10:22 07 jan

Grand Chelem de Paris 2016 - La sélection française commentée

Catégorie par catégorie, le point sur les 54 premiers engagés

Féminines

-48 kg :
BUCHARD Amandine (Red Star Club Champigny)
CLEMENT Mélanie (Sporting Marnaval)
CLIMENCE Aurore (Sainte-Geneviève Sports)    
PAYET Laetitia (Villemomble Sports Judo)
Réserve : CORCHER Séphora (RSC Champigny)

Ce tournoi de Paris 2016 sera l’occasion pour la leader Amandine Buchard de démontrer que son protocole diététique lui permet non seulement de descendre au poids, ce qu’elle n’avait fait qu’une fois en 2015, mais aussi d’être performante. Tout l’enjeu de la catégorie est là pour la France, et pour la combattante de Champigny qui n’a plus fait de grande médaille en -48kg, malgré son formidable potentiel, depuis 2014 (au Grand Prix de Corée en novembre, sa deuxième et dernière médaille d’or internationale seniors en tournoi ou championnat). La ligne droite décisive commence pour elle. Une victoire ou une belle performance la met sur la rampe de lancement, tout autre résultat serait catastrophique.
Les « anciennes » Laetitia Payet, 30 ans, victorieuse du Grand Prix de Mongolie et actuelle première tricolore au classement olympique (24e avec 513 points, soit 111 de plus que Buchard, 29e), et Aurore Climence, 28 ans, troisième du Grand Prix de Géorgie et cinquième du Grand Chelem de Bakou, seront en embuscade. La championne de France 2015 Mélanie Clément a une belle occasion de montrer que, à 23 ans, elle peut incarner un espoir de médaille pour l’olympiade à venir. À 19 ans, Séphora Corcher, médaillée européenne et mondiale juniors 2015, chipe la place de réserviste aux autres médaillées du championnat de France seniors.  

 

-52 kg : 
BONNA Penelope (FLAM 91)
EURANIE Annabelle (Blanc-Mesnil Sport Judo)
GNETO Astride (Levallois Sporting Club)
GNETO Priscilla (Levallois Sporting Club)
Réserve : ISSOUMAILA Aurélia (JC Escales Argenteuil)

La bataille en -52 kg fait des étincelles. Annabelle Euranie est parvenue à remonter brillamment le cours du temps jusqu’à la finale du championnat d’Europe 2015.  Mais elle a échoué au championnat du monde à Astana et Priscilla Gneto enfonce le clou depuis en retrouvant une énergie et les médailles qui lui manquaient depuis son podium olympique. Mais la reine Annabelle ne lâche rien et repousse les attaques de son adversaire numéro un avec une victoire au Grand Chelem d’Abou Dhabi et une troisième place au Grand Chelem de Tokyo ! Cinquième place mondiale pour Euranie, neuvième pour Gneto… il va bien falloir décider et Paris sera sans doute une date essentielle. Vae Victis.
Championne de France, Pénélope Bonna a semble-t-il décidé de revenir sur le devant de la scène. Paris sera une bonne occasion. Elle sera accompagnée par la petite sœur Gneto, Astride, championne d’Europe et médaillée mondiale juniors 2015.
Vice-championne de France 2015 après deux autres médailles successives au national, Aurélia Issoumaïla a gagné le droit d’être en liste d’attente.

 

-57 kg : 
GUIHUR Amélie (Sainte-Geneviève Sports)
HARACHI Sarah (FLAM 91)
PAVIA Automne (US Orléans Loiret JJ)
RECEVEAUX Helene (Alliance Dijon Judo 21)    
Réserve : BLOT Laetitia (FRA - JC Pontault Combault)

