Villemomble Sports Judo) va se frotter à la Roumaine Ungureanu, 12e mondiale qui a remporté le Grand Chelem de Bakou en 2015, avant de se mesurer à la Mongole Munkhbat, championne du monde 2013 et tenante du titre à Bercy. Pour Aurore Climence (Sainte Geneviève Sports), après un premier tour à sa main contre la jeune Moldave Budescu, il faudra passer sur une médaillée mondiale 2015 - la finaliste japonais Haruna Asami ou la Coréenne Jeong Bo Kyeong, en bronze à Astana - pour voir les quarts... Dans l'autre demi-tableau, Amandine Buchard (Red Star Club Champigny) aura l'occasion de prendre sa revanche des mondiaux contre l'Espagnole Figueroa dès le deuxième tour, en cas de succès initial contre la Cubaine Mestre Alvarez (18e mondiale) avant de probablement retrouver la Japonaise Ami Kondo, championne du monde juniors et seniors en 2014, qu'elle n'a jamais battue en deux confrontations. Pour la championne de France 2015 Mélanie Clément (Sporting Marnaval), les affaires débuteront contre la Hong-Kongaise Cheng, avant de croiser le fer avec la championne olympique 2012 Sarah Menezes. 

-52kg
Un peu de champ libre pour Pénélope Bonna (FLAM 91), qui devrait logiquement rallier les quarts pour y affronter la Roumaine Andreea Chitu, finaliste des deux derniers championnats du monde et actuelle n°1 mondiale. Pour Astride Gneto (Levallois Sporting Club) en revanche, rien de moins que la Chinoise Ma Yingnan, véritable terreur du circuit en début d'année dernière (victoires consécutives à Oberwart, Düsseldorf, Prague et aux championnats d'Asie). Pour sa soeur Priscilla (Levallois Sporting Club), sa saison pourrait se jouer sur son quart de finale, où elle pourrait retrouver sa rivale pour le billet olympique Annabelle Euranie (Blanc-Mesnil Sport Judo).

-57kg
À la relance après trois sorties de piste précoces à Paris, Abou Dhabi et Jeju, Automne Pavia (US Orléans Loiret JJ) ne devrait pas laisser passer sa chance au premier tour contre l'Espagnole Equisoain (42e mondiale), qu'elle a dominé à Düsseldorf un an plus tôt, avant de se voir opposer la Japonaise Tsukasa Yoshida, en or aux Grands Chelems de Tyumen et Tokyo en 2015, ou sa rivale allemande Miryam Roper, finaliste à Qingdao lors de la tournée asiatique. Derrière, il faudra faire face à l'épatante Mongole Sumiya Dorjsuren, trois Grands Prix, le Masters et deux médailles en Grand Chelem au compteur l'an passé!
Du costaud aussi très tôt pour Amélie Guihur (Sainte-Geneviève Sports), qui débutera contre l'Hongroise Karakas, 7e mondiale et finaliste à La Havane il y a quinze jours, avant de retrouver en cas de succès la championne du monde 2013 Rafaela Silva, qui reprend des couleurs en tournois à mesure que se rapprochent les Jeux qui vont se disputer chez elle, au Brésil, cet été. Tout est permis en ce qui concerne Sarah Harachi (FLAM 91) qui ouvrira son premier Grand Chelem parisien contre la solide Serbe Rogic (24e mondiale), tandis qu'Hélène Receveaux (Alliance Dijon Judo 21), attendue au tournant en 2016 après ses sept podiums obtenus sur le circuit planétaire l'an passé, devra se méfier de la Coréenne Kim Jan-Di qui, sans faire de bruit, s'est offert l'or à l'Open asiatique de Taipei, au Grand Prix de Tashkent, au Grand Chelem d'Abou Dhabi et lors du Grand Prix de Jeju sur ces douze derniers mois.

-63kg
Marielle Pruvost (FLAM 91), partie au Brésil dans la foulée de son titre national de Rouen, commencera en 1/16es face à la Britannique Livesey avec, en ligne de mire, un quart de finale à couteaux tirés contre la championne du monde en titre Tina Trstenjak (SLO). À suivre de près dès le deuxième tour, le duel entre la néo-Belge Sarah Loko et la Japonaise Miku Tashiro, médaillée de bronze lors des deux derniers mondiaux, dont la gagnante pourrait retrouver Clémentine Louchez (JC Maisons-Alfort). Pour Clarisse Agbegnenou (JCE Argenteuil), en quête d'un troisième titre de rang à domicile (elle n'a pas pris part à l'édition 2015), l'Américaine Martin et la Néerlandaise Van Emden (9e mondiale) devraient se dresser sur son chemin avant une probable demie contre l'Allemande Martyna Trajdos, qui l'avait battue lors des championnats d'Europe à Bakou. À moins que cette dernière se fasse surprendre par Caroline Peschaud (AJA Paris XX), opposée au préalable à la Coréenne Kim Seulgi, 88e à la ranking list.

