15:03 29 oct

Grand Chelem d'Abou Dhabi 2015 – Le niveau va monter d'un cran

Vingt médaillés des mondiaux d'Astana sur le pont aux Emirats Arabes unis

Deux semaines après un Grand Chelem de Paris que l'on qualifiera de tournoi de reprise moins de deux mois après les championnats du monde d'Astana, les meilleurs combattants de la planète ont rendez-vous ce week-end du côté d'Abou Dhabi, pour le quatrième Grand Chelem de l'année 2015. Trois jours qui s'annoncent spectaculaires au vu de la liste des engagés, sur laquelle on peut dénombrer vingt des cinquante-six médaillés mondiaux de l'été (contre treize pour l'épreuve parisienne mi-octobre). Le duo kazakhstanais Yeldos Smetov et Rustam Ibrayev (-60kg, vainqueur et finaliste devant leur public en août) seront là pour assurer le spectacle dès vendredi, de même que les trois fantastiques légers coréens Kim Won Jin (-60kg, en bronze à Astana), An Ba Ul (-66kg, champion du monde) et An Changrim (-73kg, troisième des mondiaux), les Roumaines Andreea Chitu (-52kg) et Corina Caprioriu, toutes deux reparties du Kazakhstan avec l'argent.

Contrairement à Paris, où il avait décroché dix médailles dont quatre titres, il faudra en revanche faire sans le Japon aux Émirats Arabes Unis, qui a décidé de n'envoyer que Chizuru Arai (-70kg), à la relance après sa cinquième place kazakhstanaise. De même, la Mongolie, surprenante troisième nation dans le nouveau Bercy avec sept podiums pour deux victoires, et la Géorgie ont décidé de faire tourner en envoyant des équipes de seconds couteaux. 

Une stratégie à laquelle n'a pas souscrit la Russie, qui va présenter sur les tatamis de l'IPIC Arena -qui vient d'accueillir les championnats du monde juniors- avec ses trois champions olympiques de Londres, Arsen Galstyan (-66kg), MAnsur Isaev (-73kg) et Tagir Khaibulaev (-100kg), mais sans Mikhail Pulyaev (-66Kg) et Kirill Denisov (-90kg), ses deux uniques médaillés (d'argent) d'Astana. Un moment charnière dans la saison de l'équipe russe, qui décide enfin de sortir de l'ombre? À suivre.

Par ailleurs, plus de la moitié (29 sur 56) des médaillés du Grand Chelem de Paris sera également de la partie, dont six des huit Français récompensés à Bercy. Audrey Tcheuméo (-78kg), Émilie Andéol (+78kg) et Cyrille Maret (-100kg) tenteront en effet de confirmer leurs victoires parisiennes (tout comme la Kosovare Majlinda Kelmendi), alors que Vincent Limare (-60kg), Alexandre Iddir (-90kg), tous deux finalistes, et Priscilla Gneto (-52kg), médaillée de bronze, voudront capitaliser sur leur bonne forme.

Rappel de la sélection française

Féminines
-52kg :
 Annabelle Euranie (Blanc Mesnil Sport Judo) et Priscilla Gneto (Levallois SC)
-57kg : Automne Pavia (US Orléans-Loiret JJ) et Laëtitia Blot (JC Pontault-Combault)
-63kg : Clarisse Agbegnenou (JCE Argenteuil) et Anne-Laure Bellard (JC Pontault-Combault)
-78kg : Audrey Tcheuméo (Villemomble Sports Judo)
+78kg : Émilie Andéol (RSC Champigny) et Marine Erb (Villemomble Sports Judo)

Masculins
-60kg :
 Vincent Limare (JC Maisons-Alfort) et Sofiane Milous (JCE Argenteuil)
-66kg : Kilian Le Blouch (FLAM 91)
-73kg : Guillaume Chaine (ES Blanc-Mesnil Judo)
-90kg : Alexandre Iddir (FLAM 91) et Romain Buffet (US Orléans-Loiret JJ)
-100kg : Cyrille Maret (AC Boulogne-Billancourt)

 

Retrouvez ci-dessous les tableaux complets de la compétition.

Téléchargements associés à l'actualité

Grand_Chelem_Abu_Dhabi_2015_-_tableaux.pdf

Les autres actualités similaires

Original-mizuno
Original-judocanada_gp_ad_310x310
Original-pav%c3%a9_boutique_edj
Original-original-310_militaires
Original-original-310_veterans
Original-pav%c3%a9_310__code
Original-original-310_cjuniors
Original-pav%c3%a9_skilbill
Original-original-310_cadets
Original-original-310_para_judo
Original-original-310_regions
Original-pave_310
Original-stage_judo_1-4_page
Original-fly-abo_sensei
Original-pav%c3%a9_310