Médaillée mondiale pour la seconde fois en 2015, Automne Pavia ne semblait laisser aucun doute sur qui pouvait représenter la France dans cette catégorie aux Jeux de Rio. Mais deux contre-performances plus tard (à Paris et en Corée), voici que la montée en puissance d’Hélène Receveaux commence à semer le doute. Car elles ne sont pas nombreuses les outsiders à être revenu de Tokyo avec une médaille comme la Dijonnaise l’a fait en décembre dernier. Performante depuis plusieurs années, la championne du monde juniors 2010 a montré une autorité encore renforcée cette année, avec, outre sa finale au Grand Chelem de Tokyo, trois médailles en Open, deux en Grand Prix et une finale aux Masters. Pas d’or encore, et ce sera l’occasion à Paris de montrer qu’elle est véritablement devenue un danger pour la leader Pavia. La jeune Amélie Guihur a gagné cette année l’Open de Roumanie et le titre national, devant Laetitia Blot, laquelle est finalement reléguée en réserve, éclipsée cette fois par la jeune Sarah Harachi, troisième des France seniors en 2015 (battue de peu par Blot), mais surtout médaillée européenne et mondiale juniors.

 

-63 kg :
AGBEGNENOU Clarisse (Judo Club Escales Argenteuil)
PRUVOST Marielle (FLAM91)
Poule de sélection entre : LACOUCHIE Héloïse (JC Maisons-Alfort) / LOUCHEZ Clémentine (JC Maisons-Alfort) / PESCHAUD  Caroline (AJA Paris XX) / YVIN Cloé (Sainte-Geneviève Sports) 

Derrière l’intouchable triple finaliste mondial 2013, 2014 et 2015 (championne en 2014), Clarisse Agbegnenou – qui n’était pas à Paris en octobre, mais a gagné tranquillement le Grand Chelem d’Abou Dhabi en octobre et le Grand Prix de Corée en novembre, il n’y a pour l’instant qu’une seule élue : la championne de France Marielle Pruvost, 29 ans, bien revenue en 2015 après deux saisons quasiment blanches. Avec la retraite annoncée cet automne d’Anne-Laure Bellard, les autres prétendantes seront issues du podium national, et même un peu au-delà dans le cas de Caroline Peschaud, qui était 5e cette année. Clarisse Agbegnenou participera à son cinquième tournoi de Paris, et pourrait bien récolter son troisième titre. En son absence, c’est pour l’instant la championne du monde Tina Trstenjak qui a le titre parisien en poche…

 

-70 kg : 
EMANE Gévrise (Levallois Sporting Club)
GAHIÉ Marie-Eve (FLAM 91)
PINOT Margaux (Levallois Sporting Club)
POSVITE Fanny-Estelle (AJ Limoges)
Réserve : HELEINE Melissa (Alliance Dijon Judo 21)

Encore une catégorie qui va bouger ! En tête d’affiche la championne du monde en titre, la grande Gévrise Emane, qui vise une troisième participation aux Jeux Olympiques et fera sa dixième participation au tournoi de Paris depuis 2003.  Absente en 2012, non classée en 2013, elle n’est pas revenue à Paris depuis son retour en -70 kg, catégorie dans laquelle elle a tout de même gagné en 2008 (pour deux victoires en -63 kg en 2010 et 2011). Ce sera donc un grand moment de retrouvailles pour le public parisien… mais pas une partie de plaisir. Elle aura en effet dans son sillage la médaillée mondiale 2015 Fanny-Estelle Posvite, ainsi que la championne de France 2015, et troisième du tournoi de Paris 2015 (devant Posvite), Margaux Pinot ! Pour boucler la boucle, la plus jeune de toute, Marie-Eve Gahié, tout juste 19 ans, troisième du Grand Prix de Géorgie et du Grand Chelem de Bakou, ferme la marche. La réserviste Melissa Heleine, troisième du championnat de France seniors 2015, était médaillée européenne et mondiale juniors en 2014. Une sacrée caté !