-60kg
Exempté de premier tour, Vincent Limare (JC Maisons-Alfort) a hérité de l'Azerbaïdjanais Mushkiyev, vainqueur à Qingdao en fin d'année dernière, et du médaillé mondial coréen Kim Won Jin. Deux obstacles à franchir pour rallier comme en octobre la finale. Vincent Manquest (AJA Paris XX) pourrait faire son trou jusqu'en huitièmes s'il pousse à la retraite l'Autrichien Paischer, où il retrouverait le Kazakh Imashev, cinquième des mondiaux 2014, ou le Géorgien Papinashvili, quadruple médaillé continental et sur la première marche du podium au Grand Chelem d'Abou Dhabi. Dans l'autre demi-tableau, Sofiane Milous (JCE Argenteuil), après avoir disposé du Canadien Pessoa, se mesurerait au Mongol Ganbat, champion du monde à Chelyabinsk en 2014. Enfin, Walide Khyar (FLAM 91) devra être en forme pour sorti de son quart : le champion du monde juniors 2014 Francisco Garrigos pour se lancer, le médaillé olympique Felipe Kitadai derrière, avant l'Azerbaïdjanais Orkhan Safarov, finaliste des derniers championnats d'Europe, et le Japonais Toru Shishime, en bronze à Astan l'été dernier! Un sacré challenge pour le jeune tricolore qui n'a pas encore fait de croix sur Rio.

-66kg
De beaux défis également pour Kévin Azema (JC Maisons-Alfort), exempté de premier tour, qui pourrait successivement batailler contre l'Italien Verde, médaillé mondial il y a (déjà) sept ans, le tenant du titre mongol Tumurkhuleg Davaadorj et l'Israélien Golan Pollack, troisième des championnats du monde d'Astana il y a six mois. En ce qui concerne Loïc Korval (FLAM91), brillant lors de sa reprise du côté de Cuba, l'absence des Russes Pulyaev et Khan-Magomedov qui ne lui réussissent guère lui offre une très belle carte à jouer. D'autant que les cadors An Baul, Masashi Ebinuma et Rishod Sobirov vont s'affronter au préalable dans l'autre moitié de tableau. Le Japonais triple champion du monde qui pourrait échoir au champion de France 2015 Matthias Boucher (RSC Montreuil) si ce dernier évite le piège mongol dressé par Dovdon, médaillé de bronze à Oulan-Bator, Tyumen, Tashkent et Paris en 2015. Le lutin Ouzbek pourrait de son côté disputer une place en quarts à Kilian Le Blouch (FLAM 91).

-73kg
L'heure de Pierre Duprat (Levallois SC) a-t-elle-sonné? Deux premiers tours largement dans ses cordes, avant un premier test contre le Slovène Draksic ou le Mongol Ganbaatar, respectivement 11e et 14e mondiaux, obligatoire pour se mesurer ensuite au virevoltant Coréen An Changrim, troisième des mondiaux 2015. Les Japonais Riki Nakaya, 2e aux Jeux de Londres, double champion du monde et finaliste en 2015, ou Hioryuki Akimoto, sur le toit du monde en 2010 et tenant du titre à Paris, tous les deux dans la partie de tableau du champion de France Arthur Clerget (Sporting Marnaval) qui débutera face au Belge Van Tichelt, l'attendraient ensuite en demi-finale... Florent Urani (Sainte-Geneviève Sports) a récupéré pour sa part le vétéran Espagnol Kyoshi Uematsu (37 ans), l'Israélien champion d'Europe 2015 Sagi Muki et le Néerlandais vice champion d'Europe 2014 Dex Elmont dans son quart de tableau. Enfin, Guillaume Chaîne (ES Blanc-Mesnil) se retrouverait dès le deuxième tour face au Russe Iartcev, vainqueur au Masters de Rabat, pour s'ouvrir la voie des quarts, probablement  contre le Géorgien Tatalashvili.

Retrouvez les tableaux complets ci-dessous.

Téléchargements associés à l'actualité

Grand_Chelem_Paris_2016_-_Tableaux.pdf

Les autres actualités similaires

Original-original-310_militaires
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_veterans
Original-original-310_cjuniors
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310