 

-78 kg : 
CAMARA Samah Hawa (JC Escales Argenteuil)
TCHEUMEO Audrey (Villemomble Sports Judo)
MALONGA Madeleine (Levallois Sporting Club)
PIERRET Julie (La Couronne Grand Angoulême Judo)
Réserve : GARRY Christelle (JC Maisons-Alfort)

La reine Audrey Tcheumeo a gagné brillamment à Paris en octobre et a réédité en Corée en novembre, deux victoires qui lui vont bien, elle qui avait un peu de mal à ramener l’or depuis la fin 2014. Un troisième titre à Paris (après 2011 et 2015), ce serait bien. Elle est accompagnée par beaucoup de jeunesse : Madeleine Malonga, 22 ans depuis le 25 décembre dernier, finaliste à Paris en 2014, médaillée en 2015 et notamment victorieuse du Grand Prix de Samsun en mars. Sama Hawa Camara, 21 ans depuis le 22 décembre, médaillée mondiale juniors 2014, un an après Malonga, a gagné en 2015 l’Open de Roumanie et le championnat de France seniors. Julie Pierret, 21 ans depuis le 20 septembre, médaillée européenne juniors 2014 et troisième du championnat de France seniors à Rouen. Du coup Géraldine Mentouopou, finaliste du championnat de France, n’est pas sélectionnée, et Christelle Garry, troisième, pourtant classée sur le podium de deux Open en 2015, n’est que réserviste.

 

+78 kg : 
ANDEOL Emilie (RSC Champigny)
ERB Marine (Villemomble Sports Judo)
LOUETTE-KANNING Lucie (ARAM Saint-Raphaël)
TOLOFUA Julia (ACS Peugeot-Mulhouse)
Réserve : REBECCA Ramanich (Alliance Dijon Judo 21)

Emilie Andéol s’est consolée de son championnat du monde sans résultat en gagnant joliment le tournoi de Paris 2015, battant notamment la Chinoise Yu, en or à Astana cet été, au passage.  Deuxième en 2014, cinquième en 2013, non classée en 2012, son impact parisien reflète bien les progrès de la double championne d’Europe française qui se prépare à aller décrocher une médaille olympique. Lucie Louette-Kanning, championne d’Europe 2013 en -78 kg, avait commencé l’année 2015 par un changement de catégorie et une victoire à l’Open de Tunisie. Blessée juste après, elle n’a pas eu l’occasion d’affirmer son potentiel dans la catégorie des lourdes. Cette sélection pour son retour à la compétition est une « wild-card » logique et attendue. Cette catégorie ne manquera pas de compétitivité du côté français, avec en plus de ces deux-là la précoce et déterminée Marine Erb, 21 ans, médaillée mondiale juniors 2014, mais aussi 3e du Grand Prix de Mongolie cet été et trois fois 5e dans un Grand Prix et deux Grands Chelems de l’automne, dont celui de Tokyo, et championne de France pour finir. À suivre pour son premier tournoi de Paris ! La plus jeune ? La grande Corse Julia Tolofua, 18 ans et troisième du championnat de France par équipes, qui repousse sur le banc celle qui a bien eu du mal à la battre pour passer en finale de ce même championnat national, Rebecca Ramanich, dix fois sur le podium national lors des onze dernières éditions (dont sept fois de suite), mais jamais victorieuse.

 

 

Masculins

-60 kg : 
KHYAR Walide (FLAM 91)
LIMARE Vincent (JC Maisons-Alfort)    
MANQUEST Vincent (AJA Paris XX)    
MILOUS Sofiane (JC Escales Argenteuil)
Réserve : REVOL Cédric (AC Boulogne Billancourt)

En toute logique, on retrouve le duo des duellistes de la catégorie, Vincent Limare et le récent champion de France Sofiane Milous (champion d’Europe 2010, cinquième des Jeux olympiques 2012, sélectionné pour la dernière fois en équipe de France à ce niveau pour le championnat du monde 2014). Vincent Limare a fait la finale du tournoi de Paris 2015. On suivra avec intérêt l’arrivée du « troisième homme » potentiel, le champion d’Europe et médaillé mondial juniors Walide Khyar, qui a clairement affiché son projet de « voler » la sélection pour les Jeux aux deux leaders et qui a d’ores et déjà réussi à se classer sur le podium du Grand Prix de Chine. Son tournoi de Paris sera décisif.
Réserviste, c’est sévère pour l’excellent Cédric Revol, finaliste très volontaire du dernier championnat de France. Sans référence à l’international, on lui a préféré l’ancien champion du monde juniors 2013 en -55 kg Vincent Manquest, qui a récemment atteint le podium à l’Open d’Ecosse.

 

-66 kg : 
AZÉMA Kevin (JC Maisons-Alfort)
BOUCHER Mathias (RSC Montreuil)
KORVAL Loïc (FLAM 91)
LE BLOUCH Kilian (FLAM 91) 
Réserve : BEN ALI Farid (JC Chilly-Mazarin Morangis)

Coup de tonnerre sur la catégorie, si le leader actuel Loïc Korval est présent, prêt à défendre son ambition olympique, son adversaire des années précédentes, encore sélectionné aux championnats d’Europe et du monde 2015, David Larose, troisième du dernier championnat de France, n’est pas sélectionné. C’est la première fois qu’il va manquer ce tournoi depuis 2010, après deux victoires marquantes, rappelons-le, en 2012 et 2013. On lui préfère Kilian Le Blouch, vainqueur de trois opens européens en 2015 et la force montante de Mathias Boucher (deux finales en Open cette année), son vainqueur au championnat de France et vainqueur dans la foulée. Et c’est Kevin Azéma, troisième du dernier championnat de France, qui prend la dernière place au détriment non seulement de David Larose, mais aussi de Farid Ben Ali, finaliste national derrière Mathias Boucher, qui signe pourtant un beau retour en -66 kg après une première partie de carrière qui l’avait amené à une sélection européenne en 2009. Ce dernier est pour l’heure réserviste.

 

-73 kg : 
CHAINE Guillaume (ES Blanc-Mesnil)
CLERGET Arthur (Sporting Marnaval)
DUPRAT Pierre (Levallois Sporting Club)
URANI Florent (Sainte-Geneviève Sports)
Réserve : TAMELLIN Sammy (RSC Montreuil)

Pas de Ugo Legrand, il va falloir s’y faire… Sont présents ses rivaux les plus proches, à commencer par Pierre Duprat, sur la sellette après ses échecs européens et mondiaux en 2015. Guillaume Chaine est sur une courbe inverse avec une finale au Grand Chelem de Russie et trois victoires en Open. Florent Urani avait fait une belle année 2014 avant d’être handicapé par les blessures. Il joue beaucoup à l’occasion de ce retour, de même que le « petit nouveau », qui n’a aucune référence internationale (et quasiment aucun point à la ranking), mais peut prétendre à tout dans cette catégorie désormais ouverte, le champion de France Arthur Clerget. Absent de cette sélection, le grand Parisien Benjamin Axus, blessé. Réserve de ce groupe, Sammy Tammelin, troisième du championnat de France.

 

-81 kg : 
ALLARDON Jonathan (AC Boulogne-Billancourt)
GOMES-TAVARES Dimitri (CO Sartrouville Judo)
PIETRI Loïc (Olympic Judo Nice)
SCHMITT Alain (Levallois Sporting Club)
Réserve : KERMARREC Julian (Sainte-Geneviève Sports)

Le public verra avec plaisir le retour d’un Loïc Pietri en pleine montée en puissance vers les Jeux. Dans sa foulée, Alain Schmitt, convaincant pour son retour à Paris en octobre 2015 avant de se blesser au championnat de France (qu’il faisait en -90 kg), sera là pour une possible dernière grande prestation avant de passer à autre chose. Il faudra le soutenir et saluer comme il le mérite le dernier médaillé mondial masculin français qui ne soit ni Teddy Riner, ni Loïc Pietri. Le récent champion de France Jonathan Allardon a gagné sa place et il sera intéressant de suivre celui qui est potentiellement en position de récupérer une place de titulaire dans cette catégorie, Loïc Pietri ayant évoqué une possible montée en -90 kg. Il lui faudra néanmoins tout prouver, et cela commence à Paris. Vainqueur de l’Open du Maroc en mars, le champion de France 2014, troisième en 2015, Dimitri Gomes-Tavares aura une nouvelle occasion de passer un cap. Le finaliste national Quentin Joubert n’aura pas son billet de réserviste, qui échoit à Julian Kermarrec, plusieurs fois classé dans des opens en 2014.

 

-90 kg : 
BUFFET Romain (US Orléans Loiret Judo Jujitsu)
CLERGET Axel (Sucy Judo)
GOBERT Ludovic ( Sainte-Geneviève Sports)
IDDIR Alexandre (FLAM 91)
Réserve : LAIGNES Anthony (JC Maisons-Alfort) 

Alexandre Iddir, médaillé européen en 2014, est le leader de cette catégorie depuis 2013 et il est le finaliste 2015, une finale marquante contre le Géorgien Liparteliani. Il a aussi réussi à atteindre le podium du Grand Prix de Chine. Vainqueur du championnat de France, Ludovic Gobert retrouve le tournoi de Paris, dans lequel il a défendu ses chances quatre fois de suite de 2011 à 2014, et son finaliste Romain Buffet (n°1 français en 2012 pour les Jeux) sera aussi de la liste, notamment grâce à sa finale au Grand Prix de Hongrie en juin. Troisième du championnat de France, Anthony Laignes revient doucement, quatre ans après sa participation au championnat d’Europe, mais il ne sera que réserviste. Celui que l’on suivra aussi avec attention est l’aîné des Clerget, Axel, cinquième à Paris en octobre, mais aussi en Chine en novembre, et brillant finaliste du Grand Prix de Corée une semaine plus tard face à une opposition de très haut niveau. Le voici deuxième Français et 30e mondial. La suite à Paris ?

 

-100 kg :
ARIANO REBOUKA Nell Honoré (US Orléans Loiret Judo Jujitsu)
DELVERT Clément (FLAM 91)    
MARET Cyrille (AC Boulogne-Billancourt)
TERHEC Joseph (AJ Loire)
Réserve : MASSIMINO Vincent (CO Sartrouville)

Cyrille Maret a gagné en 2015 et viendra faire le plein de confiance face à une opposition sans doute beaucoup plus concentrée. L’accompagneront le médaillé européen juniors… et champion de France seniors pour la seconde fois de suite, le solide Joseph Terhec, qui n’a pour l’instant qu’une médaille de bronze en Open continental à faire valoir. Paris peut être un déclencheur. Avec lui le jeune Nell Honoré Ariano Rebouka, titulaire juniors l’année dernière et déjà troisième du championnat de France seniors de novembre. Un garçon à découvrir pour le public parisien. Clément Delvert a été troisième du championnat de France, mais aussi troisième d’un Open et cinquième d’un Grand Prix en 2015, ce qui lui vaut l’une des quatre qualifications. Le finaliste du championnat national, l’éternel Vincent Massimino, 30 ans désormais, parfaitement monté en -100 kg, est réserviste et n’aura donc probablement pas l’occasion de faire son cinquième tournoi de Paris, le premier dans cette catégorie.

 

+100 kg : 
BONVOISIN Jean-Sébastien (Sainte-Geneviève Sports)
OUCHANI Hamza (Blanc-Mesnil Sport Judo)
RINER Teddy (Levallois Sporting Club)
THOREL Matthieu (UJ Brive Corrèze Limousin)
Réserve : KATANGA Messie (Villemomble Sports Judo)

Teddy Riner n’était pas venu en 2014 et n’a pas non plus fait le tournoi 2015 organisé en octobre dernier. Le public parisien aura donc le plaisir de le retrouver après ses deux victoires en Chine et en Corée, pour sa huitième participation parisienne, sa huitième médaille et, espérons-le, son septième titre (en 2007 pour sa première participation, il n’avait fini que troisième, battu par le Biélorusse Yuri Rybak). Ceux qui l’accompagnent auront la tâche difficile d’atteindre le podium, ce qui n’est pas arrivé à un (autre) Français dans cette catégorie depuis Pierre Robin en 2009. Dans l’exercice, on retrouvera les habituels Matthieu Thorel et le médaillé européen 2013 Jean-Sébastien Bonvoisin, pour un enjeu compliqué face à l’opposition attendue. Le nouveau venu ? Hamza Ouchani, troisième du dernier championnat de France, sans référence internationale, qui relègue le médaillé mondial juniors Messie Katanga sur le banc.

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310